Transports au Luxembourg

15 mai 2019 17:49; Act: 15.05.2019 18:33 Print

«La navette fonctionne comme un ascenseur»

KÄERJENG - Pour l'heure, les navettes autonomes circulent avec un opérateur à l'intérieur à Contern et au Pfaffenthal. L'étape suivante a été présentée mercredi, au siège de Sales-Lentz.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Présentées mercredi à Sales-Lentz, à Käerjeng, la navette électrique du constructeur français Navya ressemble aux véhicules autonomes que la compagnie luxembourgeoise utilise à Contern et dans le Pfaffenthal. Seule différence majeure, le niveau d'autonomie qui atteint un nouveau stade. «Ici, il n'y a pas de conducteur ou d'opérateur pour faire fonctionner le véhicule», explique Georges Hilbert, directeur général de Sales-Lentz.

«Les passagers utilisent la navette autonome presque comme un ascenseur. Ils appuient sur le bouton de leur destination et disposent de 20 secondes pour s'asseoir. Le véhicule ferme la porte et se met en marche automatiquement».

Un système d'avenir qui ne peut toutefois pas encore être mis en place sur le terrain. «La législation n'autorise pas les véhicules à circuler sans conducteur», justifie Georges Hilbert. Qui est responsable en cas d'accident? Comment assurer un véhicule autonome? Qu'en est-il de la sécurité?

«Les utilisateurs sont convaincus en dix minutes»

Autant de questions qui doivent être «tranchées sur le plan juridique», poursuit le directeur, qui espère des avancées au niveau européen avec la possibilité d'avoir recours à des véhicules 100% autonomes dans les deux à quatre prochaines années.

Les personnes qui ont utilisé le nouveau système à Contern et au Pfaffenthal sont, elles, déjà séduites. «Après dix minutes de conduite, les passagers sont convaincus. En neuf mois, nous n'avons eu aucun accident». Les quelques pannes techniques sont «normales lorsqu'il s'agit d'une nouvelle technologie».

À noter que les navettes d'une autonomie de 8 heures et d'une valeur de 300 000 euros ne peuvent pas circuler lorsqu'il neige. Les capteurs se retrouveraient masqués et le véhicule serait «aveugle» indique Georges Hilbert, qui se félicite de cette mise en place «sans véritable obstacle» pour le moment.

(dm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • future le 16.05.2019 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    Génial j'adore !

  • la bètise artificielle nous menace le 16.05.2019 15:26 Report dénoncer ce commentaire

    Meme un octogénaire avec sa canne est plus rapide à pied. On pourrait encore produire l'argumentation que la-dedans on ne se mouille pas quand il pleut, mais dans ce cas, je préfère un parapluie, parce que c'est une technologie plus simple, il est est beaucoup moins cher et toujours disponible. Les seuls qui en pourraient profiter, ce sont les gens handicapés en chaise roulante, mais ils ont déjà une chaise roulante.

  • Late le 16.05.2019 08:32 Report dénoncer ce commentaire

    Ce système est une bonne idée mais c'est vraiment trop lent !

Les derniers commentaires

  • vautour le 16.05.2019 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    Une crotte d'oiseau sur le capteur infrarouge et ce truc s'immobilise pour un mois.

  • la bètise artificielle nous menace le 16.05.2019 15:26 Report dénoncer ce commentaire

    Meme un octogénaire avec sa canne est plus rapide à pied. On pourrait encore produire l'argumentation que la-dedans on ne se mouille pas quand il pleut, mais dans ce cas, je préfère un parapluie, parce que c'est une technologie plus simple, il est est beaucoup moins cher et toujours disponible. Les seuls qui en pourraient profiter, ce sont les gens handicapés en chaise roulante, mais ils ont déjà une chaise roulante.

  • ladeux le 16.05.2019 12:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    propagande du tout autonome et du tout electrisue. absolument pas écologique et encore moins eco-logique

    • etTrois le 16.05.2019 15:28 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, ce n'est pas de l'intelligence artificielle, mais une bètise artificielle.

  • mouais mouais le 16.05.2019 11:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pendant ce temps les taxis sont dégagés de leur stationnement et les clients nous cherchent partout car....pas d'information auprès des usagers... pitoyable la façon dont on nous considère.

  • piéton le 16.05.2019 09:33 Report dénoncer ce commentaire

    cool, un moyen de transport doux!