Première au Luxembourg

07 avril 2014 13:49; Act: 30.04.2014 09:35 Print

La e-​​pétition sur les bourses a été lancée

LUXEMBOURG - La première pétition électronique du pays peut être signée depuis ce lundi matin. Elle vise à «garantir l'indépendance des étudiants face à des réformes du système d'aide financière».

storybild

La première pétition publique est ouverte à signature. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

À 18h, la pétition numéro 329 lancée lundi matin recueillait déjà plus de 900 signatures. Il s'agit de la première pétition électronique lancée sur le site de la Chambre des députés. Elle a pour but de «garantir l'indépendance des étudiants face à des réformes du système d'aide financière». Pour ce faire, la pétition réclame que le montant de base des bourses soit augmenté et que davantage de personnel soit embauché au CEDIES.

Pour rappel, la nouvelle réforme des bourses prévoit que chaque étudiant touche au moins 2 000 euros par an. La pétition déposée par Sven Clement, président du PiratePartei, voudrait que le montant de base soit égal à celui des allocations (soit environ entre 3 600 et 5 300 euros par an et par enfant).

Une autre pétition sur les bourses

Si cette pétition récolte au moins 4 500 signatures, elle donnera lieu à un débat public. Un maximum de six pétitionnaires pourront alors discuter directement avec la commission de l'Enseignement supérieur et le ministre compétent, à savoir Claude Meisch.

Une autre pétition électronique sur les bourses sera lancée lundi prochain. Déposée par le LCGB, elle réclame que le montant de base des bourses soit fixé à 4 000 euros et que le fait de payer un loyer soit un critère clé. À noter que les e-pétitions peuvent être signées par toute personne de plus de 15 ans inscrite au registre national des personnes physiques. Ce qui exclut donc les non-résidents...

(FR/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Nukki Mukki le 07.04.2014 15:39 Report dénoncer ce commentaire

    Non merci, l'état devra deja dépenser pas mal avec les nouveaux venus (enfants frontaliers), pas envie que la charge de l'Etat augmente encore plus. Sinon on augmente les aides sociales mais on enlève tout ce qui est rabattement fiscaux, et on augmente la charge fiscale sur les revenus.

  • tintin le 07.04.2014 17:40 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai connus grand nombre de personnes qui ont abuse du système. S'inscrivant dans une université, seulement pour recevoir la bourse. En plus la bourse auparavant était pratiquement le même montant, si l'on étudier a l'uni.lu ou a l’étranger, même si les coûts sont très différents. Le CEDIS est un organe administratif monstrueusement lent et qui repartissait des bourses sans trop de questions pour valider une bourse. Je pense que si maintenant le système est moins juste, c'est biens parce que beaucoup de gens ont fraudé. Donc la faute est bien la "notre".

  • la mamie du 54 le 07.04.2014 15:11 Report dénoncer ce commentaire

    ouech ils sont passés ou mes tunes ?

Les derniers commentaires

  • tintin le 07.04.2014 17:40 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai connus grand nombre de personnes qui ont abuse du système. S'inscrivant dans une université, seulement pour recevoir la bourse. En plus la bourse auparavant était pratiquement le même montant, si l'on étudier a l'uni.lu ou a l’étranger, même si les coûts sont très différents. Le CEDIS est un organe administratif monstrueusement lent et qui repartissait des bourses sans trop de questions pour valider une bourse. Je pense que si maintenant le système est moins juste, c'est biens parce que beaucoup de gens ont fraudé. Donc la faute est bien la "notre".

    • Milou le 07.04.2014 18:23 Report dénoncer ce commentaire

      Il faut présenter des relevés de notes et des attestations tous les semestres. Impossible de s'inscrire juste pour la bourse, car cela se verrait dans les rapports. Tout au plus les gens que tu connais ont raté leur année de façon misérable... mais bon profiter ou pas, c'est leur éducation qui est en jeu.

    • Tintin le 07.04.2014 20:27 Report dénoncer ce commentaire

      Pour la première tranche il ne faut pas présenter les relevés de notes. Seulement quelques documents sur l'inscription.

    • tonton le 07.04.2014 22:23 Report dénoncer ce commentaire

      Et même pour la deuxième tranche, il est toujours possible d'indiquer qu'on n'a pas encore reçu les notes étant donné que bon nombre d'universités prennent du temps pour publier les notes et que souvent le deuxième semestre a déjà commencé.

    • Vimeo le 08.04.2014 21:34 Report dénoncer ce commentaire

      Moi on me demandait systématiquement après chaque semestre de leur donner des attestation que l'on pouvait demander au secrétariat. En effet, si les points ne sont pas disponibles dans leur entièreté, il est toujours possible de consulter le score en cours via l'intranet. ça n'existe pas au Luxembourg?

  • Nukki Mukki le 07.04.2014 15:39 Report dénoncer ce commentaire

    Non merci, l'état devra deja dépenser pas mal avec les nouveaux venus (enfants frontaliers), pas envie que la charge de l'Etat augmente encore plus. Sinon on augmente les aides sociales mais on enlève tout ce qui est rabattement fiscaux, et on augmente la charge fiscale sur les revenus.

    • tientien le 07.04.2014 16:27 Report dénoncer ce commentaire

      @Nukki: Vous préférez quoi? Qu'on ait des étudiants biens formés ou un stade de foot, voir une piste cyclable à 3 millions d'€? Les bourses Cedies constituent dans cette optique un investissement pour l'Etat. Plus de formation = Plus d'attractivité pour le Luxembourg = Plus d'implantations de sociétés.

    • Chris le 07.04.2014 16:48 Report dénoncer ce commentaire

      Pour info: les frontaliers n'ont plus d'allocations familiales pour les plus de 18 ans...

    • florian le 07.04.2014 19:18 Report dénoncer ce commentaire

      Les résidents non plus

    • Jérôme le 08.04.2014 10:45 Report dénoncer ce commentaire

      Les résidents non plus

  • Maurice Grevisse le 07.04.2014 15:33 Report dénoncer ce commentaire

    Le texte de la pétition est parsemé de fautes d'accord. Cela trahit un petit côté amateur qui ne va sans doute pas l'aider...

  • la mamie du 54 le 07.04.2014 15:11 Report dénoncer ce commentaire

    ouech ils sont passés ou mes tunes ?

    • Correcteur le 07.04.2014 16:15 Report dénoncer ce commentaire

      Elles sont passées ou mes tunes, c'est mieux, service gratuit vu votre grand âge.

    • Yves A le 08.04.2014 07:41 Report dénoncer ce commentaire

      Elles sont passées où mes tunes ? C'est aussi gratuit mais correctement orthographié !

    • Correcteur du correcteur le 08.04.2014 10:40 Report dénoncer ce commentaire

      Elles sont passées où mes thunes ? c'est toujours gratuit

    • Vimeo le 08.04.2014 21:30 Report dénoncer ce commentaire

      Il/Elle faisait de l'humour en imitant la façon typique de la jeune racaille de s'exprimer. Imaginez tout simplement un petit malin d'un air de faux gangster, les deux mains en l'air, faisant des signes de gangs, et criant "Ouech! Ils sont passés ou mes thunes!?"