Au Luxembourg

07 mai 2021 12:10; Act: 07.05.2021 14:03 Print

La pandémie a bien boosté la solidarité en 2020

LUXEMBOURG - La Fondation de Luxembourg a distribué en 2020 la somme record de 10 millions d'euros à plus de 300 projets caritatifs.

storybild

La Stëmm vun der Strooss fait partie des organismes aidés.

Sur ce sujet
Une faute?

Une année record pour la Fondation de Luxembourg, qui a publié ce vendredi matin son rapport annuel. En 2020, elle a alloué 10 millions d'euros à plus de 300 projets caritatifs à travers le monde. Une année marquée, d'après le communiqué publié ce vendredi, par «un élan de solidarité observé dans le monde entier». La Fondation de Luxembourg abrite désormais 93 fondations et ses donateurs sont pour près de la moitié des résidents étrangers. Les projets soutenus grâce à leurs dons ont concerné 52 pays en tout.

Et, parmi les enjeux majeurs de 2020, la santé et la recherche figuraient naturellement en bonne position. Ce secteur a reçu 12% de financements en plus par rapport à 2019 et représentait 41,2% des dons au total. «L'accent a également été mis sur les projets favorisant l'éducation des enfants» et «l'indépendance socio-économique des femmes», écrit la Fondation, soulignant que ces problématiques ont été rendues «plus visibles par la pandémie».

1,5 million d'euros contre le Covid

Eduq Foundation a notamment soutenu plusieurs projets pour éviter le décrochage scolaire en accompagnant les jeunes. Des projets liés au changement climatique ont aussi pris de l'importance en 2020. La Massvoll Stiftung, qui fait partie de la fondation, a par exemple mené un programme innovant de recyclage en Côte d'Ivoire.

Outre ses projets traditionnels, la Fondation de Luxembourg s'est engagée dans la lutte contre les effets de la pandémie. Lancée début 2020, la Fondation Covid-19 a récolté 1,5 million d'euros de dons pour des aides ponctuelles à des projets d'urgence. Dans le domaine de la santé et de la recherche, mais aussi pour soutenir les personnes les plus vulnérables.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luis le 07.05.2021 20:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pendant les jeunes luxembourgeois doivent se loger en Allemagne France ou Belgique. Alors arrêté de faire de la publicité.

  • denoncez le pire le 08.05.2021 07:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des femmes tombent dans la drogue après avoir été violées battues éjectée du domicile , pour oublier leur calvaire pour ne plus ressentir de douleur , la honte , l humiliation et attendent la mort .. sujet tabou

  • il faut aussi aider le 07.05.2021 13:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle est où la solidarité au Luxembourg pour les femmes victimes de maltraitances conjugales se retrouvant éjectées du domicile en pleine crise , pandémie ? Qui les aide ?

Les derniers commentaires

  • Milk e le 08.05.2021 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    Lol... Seulement 10% arrivèrent aux nécessités les 90% sont pour payer les "salaires" de l'administration des ONG's... C'est seulement du business.

  • scadaleux honteux le 08.05.2021 08:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A tout les riches qui ont la possibilité, faites un don directement à la personne car les femmes en réelle détresse ne sont aidées sur le coup ,même après coup, il faut attendre des années des fois pour être aidé . Aidez les directement via les offices sociaux ou asbl logement sociaux luxembourgeois( demandez leur nom aux assistantes sociales logement , demandez leur nom et aidez les directement à se loger .

  • scadaleux honteux le 08.05.2021 08:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des profs qui gagnent 8000/9000€ et on n arrive pas à loger des femmes qui travaillent gagnent 2300/2500€ qui ont été battues en détresse jetées du domicile Tout perdre en pandémie, en hivers ,malade ? Nous sommes en 2021 ? L homme est toujours aussi barbare . Les injustices du pays sont scandaleuses .

  • denoncez le pire le 08.05.2021 07:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des femmes tombent dans la drogue après avoir été violées battues éjectée du domicile , pour oublier leur calvaire pour ne plus ressentir de douleur , la honte , l humiliation et attendent la mort .. sujet tabou

  • denoncez le pire le 08.05.2021 07:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les aides il n y en a pas pour les femmes en réelle détresse . Elles courent ,supplient, demande de l aide pour la loger, C est horrible personne ne les aide, leur histoire dérange.Les conditions des femmes jetaient du domicile en pleine pandémie dans le froid ( comment l état la justice peut accepter ça !?) ou des femmes battues ou des femmes malades en détresse au Luxembourg,c est scandaleuse.Il n y a pas d aides pour elles.Un homme peut tout faire à une femme même la violer et s en sortir.