Luxembourg/Belgique

29 décembre 2019 18:10; Act: 30.12.2019 13:47 Print

La frontière française, décharge de ses voisins?

LUXEMBOURG/FRANCE - Des terrains situés de l'autre côté de la frontière française servent de décharges sauvages. En cause, des particuliers et entreprises du Luxembourg et de la Belgique.

storybild

Les décharges sauvages sont de plus en plus nombreuses côté français, comme à Rédange.

Sur ce sujet
Une faute?

Les communes de la frontière française seraient-elles devenues les décharges du Luxembourg et de la Belgique? De plus en plus, assurent les Douanes françaises, suite à une enquête menée par France 3. D'après les statistiques compilées, sept tonnes d'ordures avaient été interceptées en 2017, et plus de 135 l'année dernière. Les chiffres seront du même ordre en 2019.

Villers-la-Montagne, Rédange, Hayange, Haucourt-Moulaines, les exemples de décharges sauvages dans le pays Haut et la vallée de la Fensch se multiplient depuis des années. Mais d'où proviennent ces déchets abandonnés de manière illégale? Il s'agit notamment de particuliers belges et luxembourgeois qui vont disséminer leurs poubelles de l'autre côté de la frontière pour éviter de payer les taxes liées au surpoids.

Les élus locaux se mobilisent

Mais le gros des déchets provient des camions d'entreprises, qui viennent en toute illégalité se débarrasser de leurs déchets en France. Une logique de «mafia» compte-tenu des enjeux financiers et des centaines de tonnes d'ordures abandonnées. D'après l'enquête, certains chauffeurs vont jusqu'à faire sauter les cadenas des terrains privés pour le remplacer par le leur, d'autres à voler l’identité d'un destinataire français pour duper les autorités.

L'objectif? Limiter au maximum les coûts de traitement des déchets, voire les éviter pour certaines entreprises peu vertueuses. Un nom ressort en particulier. La société logistique belge Mondial Services, a été citée dans au moins deux affaires, près de Longwy et à Hayange.

Alors que la justice peine à condamner efficacement les responsables, des élus locaux se mobilisent côté français pour faire cesser ce petit manège.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JeanAiMarre le 29.12.2019 19:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De nos jours il n’y a que les profits qui comptent, au détriment de la nature. Ceci n’est qu’un triste exemple. Qu’allons-nous laisser à nos enfants et petits-enfants ???

  • Pascal le 29.12.2019 18:51 Report dénoncer ce commentaire

    Il était temps de que nos élus se mobilisent et prennent ce vrai problème à bras le corps...

  • Nomie le 30.12.2019 12:03 Report dénoncer ce commentaire

    Au Luxbg toutes les poubelles (excepté les grises = déchets non recyclables) + sacs bleus pour recyclage sont gratuit, donc aucun intérêt à aller les déposer ailleurs.

Les derniers commentaires

  • flores le 31.12.2019 10:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nomie toutes à fait d’accord les centres de recyclage sont partout au Luxembourg et rien à payer pour déposer ou très peu.et les poubelles se n’est pas encore payant partout.mais cher nos amis belge ils payent les sac pour mettre dans les poubelles et pour début 2020 ils augmentent de 50 cent je pense le sac .beaucoup ont dis qu’ils allaient faire des dépôts sauvages un rouleau poubelles je penses c était déjà 10 euros en 2019 après ont se demande pourquoi les gens se comporte comme cela .mais je n ‘excuse pas se manque de respect de la nature et de nous mêmes aux passages !!!!pollueurs payeurs les prendre sur le fait et exiger d ‘eux de ramasser les poubelles sauvages pendant une année ils réfléchiront à deux fois et une amande bien sur !!!!

  • Jempi le 31.12.2019 07:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que l’on ouvre les déchèteries le dimanche, quand les gens en auraient le plus besoin, plutôt que pendant la semaine, quand les gens vont au travail ! Si vous débroussaillez votre jardin le samedi, vous devez pouvoir emmener les déchets au recyclage le dimanche, c’est aussi simple que ça.

  • la trois le 30.12.2019 22:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    rien de neuf tristement

  • a qui la faute? le 30.12.2019 20:47 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis propriétaire d'une maison en France. Il y a quelques mois, l'entreprise à qui j'avais confié sa rénovation a abandonné le chantier en laissant derrière elle une dizaine de mètres cubes de déchets de chantier. Un voisin m'a ensuite appris que le patron de cette entreprise utilisait mon arrière-cour comme entrepôt pour des déchets de chantier qui étaient ensuite déversés dans la nature. J'ai déposé une plainte pour abus de confiance. A ce jour, aucune réaction.

  • Luc le 30.12.2019 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'imagine mal un particulier Belge ou Luxembourgeois aller déposer ses déchets comme ça en France. Les deux pays ayant un système de ramassage bien organisé. Toujours améliorable bien-sûr. Franchement... une enquête s'impose.