Exposition à Luxembourg

27 mai 2019 13:29; Act: 27.05.2019 14:42 Print

La «Fouer» s'expose au Lëtzebuerg City Museum

LUXEMBOURG - La Schueberfouer ne débutera que le vendredi 23 août au Glacis à Luxembourg, mais elle se décline déjà, depuis mi-mai, dans une exposition, au Lëtzebuerg City Museum.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Alors qu'elle marque progressivement la fin de l'été, la Schueberfouer a d'ores et déjà pris ses quartiers depuis une dizaine de journées au... Lëtzebuerg City Museum. Depuis le 17 mai et jusqu'au mois de mars 2020, l'exposition «Ons Schueberfouer» se décline, rue du Saint-Esprit, «pour les petits et les grands», histoire de vous mettre l'eau à la bouche et vous remémorer de «nombreux souvenirs d'enfance» partagés sur l'actuel parking du Glacis. Et force est de constater, sur les réseaux sociaux et au nombre de visiteurs (plus de 2 000 lors des premiers jours) que la magie de la «Schuebi» continue de fonctionner.

«On avait l'idée de réaliser cette exposition depuis de nombreuses années», reconnaît Gaby Sonnabend, conservatrice au Lëtzebuerg City Museum, «car c'est un sujet très intéressant en rapport avec l'identité et les traditions de la ville et du pays. L'expo a très bien démarré, preuve qu'il y avait une attente du public. C'est une foire qui a ses vraies spécificités: elle se trouve au beau milieu de Luxembourg-Ville, elle attire un public jeune et âgé et de nombreuses nationalités. C'est très international: des forains viennent de tous les pays limitrophes et il n'est pas rare d'y croiser de travailleurs de tous les horizons venir y manger».

Un film de l'entre-deux-guerres sur la Schueberfouer

Le décor étant désormais planté, reste à savoir ce qui est proposé aux visiteurs de «Ons Schueberfouer». «On a rencontré de vraies difficultés à trouver des objets exceptionnels, car les forains ne collectionnent pas le matériel qui leur permet de travailler», souligne encore Gaby Sonnabend, «mais grâce aux concours de collectionneurs privés, au musée des Arts forains de Paris et au musée d'Histoire de la ville de Munich, on a réussi à rassembler des objets très précieux qui méritent le détour».

Petit bus de manège, anciennes parties de façades, affiches des années 1920 à 1990 sortie tout droit de la collection de la ville de Luxembourg ou encore deux films de 11 minutes retraçant l'évolution de la Schueberfouer dont une séquence de 1936 retraçant une impression de la «Fouer» à l'entre-deux-guerres mondiales, «il y en a pour toute la famille», conclut Gaby Sonnabend. «Et c'est aux visiteurs de décider combien de temps il veut y rester. Les plus passionnés pourront largement y passer plus de deux heures».

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Padsou le 28.05.2019 11:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ceux qui en ont les moyens vont manger là-bas.

Les derniers commentaires

  • Padsou le 28.05.2019 11:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ceux qui en ont les moyens vont manger là-bas.