Au Luxembourg

28 juin 2019 14:44; Act: 01.07.2019 13:07 Print

La hausse du prix de l'immobilier «va continuer»

LUXEMBOURG - Le prix de l'immobilier a presque doublé en dix ans au Luxembourg. Une dynamique qui risque de perdurer.

storybild

Le rythme des constructions n'est pas assez soutenu au Luxembourg, d'après Nexvia. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Les coûts exorbitants du logement dans le pays, et en particulier dans la capitale, constituent un problème structurel. Et la situation ne risque pas de s'arranger de si tôt, à lire les conclusions de Nexavia, site fondé en 2016 qui étudie l'évolution du marché au Luxembourg.

«Les prévisions de maintien de taux au plus bas et l'intérêt naissant des fonds pour l'immobilier résidentiel laissent penser que la hausse va continuer, surtout en l'absence d'une politique plus agressive sur les nouvelles constructions», indique Nexvia, via communiqué.

Chiffres a l'appui, le site précise que le nombre de ventes d'appartements en cours d'achèvement a baissé de 7% en 2018. Et les données des dernières années ne portent pas à l'optimisme non plus. Le prix de l'immobilier a presque doublé dans la capitale en dix ans (+90%) et augmenté de 58% dans le pays.

«Habiter en ville est considéré - et vendu- comme un luxe»

D'après les derniers chiffres de l'Observatoire de l'habitat, le prix au mètre carré d’un appartement existant s'établit désormais à 5 653 euros dans le pays et 8 257 euros à Luxembourg-Ville.

Évolution qui peut paraître surprenante de prime abord, les prix des appartement existants sont supérieurs de 4% en moyenne à ceux des nouvelles constructions. Principale explication, les appartements dits «anciens» sont plus souvent centraux que ceux des résidences nouvelles.

«C'est la première fois que cette inversion est constatée à Luxembourg-Ville. La proximité de la capitale, et du cœur de la ville, est le principal accélérateur de l'augmentation des prix. Habiter en ville est maintenant considéré - et vendu- comme un luxe», indique le communiqué.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Cancoillotte le 28.06.2019 15:41 Report dénoncer ce commentaire

    Mais alors, ceux qui nous parlent depuis 2005 d'une bulle immobilière prête à exploser se seraient trompés? J'ai bien fait de pas attendre pour acheter.

  • Lulu le 28.06.2019 17:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vouloir habiter en ville sans pouvoir débourser 1.000€/mois c’est comme ne pas avoir d’argent pour se payer une voiture et regarder les annonces de Ferrari d’occasion... L’offre et la demande font le marché ! Et ce n’est pas fini... Perso j’ai acheté en 2000 mon appart est payé ... J’espère que le prix vont encore monter pour avoir une belle retraite dorée ... en 2000 tout le monde me traitait de fous ! Maintenant ils regrettent tous ... Alors il est encore temps de passer à l’achat !

  • Penelope le 28.06.2019 16:54 Report dénoncer ce commentaire

    Je travaille en ville et j’y habitais aussi, au fonds du logement. J’ai réalisé mon rêve en m’achetant un petit appartement derrière la frontière. Maintenant je me dis que j’ai peut-être perdu au change car autres frais et surtout des temps de route vraiment longs pour aller bosser et revenir. J’aurais dû finalement rester dans la location au Fonds. Au moins j’avais le luxe de résider dans la capitale.

Les derniers commentaires

  • Pistolero le 18.07.2019 06:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Depuis 2006 on m a toujours dit....attention vous aurez la bulle!!!! Eh bien je répondai , non c est presque impossible....13 ans après on l attend toujoure

  • Qedira N. le 30.06.2019 17:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Credit sur 30 ans , mensualité de 1480€. Mon banquier a finance cet achat car bien en dessous du marché actuel apport de 50.000€ .

  • PGM le 30.06.2019 10:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faites bien le compte avant de traverser la frontière les français ne vous disent pas tout

  • joola99 le 30.06.2019 03:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    2010-2018, 100.000 habitants en plus et 20.000 logements créer. Je vois pas comment il peut y avoir une bulle...

  • capitaine_obvious le 29.06.2019 20:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vu la forte demande, il y a encore beaucoup de gens qui peuvent payer. Même si les procédures sont moins rapides vu les sommes engagées.