Psychose au Luxembourg

18 février 2020 08:00; Act: 18.02.2020 10:19 Print

La peur du coronavirus gagne les restos chinois

LUXEMBOURG - Par crainte du coronavirus, les clients délaissent les restaurants chinois du Luxembourg, mais ces derniers ne s’en alarment pas.

storybild

La cuisine chinoise n’attire plus autant depuis le début de l’épidémie. (photo: AFP/William West)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans le contexte de l’épidémie de coronavirus, dont la quasi-totalité des victimes sont originaires de Chine, certains commerces chinois du Luxembourg constatent une baisse d’affluence de leur clientèle. «Le nombre de clients baisse depuis les premiers cas de contamination en Europe», admet la serveuse d’une enseigne chinoise de la capitale. Dans son restaurant, les deux cuisiniers portent désormais des masques, une précaution qui n’est pas nécessaire d’habitude, mais qui rassure, selon la serveuse. Celle-ci se dit par ailleurs peu inquiète pour son commerce, puisque «pour l’instant, le Luxembourg n’est pas touché» par l’épidémie.

«C’est sûr, on a moins de monde en ce moment, mais c’est juste de la psychose, cela n’a rien à voir avec du racisme», relativise Lau, gérant d’un restaurant chinois du centre-ville, pas alarmiste non plus. Si dans d’autres pays le contexte de l’épidémie a fait rejaillir plusieurs cas de racisme antiasiatique, ses collègues et lui se disent beaucoup plus sereins: «En ce qui nous concerne, on n’a vraiment pas de problèmes».

Pas de soucis d’amalgames non plus pour les autres commerces asiatiques du centre-ville. «Cela ne nous touche pas du tout», affirme la gérante d’un restaurant vietnamien, en montrant autour d’elle sa salle comble.

(Valentin Rakovsky/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • olivertwist le 18.02.2020 09:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais qu'est ce que nous sommes ridicules. Ce n'est pas parce qu'ils sont chinois qu'ils ont d'office la maladie.

  • cerise le 18.02.2020 08:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bofff chacun fait ce qu il veut en faisant ses coursses on peut attraper aussi tous les virus et bacteries donc pour les restos chinois je continue a y aller....

  • Doe le 18.02.2020 08:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Depuis quand un virus choisit son hôte en fonction de sa nationalité?

Les derniers commentaires

  • luis le 19.02.2020 14:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faut.savoir que les chinois ont une culture différent .de la notre (Européenne ) ça travaille plus vite et sourtou,ils aiment bien cracher..même quand ils sont entrain de cuisiner. faut aller en chine pour contastee les faits .soupe cochon avec serpents et du sang de chauve-souris. desert nid de hirondelles bien la hygiénique et nul.

  • Schnudel le 19.02.2020 13:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Heu , personne n'y irait et tout va bien pour eux ? ...

  • Duchesse de Montmirail le 19.02.2020 07:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La règle pour choisir un restau chinois est simple, plus il y a de client chinois plus c’est un signe de qualité

  • Prinz le 18.02.2020 23:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et avant que nous on le c'est par la presse combien de temps est il déjà passé pratiquement tous est importé par la Chine,on tout q'a nous avons bien passé un bon dîner dimanche au Restaurant chinois

  • JDCJDR le 18.02.2020 23:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Eh oui : La barbe ! Et c’est le cas de le dire !