Coronavirus au Luxembourg

07 mars 2021 09:16; Act: 08.03.2021 09:09 Print

«La moitié des patients Covid sont au CHEM»

Directeur médical du Centre hospitalier Emile-Mayrisch, à Esch-sur-Alzette, le Dr Serge Meyer fait le point sur la situation face au virus et mesure l'impact des variants.

storybild

«On ne peut exclure de devoir réenvisager des transferts de patients vers d’autres hôpitaux», indique Serge Meyer. (photo: Smak3)

Sur ce sujet
Une faute?

L’essentiel: Quelle est la situation au CHEM avec le Covid?

Serge Meyer: Nous sommes de nouveau l’hôpital n°1 du pays en terme d’hospitalisations et de réanimations. Cela pose des problèmes. Nous devons transférer la chirurgie vers un autre bâtiment pour pouvoir continuer quand même des opérations, mais il nous faut suspendre la chirurgie de «convenance». Au CHEM, jeudi matin, il y avait 42 patients Covid en soins normaux et 8 en réa, soit 50 malades, presque la moitié du total du pays.

Qu’est ce qui change avec les variants?

Cela va plus vite. Nous avons eu par exemple un cluster interne de sept malades. D’après les données de traçage que nous recevons, avec un certain décalage, le temps de l’analyse, nous avons 50% de variant britannique. La contagiosité a changé. Cela pose la question de la durée de la quarantaine. Certains pays l’ont augmenté de 7 ou dix jours à 14, 15 ou 16.

Comment jugez-vous la situation?

On pourrait être au début d’une tempête car la vitesse de propagation est différente. En 3,4 jours on a le double ou le triple de cas. Nous sommes encore en phase 2 mais cela peut changer très vite. Pour l’instant nous faisons des ajustements mais on ne peut exclure de devoir réenvisager des transferts de patients vers d’autres hôpitaux. On surveille notre réa.

Les symptômes changent-ils avec le variant?

Nous n’en avons pas l’impression. La maladie semble être plus ou moins la même. Nous n’avons pas encore de données sur le fait que les formes graves se manifesteraient plus vite.

Quelle part du personnel est vaccinée et ont-ils des missions plus exposées?

Environ 70%. Mais vaccinés ou pas ils travaillent de la même manière. On ne sait d'ailleurs pas qui est vacciné.

Certains qui hésitaient sur la vaccination ont-ils changé d’avis?

Oui, lors de la dernière journée prévue pour la vaccination chez nous, mercredi, nous avons encore fait des injections. Y compris pour des gens, dans certains services, qui étaient très opposés. Ou parce que la situation s’aggrave ou parce qu’ils se disent qu’ils auront besoin tôt ou tard d’un certificat vaccinal.

(Recueilli par Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lila le 07.03.2021 12:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils prennent vraiment pour des imbeciles. Il y’a une semaine le directeur du chem disait qu’il n’y’ avait quasi plus de cas en réa. Les infirmières de réa ont même fait des vidéos qui circulent sur les réseaux et là bizarrement alors que les gens sont réfractaires aux vaccins, on nous fait croire que les lits de réa sont plein!!! Stop à la manipulation. Je travaille dans le domaine médicale depuis 20 ans au Luxembourg.... là on prend vraiment la population pour une demeurée!!!

  • Tome le 07.03.2021 09:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui la maladie semble toucher plus le sud du pays. Plus de contacts sociaux. Un peu moins Luxembourg ville qui compte majoritairement des cols blancs en télétravail.

  • ralleur le 08.03.2021 16:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais aussi beaucoup de patient sont infecté par des bactéries à l’hôpital la cause je connais mais ne vais rien dire pour le moment ......

Les derniers commentaires

  • trop bizar le 10.03.2021 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @trip bizar : contact tracing je leur ai tout dit ou je travaille et que dans les vestiaires personne ne portait le masque

  • luxo le 09.03.2021 08:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moralité de l’histoire on a plus de chance d’attraper du virus au CHEM que dans un autre hôpital.

  • Yes le 08.03.2021 20:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bizarre...j’en connais qui travaillent au Chem et justement à la station covid, et ils disent l’inverse...que c’est plutôt calme.

    • la pieuvre le 08.03.2021 22:20 Report dénoncer ce commentaire

      Ma voisine pareille, infirmière aux soins intensifs et elle m'a dit que c'était relativement calme !

  • ralleur le 08.03.2021 16:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais aussi beaucoup de patient sont infecté par des bactéries à l’hôpital la cause je connais mais ne vais rien dire pour le moment ......

  • @Juste le 08.03.2021 13:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Votre question n'est pas pertinente, elle est enfantille. Être ironique inclus d'avoir un minimum de connaissances.