Au Luxembourg

19 novembre 2019 09:22; Act: 19.11.2019 09:49 Print

La maison en chantier ne serait pas en règle

BELVAUX - Les travaux de rénovation de la maison de la famille Ferreira tardent à s'achever. Le bourgmestre de Sanem a évoqué le non-respect du règlement.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Du moment que la famille Ferreira nous fournit les documents que nous lui avons demandés, ils pourront finir leurs travaux de rénovation», a indiqué Georges Engel, bourgmestre de Sanem, à L'essentiel. Ce sont des travaux non autorisés qui sont au cœur de la problématique de la famille Ferreira, forcée d'habiter dans un chantier, a dit en substance le bourgmestre. «Nous nous sommes aperçus qu'ils avaient projeté de construire une plateforme d'exposition pour l'activité professionnelle de Monsieur Ferreira, pour laquelle il n'a jamais déposé de demande».

S'y ajoute que les Ferreira avaient effectué une tranchée au-dessus des réseaux d'eau et de gaz, ce qui n'était pas autorisé non plus. D'où la décision de la commune d'imposer un arrêt des travaux. Georges Engel récuse l'argument d'une mauvaise volonté de la commune et rappelle que tous les citoyens se doivent de respecter les règlements.

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Aer le 19.11.2019 09:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est toujours important d'avoir 2 sons de cloches

  • Bosco le 19.11.2019 09:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci Monsieur le Bourgmestre pour vos éclaircissements. Il y a des lois à respecter dans ce pays. Jouer avec les émotions pour échapper au respect des règles ça ne marche pas. Et surtout que la construction est au-delà du simple lieu d'habitation.

  • DOUDOU le 19.11.2019 09:36 Report dénoncer ce commentaire

    C'est arrivé dans ma commune : agrandissement d'une maison sans permis de construire. Ouverture d'une boucherie sans autorisation et norme d'hygiène. Agrandissement démoli et boucherie fermée..On se doit de respecter les lois et les règles..Un point c'est tout...Sinon c'est l'anarchie....

Les derniers commentaires

  • Pinocchio le 20.11.2019 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    Ben voilà, la vérité sort un jour au l'autre... Quand on ne respecte pas les règles il ne faut pas pleurnicher non plus!

  • mesde le 20.11.2019 07:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Venez voir en France leurs constructions illégales sans demande de permis.

  • lea le 20.11.2019 07:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les prix sont pas toujours respectes un jour j ai du abattre un mur dans le garage pour agrandir le garage je suis alle chez architecte qui s occupe de la cité dans ma commune et bien il a pris un stylo rayer un trait sur mon plan a signe et en une seconde j ai paye 4000 ancien francs voilà est oui il faut respecter les règles de la commune

  • Ricardo le 19.11.2019 23:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La loi c'est la loi. Faut la respecter. Mais faut pas l'appliquer à la tête du client. Malheureusement c'est souvent le cas.

  • sonia le 19.11.2019 22:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La commune devrait déroger et aider plutôt que de faire culpabiliser.. c’est une famille avec enfants qui ne demande qu’à vivre heureux et non des commerçants pour s’enrichir !!!!!