Au Luxembourg

18 octobre 2021 10:23; Act: 18.10.2021 15:20 Print

La pandémie a été bonne pour la qualité de l'air

LUXEMBOURG - Le confinement de mars/avril 2020 et la baisse d'activité, l'an dernier, ont profité à la qualité de l'air, selon des analyses publiées lundi matin.

storybild

Les échantillons sont prélevés par des appareils installés à une hauteur de 3 m. (photo: Administration de l'environnement)

Sur ce sujet
Une faute?

Moins de voitures sur les routes, c'est moins de pollution dans l'air. Une évidence, certes, mais qui a pu être mesurée dans le cadre de la campagne «Besser Loft fir méi Liewensqualitéit» (un meilleur air pour une plus grande qualité de vie), selon un communiqué de l'Administration de l’environnement publié lundi matin. Dans le cadre de cette campagne, le pays compte 63 emplacements de mesure du dioxyde d'azote, dans 23 communes.

Et, sur toute l'année dernière, aucun dépassement de la valeur limite de 40 µg/m³ n’a été observé. La quantité de dioxyde d'azote était en baisse dans tout le pays. Un phénomène essentiellement dû à la pandémie de Covid-19 et au ralentissement général de la société. D'ailleurs, la baisse a été très marquée en mars/avril, au moment du confinement, avec une moyenne générale qui est tombée en dessous de 15 µg/m³. Une période lors de laquelle presque aucune voiture ne circulait et où l'économie était à l'arrêt.

Pics en septembre

Des pics à 25 µg/m3 ont toutefois été observés du 2 au 18 septembre, en raison des conditions climatiques avec une vaste zone de haute pression qui est restée quelques jours sur le pays. En général, les mois d'hiver connaissent une concentration de dioxyde d'azote plus élevée, avec les émissions liées aux installations de chauffage.

Pour effectuer ces mesures, l'Administration de l’environnement continue à étendre son réseau, avec neuf emplacements de mesures supplémentaires dans la capitale, à Esch-sur-Alzette, Remich et Beckerich. En outre, Ell, Waldbillig et Ettelbruck y ont pris part pour la première fois.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Realux le 18.10.2021 15:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La qualité de l'air est médiocre voire dangereuse, la qualité de l'eau...n 'en parlons même pas !

  • Tome le 19.10.2021 00:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sauf que d après eurocontrol, l aéroport du Luxembourg est le seul aéroport européen qui a vu ses émissions augmenter à cause des nombreux avions cargos. Et à côté de ça on va augmenter le prix de l essence des voitures pour le climat. Il n y a pas de taxes sur le kérosène pour les avions cargos et les jets privés… ça n est pas normal.

  • pralin le 18.10.2021 18:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En 2022 , on va respirer encore mieux.

Les derniers commentaires

  • Tome le 19.10.2021 00:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sauf que d après eurocontrol, l aéroport du Luxembourg est le seul aéroport européen qui a vu ses émissions augmenter à cause des nombreux avions cargos. Et à côté de ça on va augmenter le prix de l essence des voitures pour le climat. Il n y a pas de taxes sur le kérosène pour les avions cargos et les jets privés… ça n est pas normal.

  • fabiola le 18.10.2021 22:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien évidemment que oui !! Les avions chemtrail ne passe pas !!!

  • Momo du Sud le 18.10.2021 21:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qui a encore envie de balader dans des rues si tristes ? Le carburant est si cher que je ne sors qu'à pied. Je compte quitter le Luxembourg, car on a tué la vie pour l'argent. Je désire vivre, pas mourir millionnaire et esclave.

  • chouette le 18.10.2021 21:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on y retourne

  • pralin le 18.10.2021 18:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En 2022 , on va respirer encore mieux.