Transport au Luxembourg

21 janvier 2019 11:03; Act: 21.01.2019 16:04 Print

La gratuité en mars 2020, la 1re classe maintenue

LUXEMBOURG – Le ministre de la Mobilité, François Bausch, a livré, lundi, quelques détails sur la gratuité des transports publics au Luxembourg.

storybild

Le ministre de la Mobilité François Bausch a présenté ce lundi matin une partie de son plan sur la gratuité des transports publics au Luxembourg. (photo: Editpress/François Aussems)

Sur ce sujet
Une faute?

La gratuité des transports se précise. Elle «sera effective le 1er mars 2020», a indiqué lundi, le ministre de la Mobilité, François Bausch (Déi Gréng), confirmant le calendrier jusqu'à présent avancé, qui tablait sur le premier semestre de l'année prochaine. La mesure, qui coûtera 41 millions d'euros par an aux finances publiques, financés par l'impôt, concernera les réseaux CFL, Luxtram, RGTR et TICE. Les lignes non gérées par l’État ne seront pas concernées par la mesure et «pourraient théoriquement rester payants», reconnaît le ministre, qui veut cependant croire que d'autres acteurs, notamment les communes, suivront le mouvement.

Dans les trains, la première classe restera en vigueur: seules ces places, qui représentent actuellement 2,7% des ventes de ticket, resteront intégralement payantes. Les m-Kaart feront aussi toujours partie du paysage, permettant toujours d'accéder au mBox, aux bornes de chargement électrique ou encore de garder des avantages dans les P&R.

La mesure, présentée comme «sociale et écologique» par François Bausch, n'entraînera pas de baisse dans les investissements liés au transport. Une enveloppe d'un peu plus de 2,2 milliards d'euros est prévue pour la période 2018-2023. «En Europe, personne n'investit autant que le Luxembourg!», comparativement au nombre d'habitants, martèle le ministre.

Missions des agents étendues

Les frontaliers seront aussi concernés par la nouvelle politique tarifaire, puisque les prix seront «adaptés vers le bas», indique le ministre de la Mobilité, sans plus de précision. Des négociations seront menées avec les compagnies publiques des pays voisins (SNCB, Deutsche Bahn, SNCF), qui devraient permettre la baisse des tarifs des billets «Regio Zone». Le ministre rejette les craintes de frontaliers qui viendraient massivement en voiture jusqu'à la première gare frontalière: «Le transport ferroviaire est déjà peu onéreux au Luxembourg, il ne devrait pas y avoir beaucoup plus de personnes qui adopteront cette stratégie».

Les agents de transport verront leurs missions étendues et adaptées. Les tâches de contrôle, d'émission de titre ou de maintenance des appareils sont en effet amenées à être revues. D'autres, comme le renseignement et la sécurité, seront évidemment maintenues en l'état. Certains s'inquiètent, à l'image du syndicat Landesverband, dont quelques membres manifestaient devant le ministère, lundi.

Les explications de François Bausch.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gigi le 21.01.2019 13:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En écoutant les gens, c’est pas la gratuité qui va faire en sorte que les gens prennent plus les transports publics. Il faudrait déjà que certains endroits soient mieux desservis. Que les bus soient plus directes qu’ils passent plus régulièrement. Quand on habite à 10min en voiture de son travail et qu’en prenant les transports publics on a besoin de plus de 50min, on se dit que c’est peut être la que se situe un des problèmes et non au niveau de la gratuité des transports. De plus, je pense pas que tous les guichetiers de la CFL soient nécessaire pour contrôler des transports gratuits. Il faudra trouver une solution pour eux aussi. C’est encore un projet parler trop vite sans réfléchir à tous les enjeux et aussi à tout ce qui reste à améliorer avant que la gratuité soit le seul problème afin que les transports publics soient plus utilisés.

  • Ricky le 21.01.2019 14:29 Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt que d'"offrir" la gratuité (que nous payerons de toute façon avec nos impôts), il aurait été préférable de miser sur la qualité, la ponctualité, les connexions transverses, .... J'ai peur que la gratuité ne soit utilisée par les responsables pour s'exonérer de leur devoir d'améliorer les transports actuels. Les retards des CFL sont bien connus et largement sous-estimés par l'utilisation d'une définition biaisée du retard (> 6 minutes ou le train est considéré comme "à l'heure !). Un système de transport gratuit mais qui ne "marche" pas n'est pas la solution !

  • Ciné Marre le 21.01.2019 13:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cette mesure est de la poudre aux yeux. Tout d'abord, elle n'est pas plus sociale que le système actuel car les plus défavorisés et les retraites ne paient paa le plein tarif voire rien du tout. Ensuite, il faut des transports efficaces, fiables et bien pensés. Pour l'instant, on est loin du compte.

Les derniers commentaires

  • écologie le 22.01.2019 23:24 Report dénoncer ce commentaire

    Dans un futur proche les voitures ne pourront plus venir en ville , seulement les voitures électriques et celles que l'on pourra louer tout comme les les vel 'oh si le bus ou le tram gratuits ne conviennent pas!

  • Léon le 22.01.2019 10:54 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n’est que le commencement !!!!

  • Voilà le 22.01.2019 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    La bande d'arrêt d'urgence sur autoroute doit être mise à disposition des bus, et là le bus peut enfin être plus rapide que les voitures ... occupées à 95% par une personne

  • Edouard le 22.01.2019 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    Moi j'y vois la "préparation de terrain" pour nous supprimer l'indémnité kilométrique bientôt..sous pretexte que les transports sont gratuits...

  • John le 21.01.2019 23:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rome ne s’est pas faite en un jour! Il faut bien commencer par quelque chose et cette gratuité sur tout le territoire est un excellent début. Les gens se laisseront séduire et petit à Petit les fréquences et le nombre de liaisons augmenteront. J’applaudis des deux mains.