Au Luxembourg

25 juin 2019 17:22; Act: 25.06.2019 17:51 Print

La hausse de 100 euros du salaire minimum votée

LUXEMBOURG - Les députés luxembourgeois ont voté à l'unanimité ce mardi après-midi le projet de loi concernant l'augmentation du salaire social minimum.

storybild

Le travailleur verra une différence sur son compte en banque d'ici fin juillet.

Sur ce sujet
Une faute?

Il y aura bien 100 euros net en plus sur le salaire minimum. Le projet de loi a été voté à l'unanimité à la Chambre des députés ce mardi après-midi. Une hausse qui sera effective à partir de fin juillet. Cette augmentation sera d'ailleurs rétroactive, les salariés recevront une somme d'environ 600 euros, pour les six premiers mois de l'année écoulée.

Cette augmentation s'est faite en trois étapes. La première avait déjà été réalisée avec une hausse de 1,1% le 1er janvier 2019 et prévoyait une augmentation d’environ 22 euros. Une nouvelle augmentation avait ensuite été mise en place fin mars, via le crédit d’impôt salaire social minimum. Le salaire minimum social au Luxembourg était de 2 071,10 euros par mois au 1er janvier 2019 pour les travailleurs non-qualifiés et de 2 485,32 euros pour les travailleurs qualifiés.

Les députés ont également voté ce mardi, à l'unanimité la hausse du revenu d’inclusion sociale (REVIS) et du revenu pour personnes gravement handicapées (RPGH).

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jomi le 25.06.2019 20:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    patron arrêter de vous plaindre, à chaque hausse du salaire les prix de la consommation augmentent. et cela depuis des lustres.

  • Mimivergetures le 25.06.2019 20:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très bien ...il était temps pour les petits salaires...une mesure juste et vitale pour les personnes concernées ;-)

  • mistral le 26.06.2019 07:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super les médecins vont augmenter et tout le reste aussi !

Les derniers commentaires

  • djinn le 26.06.2019 17:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Madame, je vous remercie pour votre apport éclairé. Autrement, j’étais confus en tant qu’employeur. Effectivement à chacun son métier, maitrisant donc votre métier, vous avez pu éclairer nos lanternes. Merci

  • Anne Catherine le 26.06.2019 15:14 Report dénoncer ce commentaire

    Messieurs les journalistes attention à ce que vous publiez. Les gens ne recevront pas 600 euros de rattapage en juillet... Ils ont déjà reçu (sur ces 600 euros) 1.1% d'augmentation depuis 5 mois, puis il y a eu un recalcul des salaires en mai pour le nouveau crédit d'impôt, là encore les gens l'ont déjà reçu (soit 5 mois de rattrapage) et seulement 0.9% d'augmentation du brut va être appliqué grâce à la loi du 25/06, donc ils recevront en juillet le solde de ces 0.9%. Ce que vous publiez va mettre un beau bazar dans les sociétés car les salariés ne lisent pas les lois comme les spécialistes

  • El Revolutionar le 26.06.2019 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Et encore un petit pas pour cacher tout ce qu'ils font derrière le dos des contribuables! Ils nous donnent le doigt et en arrière-plan ils prennent notre bras!!

    • Elche le 26.06.2019 14:50 Report dénoncer ce commentaire

      C est pas faux

  • Cristal le 26.06.2019 12:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien pour les personnes à la pension, beaucoup vivent avec bien moins que le minimum, messieurs les politiciens oubliez-vous vos aînée, honte à vous qui les laissé dans la misère.

  • alberto le 26.06.2019 12:01 Report dénoncer ce commentaire

    Mais en parallèle il ne faut que les prix n'augmentent pas à cause des 100€ aux salaires qui sont au minimum sinon l'écart se creuse de plus en plus...