Salaire social minimum

27 février 2019 13:21; Act: 27.02.2019 16:49 Print

La hausse de 100 euros nets «sera votée en mai»

LUXEMBOURG - Alors que le syndicat LCGB s'interroge sur la date de mise en œuvre de la hausse de 100 euros nets du salaire social minimum, Dan Kersch demande de la patience.

storybild

La hausse de 100 euros nets du salaire social minimum fait partie du programme du gouvernement.

Sur ce sujet
Une faute?

Le syndicat LCGB a déploré dans un communiqué, publié ce mercredi matin, que l'annonce de la hausse de 100 euros nets du salaire social minimum, rétroactive au 1er janvier 2019, «peinait à voir une réalisation rapide» et était «vague quant à son timing».

Contacté, le ministre du Travail, Dan Kersch, a demandé de la patience, en soulignant que «le Luxembourg (était) un État de droit, il faut des lois». «La première étape a déjà été réalisée, avec l'augmentation de 1,1% du salaire social minimum au 1er janvier 2019, rappelle le ministre. La deuxième étape est la nouvelle augmentation de 0,9%, qui devrait entrer en vigueur fin mars (nous attendons encore l'avis du Conseil d'État). En ce qui concerne l'augmentation de 100 euros nets, la mesure sera votée avec le budget en mai prochain».

En outre, le LCGB estime qu'une augmentation nette du salaire social minimum d’au moins 136 euros serait nécessaire pour combler l’écart entre le salaire social minimum net et le seuil de pauvreté. «Pour un célibataire, une augmentation de 100 euros nets représente une hausse du salaire social minimum entre 5,5% et 6%, rétorque Dan Kersch. Ce n'est quand même pas rien. De manière générale, je n'ai pas rencontré une seule personne qui s'est plainte de cette mesure».

(ol/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Opheline le 27.02.2019 14:00 Report dénoncer ce commentaire

    Hausse de 100,00 euros nets du salaire social minimum, c'est bien mais les personnes gagnants un peu plus ... ils auront droit a rien ..... même si ils ont plus d'ancienneté dans la société

  • Le Grec le 27.02.2019 13:56 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas le Pérou. Feraient mieux d'augmenter le taux d'impôt d'1 % de ceux qui gagnent plus de 500.000 par an et redistribuer cela à ceux qui sont au minimum social.Cela s'équilibrerait sans problème à mon avis.

  • PauvredeMoi le 27.02.2019 14:47 Report dénoncer ce commentaire

    Certains retraités ( comme moi) vont toucher moins que le salaire social minimum ...

Les derniers commentaires

  • pourquoi le 28.02.2019 14:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    King Julian : certains cadres sont toujours en formation pendant leurs heures de travail et gagnent énormément en convention cas . Au détriment de leurs “ouvriers des soins “ qui gagnent peu et travaillent énormément.

  • serieux le 28.02.2019 14:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Question : oui Pourquoi donner autant aux profs aux éducateurs gradués aux infirmièrs , aux assistants sociaux ? Est ce réellement justifié ? Ne serait ce pas mieux de mieux repartir les richesses ?

  • Question le 28.02.2019 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    si on donne, donne et redone tout... à quell moment va-t-on les responsabiliser ? quell sera leur attrait de faire quoi-que.-ce soit vu qu'ils auront tout gratuit ?

  • Joel le 28.02.2019 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    Je préféreraias un revenu universel de 6000 €.

  • King Julian le 28.02.2019 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    On ferait bien mieux de dispenser des formations et de doter les salraiés les moins qualifiés de compétences professionnelles utiles. Ensuite s'il reste de l'argent, on peu toujours enseigner la Langue au autres.