Au Luxembourg

10 septembre 2018 14:29; Act: 10.09.2018 16:32 Print

«La culture est le meilleur moyen d'intégration»

LUXEMBOURG – L'ASBL «Mir wëllen iech ons Heemecht weisen», dont les membres misent sur l'échange culturel, souhaite aider les réfugiés à prendre un nouveau départ dans la vie.

storybild

Serge Tonnar (au centre), accompagné du secrétaire d'État Guy Arendt (à droite) et de Sarah Ketema (à gauche), explique le travail de son association. (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

Sur ce sujet
Une faute?

Lorsqu'en 2015, de nombreux réfugiés des régions en crise du monde entier ont débarqué en Europe, Serge Tonnar a voulu apporter son soutien. «Au départ, j'ai apporté mon aide de manière très concrète, notamment en procurant des abris, là où on en avait besoin», affirme l'artiste luxembourgeois interrogé par L'essentiel.

Très vite, le chanteur-compositeur a constaté qu'il pouvait apporter ses compétences artistiques dans le travail d'intégration. Il a commencé par organiser de petits concerts au cours desquels les résidents du Grand-Duché pouvaient échanger avec les demandeurs d'asile. «J'ai immédiatement remarqué que c'était un bon moyen pour rassembler les gens», explique l'artiste. Quelque temps plus tard, il a fondé l'association «Mir wëllen iech ons Heemecht weisen» (en français: «Nous voulons vous montrer notre pays»), qui mise sur l'échange culturel des Luxembourgeois avec les réfugiés. Les activités proposées par l'association et servant de lieux de rencontre comprennent des ateliers de théâtre, de danse et de graffiti, des concerts, des événements pour les enfants ou encore la «disco internationale», durant laquelle tout un chacun a l'occasion de présenter la musique de son pays d'origine.

La culture est un langage universel

Jusqu'à présent, Serge Tonnar s'est associé à une vingtaine de structures d'aide basées sur le volontariat. Son ASBL a obtenu le soutien financier de l'Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte. «Mais nous avons décidé que nous ne voulions plus être subventionnés par une œuvre caritative. Nous voulions plutôt responsabiliser les secteurs public et privé», souligne Serge Tonnar. La ville de Luxembourg et la Fondation André Losch sont intervenues pour soutenir les projets sociaux jusqu'en 2018.

Au demeurant, l'organisation caritative n'a pas à se faire de souci pour l'avenir. La somme totale de 100 000 euros a été mise à disposition par le ministère de la Culture jusqu'en 2020. «Pour nous, c'est une grande libération. Au cours des dernières semaines, nous avons été plus occupés à trouver un sponsor que par notre véritable travail. À présent, nous pouvons nous concentrer à nouveau sur l'essentiel», souligne M. Tonnar, soulagé.

Le secrétaire d'État à la Culture, Guy Arendt (DP), a salué le travail de Serge Tonnar et de son équipe: «Il est vite devenu évident que nous nous devions de soutenir une organisation bénévole comme celle-ci. La culture est un langage universel, compris dans le monde entier. Elle est le meilleur moyen d'intégration».

(Sebastian Weisbrodt/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LEONIDAS le 10.09.2018 19:27 Report dénoncer ce commentaire

    La seule intégration est possible entre gens de la même race, de la même religion et de la même culture. Autres expérimentes (exemple Wir schaffen Das ! de Mme Merkel, et la Multikulti de Jean Claude Juncker, Georges Soros, Macron) sont une utopie.

  • Rigoberta Menchu le 10.09.2018 16:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme en Suède on voit que même par la culture l'intégration est impossible et que l'Europe est devenue une zone de guerre, les amis russes n'osent plus venir !!!

  • Margharita Pourri le 10.09.2018 16:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais comment en sont-ils sûrs car certains disent que l'immigration de masse rend l'intégration plus difficile ?

Les derniers commentaires

  • bien le 11.09.2018 20:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La liberté d'expression est définie par la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 qui dispose que « Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. » Ainsi, chacun a le droit d'avoir son opinion, ses idées et de l'exprimer par n'importe quel moyen et sous n'importe quel format.

  • bien le 11.09.2018 18:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La seule intégration possible c est entre gens biens .

  • Unicorn le 11.09.2018 14:53 Report dénoncer ce commentaire

    la liberté d'expression prend encore un sacré coup quand on parle de la face cachée des asbl, sociétés sans but lucratif, mais souvent bien lucratif pour des individus qui tirent profit des subventions publiques et des fondations.

  • Pepe le 11.09.2018 09:08 Report dénoncer ce commentaire

    Essayez plutôt l’intégration par le travail. Moi je suis très content de la culture européenne et je tiens que mes enfants vont continuer à vivre ainsi.

  • MrCrabs le 11.09.2018 07:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ladeux,surement pas.