Problèmes de trains

27 septembre 2018 06:54; Act: 27.09.2018 10:34 Print

La ligne Luxembourg-​​Arlon, pourquoi ça coince

ARLON/LUXEMBOURG - Les incidents se sont multipliés depuis la semaine dernière, sur la ligne ferroviaire 50, à cause d'une différence de voltage des deux côtés de la frontière.

storybild

Les problèmes se sont multipliés sur la ligne ferroviaire entre Luxembourg et Arlon.

Sur ce sujet
Une faute?

Rien ne va plus depuis la semaine dernière sur la ligne ferroviaire 50 (Luxembourg-Kleinbettingen-Arlon). Les pannes, les retards ou les annulations de trains se sont succédé, provoquant la colère des usagers, qui disent être déjà pénalisés par les travaux de réhabilitation menés depuis le 17 septembre, sur l'E411 entre Arlon et Sterpenich. Un chantier qui pourrait d'ailleurs s'étaler jusqu'au début 2019.

«Cela fait des années que nous connaissons des difficultés sur cette ligne. Si ça continue comme ça, je vais devoir prendre la voiture», confiait à L'essentiel l'un des voyageurs. «Nos patrons ne vont pas tolérer davantage de retards», ajoutait un autre. Durant les congés d'été, cette fameuse ligne 50 a fait l'objet de travaux pour uniformiser le système d'alimentation électrique sur l'ensemble du réseau. La tension est passée à 25 000 volts. Mais sur la plupart des rails belges, la tension est encore de 3 000 volts.

Pour s'adapter au nouveau voltage du côté luxembourgeois, la Société nationale des chemins de fers belges (SNCB) a mis en service du matériel roulant qui est équipé d'un système «bicourant», mais qui a connu manifestement quelques couacs! «Les trains mis en service ont des difficultés lorsqu'ils passent sur la zone de basculement de voltage, mais les choses vont en s'améliorant. Cela dit, nous ne sommes pas en mesure de dire quand le problème sera définitivement réglé», confie-t-on à la SNCB.

(Olivier Loyens/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • l'insolite ! le 27.09.2018 07:51 Report dénoncer ce commentaire

    Ils le savaient depuis longtemps la SNCB qu'ils allaient changer de voltage au Lux, mais non on fait rien pour les voyageurs, ils s'en contre fiche royalement des frontaliers au Sud Luxembourg, bravo la SNCB ..

  • Raildecoke le 27.09.2018 08:07 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai pris pendant 5 ans le train Luxembourg-Liège passant par Gouvy, qui est aussi doté d'une motrice (CFL) bi-courant et il n'y a jamais eu de problèmes. Bref, la SNCB foire un fois de plus.

  • Low rider le 27.09.2018 12:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et la tension aussi ! cinquante ans que ça dure !

Les derniers commentaires

  • one desire le 28.09.2018 12:25 Report dénoncer ce commentaire

    @Raildecoke les 30 CFL sont les mêmes locomotives que les 13 SNCB, une 13 a déjà remplacé une 30 entre Liège et Luxembourg

  • jdrrrrrrrrrrrrrrrrr le 27.09.2018 15:32 Report dénoncer ce commentaire

    ouais mais il faut pas oublier que a propos de Gouvy que à Gouvy c'est déja du 25000kv Belge avec des caténaire luxembourgeois donc il y a une différence grande mais pour la ligne 50 je sais pas pourquoi les problème se multiplie étant que les motrice de tête sont homologé aux réseau CFL de puis longtemps mais d'une part du 3000kv au 25000kv vers le luxembourg c'est nouveau de toute façon avec les travaux de la E25 le train reste presque indispensable pour le usagé qui ce rende au luxembourg

  • Alain Rak le 27.09.2018 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvres belges on ne les rendra jamais intelligents. ils sont justes bons à se battre avec les flamands.

    • Alain Prost le 27.09.2018 17:30 Report dénoncer ce commentaire

      les flamands sont aussi des Belges...

  • Dado le 27.09.2018 13:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Circuler sans payer ça uniquement mettre le contrôleur, souvent CFL en situation négative, alors qu’il ainsi que la CFL n’y peut pour rien. Alors c’est mieux de ne pas le prendre le train....

  • Le Justicier le 27.09.2018 12:40 Report dénoncer ce commentaire

    Ceci prouve que le code du travail luxembourgeois se repose toujours sur un modèle obsolète et incompatible avec les besoins des citoyens. Le 40hrs / semaine n'est plus à l'ordre du jour. Le modèle 8hrs-8hrs-8hrs n'est plus adapté et viable selon les horaires de chacun et est voué à l'échec. Le prochain gouvernement devra sérieusement se faire une raison