Allocations au Luxembourg

20 janvier 2021 08:00; Act: 20.01.2021 11:26 Print

La notion de famille s'invite dans la réforme

LUXEMBOURG – Le projet de changer le mode d’attribution des allocations familiales divise sur la définition à donner à la famille.

storybild

Le projet de réforme, dont seul le nouveau paradigme a été dévoilé, interroge sur la notion de famille. (photo: DPA)

Sur ce sujet
Une faute?

Annoncé la semaine dernière, le projet de réforme des allocations familiales, qui sera de nouveau évoqué mercredi en commission, a créé un débat autour de la notion de famille. Le gouvernement entend réserver les prestations aux enfants des seuls travailleurs du Luxembourg, résidents ou frontaliers, et non plus aux enfants de leurs conjoints.

«Ce que nous voulons est introduire plus d’égalité entre les travailleurs, chacun comptant de la même manière pour le calcul des allocations», dit Max Hahn (DP), président de la commission Famille. Ceux qui élèvent des enfants «ont droit à des allocations pour les leurs, mais pas pour ceux des autres. La logique est celle des cotisations, comme pour la retraite ou le chômage». «Cela pose la question de qui est en charge des enfants», renchérit la députée Djuna Bernard (Déi Gréng), sans s’avancer «en attendant la suite des débats». Selon elle, le projet «n’entend pas créer une discrimination, notamment envers les frontaliers».

«D’un droit de l’enfant à un droit de l’assuré»

Une partie de l’opposition soutient la philosophie de la réforme. «Vivre dans le même foyer ne veut pas dire constituer une famille», avance Fred Keup (ADR), qui admet qu’il s’agit parfois «d’une question compliquée, avec beaucoup de cas particuliers». Il en appelle «aussi à la responsabilité des pays de résidence sur le versement des allocations». Marc Goergen (Pirates) trouve «logique qu’il faille travailler au Luxembourg pour bénéficier des prestations» car les beaux-enfants des travailleurs «n’ont pas de lien avec le pays».

Le son de cloche est différent du côté du CSV, premier parti d’opposition: «Nous sommes passés d’un droit de l’enfant à un droit de l’assuré», déplore Marc Spautz, vice-président de la commission Famille. D’après lui, «celui qui a la responsabilité d'une famille doit bénéficier des avantages, qu’il soit marié ou pas, peu importe son mode ou son lieu de vie». Marc Baum (déi Lénk) s'oppose au projet, qu'il considère «injuste vis-à-vis des familles recomposées, qui doivent bien être considérées comme des familles». De plus, selon lui, «le projet est contraire au droit européen et ne pourra pas être validé en l'état».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dorian le 20.01.2021 09:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On ne peut pas toucher les allocations des 2 pays, il y a des échanges entre la caisse françaises et luxembourgeoise. C’est un fait, n’en déplaise à ceux qui disent le contraire.

  • causetoujours le 20.01.2021 08:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    donner tout aux frontaliers, qui se permettent trop et souvent de mal parler de ce pays,certes pas le plus beau ni le meilleur ,mais qui nous permet de mieux vivre financièrement, car nos pays et politiques sont si incompétens... donc oui il devrait y avoir une séparation de droit entre les frontaliers et résidents n en déplaise à tous les frustrés qui se croient indispensable

  • Jimmy le 20.01.2021 08:41 Report dénoncer ce commentaire

    En tous cas c'est un sujet dont le DP ne maitrise pas au vue des bêtises du passé... Pour ce qui concerne les beaux enfants des frontaliers c'est NON pour ma part, car logiquement ils reçoivent de leur pays d'origine. Nous ne voulons pas non plus que le Luxembourg deviennent comme la FRANCE j'espère!

Les derniers commentaires

  • Vivier regional de ressources humaines le 20.01.2021 13:50 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne sais pas si économiquement cela changerait réellement grand chose pour l'état luxembourgeois. Par contre ces enfants, qu'ils soient beaux ou pas, résidents ou non, seront peut-être les forces vives de votre pays de demain ! Comme nous le sommes nous-mêmes aujourd'hui. C'est aussi un investissement, pensez-y.

  • roulebouboule le 20.01.2021 12:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il y auras toujours des cons luxembourgeois pour critiquer les frontaliers mais sans eux une grande partie n'auraient rien dans leurs assiettes Merci aux luxembourgeois intelligents de continuer à cohabiter avec les frontaliers dans une bonne entente et pour les cons laissons les dans leurs médiocrités

    • Mercenaires le 20.01.2021 13:08 Report dénoncer ce commentaire

      L'Etat français pourrait payer les allocations pour enfants en récupérant les retraites des personnes qui sont mortes et continue a versé ces retraites avec de faux certificats des mairies algériennes.Ainsi que les deux million de cartes vitales. Ce n'est pas à lEtat Luxembourgeois de prendre a sa charge des personnes qui ne vivent pas sur le sol Luxembourgeois.

  • écarquillé le 20.01.2021 12:08 Report dénoncer ce commentaire

    Je devrais payer des vêtements à mes enfants et pas à celui de ma compagne ? Les politiciens Luxembourgeois ont une vision bien cynique de la famille ! Cessez d'offrir le rexit fiscal aux multinationales et vous ne vous poserez plus ce genre de question répugnante. Les caisses seront de nouveau pleines et débordantes...

  • fernand le 20.01.2021 12:03 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère qu'il y a assez de contrôle pour éviter que certains encaissent du luxembourg et du pays de résidence pour un même enfant. Gard à la fraude!

    • glider le 20.01.2021 13:13 Report dénoncer ce commentaire

      mais c'est comme ça depuis touours cher monsieur !!!! Le Luxembourg ne paie qu'un complément à ce que l'enfant touche dans son pays de résidence... faut vous renseigner...

  • Chanel No 5 le 20.01.2021 11:51 Report dénoncer ce commentaire

    Faut vivre avec son temps, de plus en plus de familles recomposées. On est toujours en 1960 au niveau de la mentalité luxembourgeoise ...