Santé au Luxembourg

20 janvier 2021 20:20; Act: 21.01.2021 11:55 Print

La livraison de vaccins a pris un peu de retard

LUXEMBOURG - À cause des soucis de production du vaccin Pfeizer/BioNTech, des retards dans la vaccination sont à déplorer. Les autorités espèrent les rattraper en février.

storybild

Le rythme de vaccinations dépend de celui des livraisons de vaccins. (photo: Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Les problèmes de production de Pfeizer/BioNTech engendrent des retards de livraison au Luxembourg, ont reconnu les autorités de santé, qui rappellent qu'il s'agit «d'un problème européen et même mondial». Au total, 4 600 doses, soit une protection pour 2 300 personnes, vont manquer par rapport aux prévisions, qui tablaient sur 12 000 patients vaccinés fin janvier et 21 000 fin février. L'objectif est de rattraper le retard à partir de mi-février, lorsque les fabricants pourront augmenter leur production quotidienne.

Au Luxembourg, les autorités ne s'inquiètent cependant pas d'un éventuel manque d'aiguilles, les stocks étant actuellement importants. Quant au personnel, il serait en nombre suffisant dans les centres de vaccination, grâce à des volontaires de la réserve sanitaire qui travaillent selon leurs disponibilités. Mais la situation pourrait évoluer dans les prochains mois, puisque la campagne durera environ un an.

Enfin, les effets secondaires constatés au Luxembourg depuis le début de la campagne de vaccination anti-Covid sont très limités, aucun n'étant grave, toujours selon les autorités de santé. Celles-ci restent en contact avec leurs homologues à l'étranger, pour étudier les risques. À ce stade, aucun lien entre des effets graves et le vaccin n'a été établi dans les pays où la campagne de vaccination a débuté.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bigbill le 20.01.2021 20:57 Report dénoncer ce commentaire

    "La livraison de vaccins a pris un peu de retard". Tiens donc, et si on ajoute à cela la vitesse de tortue avec laquelle on vaccine au Grand-Duché, on n'est pas encore sorti de l'auberge. Le Luxembourg arrive à ce sujet presque en queue de peloton en Europe, mais quand même avant la Serbie et la Bulgarie...

  • Jimmy le 21.01.2021 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    Un peut de retard, c'est pas grave, vaut mieux tard que jamais..

  • virus le 20.01.2021 23:46 Report dénoncer ce commentaire

    Au lieu de faire des commentaires sur Trump, nos ministres feraient mieux de travailler pour en finir avec cette épidémie. Bande d'incompétents.

Les derniers commentaires

  • Mike le 21.01.2021 15:18 Report dénoncer ce commentaire

    Je préfère prendre la vaccine Russe. Le peuple doit havoir droit à choisir la vaccine qui veut prendre.

  • Françoise le 21.01.2021 15:17 Report dénoncer ce commentaire

    Vous allez prendre une vaccine inefficace et risqué. Elle est inificace contre les variants du virus.

  • Françoise le 21.01.2021 15:15 Report dénoncer ce commentaire

    E combien de personnes son déjà décès à cause de la vaccine ?? Pas plus de secrètes.

  • marcaurèle le 21.01.2021 09:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis fort déçu par la lenteur de la vaccination au Luxembourg. Les autorités nous avaient habitués à plus d’efficacité. On se croirait dans un pays du tiers-monde alors que nous sommes dans le pays le plus riche par habitant de la planète. Où est le problème ? Cette vaccination devrait être le principal sujet de préoccupation des politiques, tout le restant peut attendre.

  • Jimmy le 21.01.2021 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    Un peut de retard, c'est pas grave, vaut mieux tard que jamais..