Après les élections

13 novembre 2013 15:43; Act: 13.11.2013 16:39 Print

La nouvelle Chambre réunie une première fois

LUXEMBOURG - Trois semaines et demie après les élections, le nouveau Parlement siège une première fois à la Chambre des députés.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La première séance extraordinaire de la Chambre des députés réunie ce mercredi au Marché-aux-Herbes, a commencé par des formalités. Elle a été ouverte par l’actuel Premier ministre, Jean-Claude Juncker, et présidée par Anne Brasseur (DP), la députée la plus ancienne en rang. Elle était assistée des deux élus les plus jeunes, Serge Wilmes (CSV) et Lex Delles (DP).

Seuls 46 des 60 députés ont été assermentés pendant la séance. Les quatorze élus restants (neuf du CSV et cinq du LSAP) les rejoindront une fois que le nouveau gouvernement aura été constitué. Pour le moment, onze députés, qui ne siégeaient pas lors de la précédente législature, arrivent ou font leur retour à la Chambre.

Élections conformes

Anne Brasseur a précisé qu’il n’y avait pas eu de recours contre les résultats des élections du 20 octobre. Une commission de vérification des pouvoirs a été constituée au hasard. Elle est composée de neuf députés chargés de vérifier les résultats des élections dans les quatre circonscriptions électorales.

Par ailleurs, la conférence des présidents a été désignée. Sa principale fonction est de décider des questions relatives à l'organisation des travaux de la Chambre et de décider l'ordre du jour des séances plénières. Elle se compose du président de chaque groupe politique, soit pour l'instant de Claude Meisch (DP), d'Alex Bodry (LSAP), de Felix Braz (Déi Gréng) et de Gilles Roth (CSV). Est considérée comme fraction politique tout parti qui dispose d'au moins cinq députés à la Chambre.

Voici la liste des 42 députés assermentés:

Circonscription Sud: Sylvie ANDRICH-DUVAL (CSV) Nancy ARENDT ép. KEMP (CSV) Eugène BERGER (DP) Alex BODRY (LSAP) Felix BRAZ (déi gréng) Yves CRUCHTEN (LSAP) Félix EISCHEN (CSV) Georges ENGEL (LSAP) Gast GIBERYEN (ADR) Gusty GRAAS (DP) Fernand KARTHEISER (ADR) Dan KERSCH (LSAP) Josée LORSCHE (déi gréng) Claude MEISCH (DP) Lydia MUTSCH (LSAP) Gilles ROTH (CSV) Serge URBANY (déi Lénk) Michel WOLTER (CSV)

Circonscription Centre: Diane ADEHM (CSV) Marc ANGEL (LSAP) François BAUSCH (déi gréng) Simone BEISSEL (DP) Xavier BETTEL (DP) Anne BRASSSEUR (DP) Corinne CAHEN (DP) Franz FAYOT (LSAP) Alexandre KRIEPS (DP) Marc LIES (CSV) Viviane LOSCHETTER (déi gréng) Paul-Henri MEYERS (CSV) Laurent MOSAR (CSV) Marcel OBERWEIS (CSV) Lydie POLFER (DP) Roy REDING (ADR) Justin TURPEL (déi Lénk) Serge WILMES (CSV)

Circonscription Est: Lex DELLES (DP) Léon GLODEN (CSV) Henri KOX (déi gréng) Maggy NAGEL (DP)

Circonscription Nord: André BAULER (DP) Emile EICHER (CSV) Fernand ETGEN (DP) (il remplace Charles GOERENS) Camille GIRA (déi gréng) Claude HAAGEN (LSAP) Ali KAES (CSV)

(L'essentiel Online)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Jeff Bodé le 13.11.2013 16:27 Report dénoncer ce commentaire

    Et bien nous voilà en route pour de nouvelles aventures..... Pas trop de nouvelles têtes, sauf un nouveau gouvernement qui devra montrer de ce qu'il est capable....et j'en doute fort!

  • Athos le 13.11.2013 17:53 Report dénoncer ce commentaire

    Une démocratie n'a rien à voir avec la volonté de l'électeur pour faire un tel ou tel gouvernement, mais de constituer une majorité. Si cette majorité est constituée c'est démocrate, peu importe de combien de partis et même de quels partis cette majorité est constituée. Dans notre cas précis la démocratie a joué! Il n'y a pas à discuter. Par contre elle n'est pas la volonté des électeurs. Notre constitution a été respectée. Si on veut mieux faire il faudrait faire un référendum pour savoir si la majorité des électeurs seraient d'accord avec la nouvelle majorité. Ca irait un peu loin.

Les derniers commentaires

  • Athos le 13.11.2013 17:53 Report dénoncer ce commentaire

    Une démocratie n'a rien à voir avec la volonté de l'électeur pour faire un tel ou tel gouvernement, mais de constituer une majorité. Si cette majorité est constituée c'est démocrate, peu importe de combien de partis et même de quels partis cette majorité est constituée. Dans notre cas précis la démocratie a joué! Il n'y a pas à discuter. Par contre elle n'est pas la volonté des électeurs. Notre constitution a été respectée. Si on veut mieux faire il faudrait faire un référendum pour savoir si la majorité des électeurs seraient d'accord avec la nouvelle majorité. Ca irait un peu loin.

    • franco le 13.11.2013 22:49 Report dénoncer ce commentaire

      Toutes les définitions de la démocratie pointent pourtant sur la souveraineté du peuple... pas sur celle des partis et de leurs directeurs.

    • Athos le 14.11.2013 10:14 Report dénoncer ce commentaire

      La souveraineté du peuple sont les élections. Par son choix un électeur délègue le pouvoir à celui qu'il élit!

    • Ypsos le 14.11.2013 10:34 Report dénoncer ce commentaire

      La souveraineté du peuple ne veut pas dire qu'il désigne son gouvernement. Au Lux. vous n'en avez même pas la possibilité. Un électeur du Sud ne peut pas voter pour Bettel et un électeur du Nord ne peut pas voter pour Juncker. Au Luxembourg vous donnez votre souveraineté aux partis, qui quand ils sont élus, peuvent faire ce qu'ils veulent.

    • franco le 14.11.2013 12:04 Report dénoncer ce commentaire

      Mouais, une pseudo-démocratie qui au final ne tient pas compte des voix des électeurs. Au final ils font ce qu'ils veulent de nos votes et s'arrangent comme ils le veulent. Bref, ça doit bien porter un autre nom.

  • Jeff Bodé le 13.11.2013 16:27 Report dénoncer ce commentaire

    Et bien nous voilà en route pour de nouvelles aventures..... Pas trop de nouvelles têtes, sauf un nouveau gouvernement qui devra montrer de ce qu'il est capable....et j'en doute fort!

    • Finfilou le 13.11.2013 17:53 Report dénoncer ce commentaire

      La carrière politique de certains risque de se terminer pour de bon. ça me ferait un grand plaisir de les voir se faire lapider, mais les enjeux sont bien plus importants que mes préférences politiques. Donc souhaitons leur bonne chance et prions pour qu'ils ne nous mettent pas plus dans le pétrin.