Au Luxembourg

14 décembre 2020 17:30; Act: 14.12.2020 17:59 Print

La police met fin à une fête à 100 personnes à Rodange

RODANGE - Les fêtes sauvages arrivent aussi au Luxembourg. La police a mis un terme à une soirée avec une centaine de participants, à Rodange.

storybild

La police a mis un terme à une fête avec une centaine de participants à Rodange.

Sur ce sujet
Une faute?

Les fêtes sauvages qui enfreignent les règles du Covid, ça n'arrive pas qu'à l'étranger. Ainsi, la police grand-ducale a indiqué ce lundi avoir interrompu une fête, dans la nuit de samedi à dimanche. Plus d'une centaine de personnes s'étaient rassemblées dans une maison de la rue Albert-Schweitzer, près de la route de Longwy, ce qui n'a pas dû passer franchement inaperçu. La police est intervenue peu après minuit, et a verbalisé l'habitant des lieux. La soirée a été dispersée sans heurts, précise la police à L'essentiel.

Sans vouloir apporter aucune précision ni sur l'identité ni sur l'origine des fêtards, la police a simplement rappelé lundi que ce type de soirées sont «rares» depuis la mise en place du couvre-feu. Les forces de l'ordre étaient intervenues le 18 octobre pour mettre fin à une fête sauvage, avec notamment des Belges et Néerlandais. Depuis elle n'avait plus interrompu de soirées de cette envergure.

Globalement, quelque 300 contrôles ont été effectués par la police dans la semaine qui vient de s'écouler. En tout, 160 personnes ont écopé d'une amende, la plupart du temps pour avoir violé le couvre-feu et être sorties entre 23h et 6h. Douze autres contraventions concernent des établissements qui ont enfreint les règles sanitaires. Ainsi, lundi dernier, plusieurs personnes ont été surprises en train de consommer des boissons sans masques et sans distance sociale dans une épicerie d'Esch.

(nm/jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Y'en a MARRE !!! le 14.12.2020 18:21 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'on leur foute une sanction au pénal ! Nous respectons les règles et on se fait sanctionner par un isolement de nos familles. 2 invités autorisés, c'est rien. Eux, ils ne respectent rien, et c'est de leur faute si les mesures s'éternisent. Ils sont coupables de nuisance à l'ordre public, entrave aux règles anti-épidémiques, et mise délibérée de danger d'autrui. Ce sont eux qu'on doit sanctionner, pas les gens qui respectent les consignes !!!

  • duvaro le 14.12.2020 18:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Uniquement le proprio a été verbalisé ? Bravo la police ! Ça promet pour le réveillon.

  • R.A.F. le 14.12.2020 19:59 Report dénoncer ce commentaire

    la police s'est donc contentée de DISPERSER !!!!!!!! allez au Knuedler en face de l'Hôtel de ville et personne ne viendra vous embêter, vous pouvez même vous assoir sur les marches de l'Hôtel de ville avec votre boisson. Quant à la place d'Armes.........allez donc y faire un tour.Mais les restaurants doivent rester fermés

Les derniers commentaires

  • joe le 21.02.2021 05:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo les jeunes faites la fête oubliez pas de m’inviter je vais 70 heures mais je viens

  • Mago le 15.12.2020 19:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a reçu une amende de 135 euros? C’est à mourir de rire! Pas étonnant qu’ils s’en foutent de l’amande. Pourquoi ne pas donner 1000 euros à chaque participant? Personne n’en voudrait plus de ces fêtes!

  • Réaliste le 15.12.2020 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça va s arrêter la peine de mort pour aider le projet covid va être autorisé.

  • TopsyKrett le 15.12.2020 16:29 Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement, je n’y était pas à celle la. Mince. Quand aura lieu la prochaine?

  • c.m le 15.12.2020 16:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je leur donne totalement raison on vie plus j’espère que les fêtes privés continue