Au Luxembourg

26 février 2020 11:17; Act: 26.02.2020 16:36 Print

La hausse «effarante» des prix de l’immobilier

LUXEMBOURG - En 15 ans, les prix du logement ont augmenté bien plus que le salaire moyen. Et il y a urgence à agir, selon la Chambre des salariés.

storybild

La Chambre des salariés réclame un plafonnement des loyers.

Sur ce sujet
Une faute?

La crise du logement qui touche le Luxembourg n’est pas un sujet nouveau. Mais faire des constats ne suffit plus et la Chambre des salariés, à l’origine d’un rapport sur le sujet, a agité le drapeau rouge, mercredi matin. Évoquant «une hausse continue et effarante des prix immobiliers», la CSL a rappelé le danger qui pèse sur les résidents. «18,3% des propriétaires et des locataires font face à un risque de pauvreté», souligne son directeur Sylvain Hoffmann. Et pour cause, selon la CSL qui reprend des données de l’Observatoire de l'habitat, le coût du logement pèse en moyenne un tiers du revenu disponible et il est même «une surcharge» pour 38,8% des ménages du pays.

Entre le début des années 2000 et le milieu des années 2010, les prix de l’immobilier ont augmenté bien plus que le salaire moyen. Le prix d’achat d’un appartement a augmenté de 65,5%, la location de 47,5%. Quand le salaire moyen n’a évolué «que» de 33,6%. Mais rien ne changera tant que le Luxembourg sera confronté à un manque flagrant de logements à prix abordable et surtout que la demande sera plus forte que l’offre, favorisant la spéculation.

«11 familles et 11 sociétés possèdent 63% des terrains» à Luxembourg-Ville

La CSL propose un plafonnement des loyers et des prix des terrains, le paiement des commissions d’agence immobilière par le bailleur et non plus le locataire, l’imposition au taux global des plus-values immobilières... La présidente Nora Back et son équipe regrettent aussi que le budget du ministère du Logement soit parmi ceux qui ont le moins augmenté (+2,7%) pour l’ensemble du gouvernement entre 2019 et 2020 alors même qu’il est indispensable «d’investir dans le logement social locatif». Pour cela, la CSL propose même de «mobiliser une partie du Fonds de compensation des retraites».

La Chambre des salariés souhaite aussi la mise en place de taxes obligatoires sur la rétention de terrains ou de logements vides. Dans la capitale par exemple, seulement «11 familles et 11 sociétés possèdent 63% des terrains disponibles pour une valeur de 3,8 milliards d’euros». Or, pour limiter la crise du logement, «constituer une réserve foncière publique substantielle» sera essentielle.

(Nicolas Chauty/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le golfeur le 26.02.2020 12:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est honteux rien ne justifie des prix aussi prohibitifs. Je suis propriétaire mes enfants aussi mais je pense à tout ces jeunes qui si ils ne sont pas aidés ne pourrons jamais acheter. Seul une catégorie le pourra mais voulons nous que des millionnaires au Luxembourg. Pas mer en face pas de montagne pas de soleil juste le fric le fric le fric c’est affligeant..

  • Tout le monde le sait mais personne... le 26.02.2020 11:54 Report dénoncer ce commentaire

    On est en train de payer très cher le choix politique, qui a consisté pendant des années, et pour chaque commune, à maintenir l'offre en terrains constructibles à son strict minimum. Choix politique (et donc électoraliste) qui visait (et qui vise toujours) à maintenir un ratio "acceptable" entre nationaux et résidents étrangers, mais aussi à maintenir un certains prestige local, et dont on sait combien cette notion reste culturellement fondamentale pour une majorité de Luxembourgeois.

  • Yves le 26.02.2020 12:06 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne sais pas si vous avez vu ce qui se passe un peu partout, mais l'état fait construire des nouveaux projets puis les vend systématiquement à de grands promoteurs internationaux, des logements qui resteront inoccupés pendant des années mais qui rapporteront un maximum d'argent en spéculation boursière. L'état s'en lave bien évidemment les mains et nous sort toujours de beaux discours devant toute la presse nationale en se félicitant d'avoir tout "vendu", n'est-ce pas, Monsieur Bausch ?

Les derniers commentaires

  • Jean-Claude le 28.02.2020 09:05 Report dénoncer ce commentaire

    La réforme fiscale planifiée cette année avec des taxes foncières élevées va encore aggraver le problème. On veut suivre le modèle de la Californie où pendant les dernières dix ans 5 millions ont quittés ce jolie Etat. Ceux qui sont restés il y a beaucoup qui vivent dans la rue.

  • prune le 27.02.2020 14:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réunifiez les deux Luxembourg. Ça règlera une bonne partie du problème!

  • Roger le 27.02.2020 14:34 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème principal est que les terrains sont trop chers. Il faut augmenter l’offre. Je propose d’augmenter les périmètres à bâtir près de Luxembourg-ville et près des transports en commun de 10 Km2. Ceci résoudrait plusieurs problèmes. 1.Le prix de l’immobilier diminue. Si quelques parcelles ne sont pas utilisées pour des habitations, un peu d’espace vert fait du bien. 2. Les bouchons seront réduits et les habitants peuvent employer le temps gagné (qu’ils ne perdent pas dans les bouchons) pour jardiner bio. Des études ont montré, que du point de vue écologique les jardins ont une très grande valeur pour la biodiversité et les animaux et insectes. (Le recensement des oiseaux à Luxembourg a bien montré que la diversité et très grande dans les jardins privés)

  • prune le 27.02.2020 14:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’aimerais savoir d’où vient cette info sur NL et B. Elle ne me semble pas très scientifique.

  • idwina le 27.02.2020 13:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je pense aussi que le Luxembourg arrive à sa limite de population! Tous ces villages déformés par des constructions de grandes résidences et surtout les routes sont saturées, mais on continue allègrement la construction de nouvelles cités....

    • @idwina le 27.02.2020 16:47 Report dénoncer ce commentaire

      C'est une blague ? Le Luxembourg est le pays d'Europe qui a la surface construite la plus faible par rapport son territoire total... 11%...