Couvre-feu au Luxembourg

26 octobre 2020 08:00; Act: 26.10.2020 09:23 Print

«La météo actuelle ne nous pousse pas à sortir»

LUXEMBOURG – Les passants rencontrés dimanche semblaient compréhensifs à l’évocation des mesures de couvre-feu annoncées vendredi. Ils ont déjà pensé à se réorganiser.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les résidents devront bientôt se plier aux règles du couvre-feu. Annoncées vendredi, elles feront l’objet d’un projet de loi déposé lundi, avant l’objectif d’être validées dans la semaine. En attendant, les résidents rencontrés dimanche dans la rue ne semblent pas effrayés par la mesure, qu’ils comprennent.

«Nous allons rester à la maison entre nous. L'hiver, cela aura moins d'impact car la météo fait que nous sortons de toutes façons moins», avance Ariana, 36 ans. Son compagnon Pierre, qui l’abrite sous un parapluie, abonde: «Le temps actuel ne nous pousse pas à sortir, donc cela n’est pas franchement contraignant». Plus loin, Claudia estime aussi que la mesure ne changera pas grand-chose: «Lorsque nous mangeons au restaurant, nous y allons tôt, donc nous sommes rentrés à 23h». Elle se réjouit surtout que le gouvernement «ait agi de manière préventive, avant que la situation empire».

Même son de cloche du côté d’Axel, jeune homme de 28 ans. «Je vais suivre les recommandations, car je n'ai pas le choix, en espérant qu’elles portent leurs fruits. Cela ne changera rien pour moi, mais je pense aux restaurateurs et aux cafetiers». Enfin, Joao, un Brésilien de 28 ans croisé près de Hamilius, constate qu’il n’y a «de toutes façons pas grand-chose à faire la semaine après 23h, donc cela ne changera rien». Il pense seulement au week-end: «Nous resterons à la maison, c’est bien aussi!»

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Albatros le 26.10.2020 08:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ceux qui rejettent le couvre-feu en mettant en avant que le virus circule aussi de jour passe à côté du but poursuivi: empêcher qu’il y ait des fêtes privées le soir et la nuit où personne ne respecte la moindre règle de distanciation sociale. Pendant la journée, la plupart des gens travaillent font attention.

  • bichon le 26.10.2020 09:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    23 heures beaucoup trop tard 21h cela serait mieux avec une dérogations pour les travailleurs. couvre-feu a 23 heure ou fermé les resto a minuit je voie pas la différence vraiment

  • Cidje suis d'accord avec Caroline. le 26.10.2020 10:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    à 23 heures .c'est beaucoup trop tard.

Les derniers commentaires

  • Ben-J le 27.10.2020 07:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est le virus que doit ne ps vous pousser à sortir bande de nazes

  • blu le 27.10.2020 07:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce couvre feu vise une certaine clientèle. Qu’apporte t il de bon pour le covid ... les avantages sont ailleurs

  • Gilbert le 26.10.2020 22:27 Report dénoncer ce commentaire

    On n’a toujours rien compris. Une centaine d’étude fait depuis vingt ans prouve qu’on ne peut pas être infecté par un virus (pas seulement le coronavirus) à l’air libre. La vitesse du vent qui est toujours supérieur à 0,5 m/sec emporte les virus. En passant du temps dehors on améliore sa résistance aux virus et renforce les poumons. Les gens âgés n’ont souvent plus les moyens de sortir, c’est une des explications pourquoi ils sont atteints plus gravement par le covid 19.

  • luxo le 26.10.2020 18:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En regardant la photo de la rue commerçante en plein jour, je pense que les luxembourgeois ont compris que le couvre-feu était de 6h00 à 23h00

  • Eschois le 26.10.2020 16:48 Report dénoncer ce commentaire

    Les centres C19 sont pris d'assaut, le CHEM se réorganise, la ministre de la santé qui va parler à 19h, c'est mauvais signe tout ça... Peut-être que les restrictions vont être plus sévères que prévu...