Sécurité au Luxembourg

13 janvier 2022 21:09; Act: 15.01.2022 13:07 Print

La police se prépare à un week-​​end encore tendu

LUXEMBOURG - La police grand-ducale va renforcer son dispositif en vue des manifestations de vendredi et samedi. Elle cherche un équilibre entre liberté et sécurité.

storybild

Plusieurs cortèges sont prévus ce week-end. (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

Sur ce sujet
Une faute?

«Au Luxembourg, on n’a pas l'habitude de manifestations avec cette régularité. Chaque week-end, il y a une nouvelle constellation. Et même un tourisme de manifestation, avec des groupes qui viennent au Luxembourg pour en découdre». Présidée par Stéphanie Empain (Déi Greng), la commission Sécurité intérieure à la Chambre s'est réunie jeudi, à la demande du CSV, pour tenter de répondre à cette situation nouvelle. À l'aube d'un week-end qui s'annonce mouvementé sur fond de CovidCheck en entreprise.

Ce vendredi, une Marche blanche d'opposants aux mesures sanitaires entre la Philharmonie et le Glacis dans la capitale devrait croiser la route d'une contre-manifestation (une première) prévue en sens inverse. Samedi, des défilés similaires à ceux de samedi dernier sont attendus. Des renforts de police sont prévus, notamment belges. «La police ne peut se permettre de mettre chaque week-end tous ses effectifs. Cela a un impact majeur sur les congés, les repos des policiers et sur d'autres services dont ils sont issus», note Stéphanie Empain, qui rappelle le manque d'effectifs, en attendant que les recrutements prévus (200 par an pendant trois à quatre ans) ne se fassent ressentir.

«Exfiltrer les fauteurs de trouble»

La police scrute les réseaux sociaux pour tenter d'adapter à chaque fois son dispositif et sa stratégie. «La police cherche le juste milieu, à éviter l'escalade. On s'aperçoit qu'à l'étranger il y a eu plus de dégâts avec des dispositifs plus conséquents», poursuit la députée, qui appelle à laisser à la police le soin de décider de sa stratégie selon son analyse de la situation». Pour elle, il faut éviter de céder aux extrêmes et défendre une recherche de l'équilibre de tradition au Grand-Duché. «Ce serait dommage que ces temps de crise soient un prétexte pour y renoncer».

La réunion n'a pas forcément rassuré Laurent Mosar (CSV). «On ne peut accepter que des casseurs venant de France viennent faire la bagarre ici et que la loi ne soit pas respectée par des manifestations hors du périmètre défini et non déclarées, a-t-il insisté jeudi. Depuis des semaines, des policiers renoncent à leurs congés mérités pour être là. Des services sont affaiblis. Des effectifs déjà touchés par les cas de Covid».

Le député a réclamé que soit mis en place un droit sur les manifestations, comme dans les pays voisins. «En France, si les règles sont enfreintes, l'amende monte à 7 500 euros, c'est plus dissuasif que les 250 euros au Luxembourg. Et les organisateurs, ou à défaut les leaders ou ceux qui appellent à ces rassemblements, sont responsables». Appelant à «exfiltrer les fauteurs de trouble», éventuellement dès les trains, il estime ne pas avoir reçu beaucoup de réponses sur les points soulevés. Faut-il dissoudre d'entrée ces manifestations non déclarées et hors périmètre? «Le Luxembourg a une tradition de respect du droit de manifester. En pratique, dissoudre un groupe peut aussi provoquer une dispersion».

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Remettre du bon sens dans tout cela le 14.01.2022 10:39 Report dénoncer ce commentaire

    Omicron en Inde : 87.8% des cas sont pleinement vaccinés, mais aucun ne requiert des soins intensifs. 50.7% sont asymptomatiques, et les hospitalisations sont limitées à quelques cas avec des comorbidités : diabète et hypertension. A quoi servent donc ces mesures, dont la vaccination obligatoire, et ces crises d'hystéries de certains médecins, de certains du service après vente du gouvernement (surtout ceux dans des associations subventionnées par l'Etat) et de certains députés (dont on a vu un échantillon lors des 2 débats à la Chambre). Il est temps que cette hystérie cesse !

  • LeTroll le 14.01.2022 09:26 Report dénoncer ce commentaire

    Pour ceux qui veulent encore crier dictature: regardez au Kasachstan pour voir ce qui se passe avec des démonstrants en dictature. Nous n'en avons pas en Europe de l'ouest, le fait que ces qqs personnes défilent le démontre.

  • Réfléchis le 14.01.2022 04:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La solution pour la fin des manifestations est assez simple. Retirez votre loi qui a été jugée inconstitutionnelle aux usa, et qui l’est autant au Luxembourg et vous retrouvez une paix social. Comment peut on priver les salariés de salaires, menacer des personnes sans travail de leur supprimer leurs indemnités travail, mettre la pagaille dans les entreprises. C’est tout simplement une honte! Shame sur les députés luxembourgeois qui ont votés cette loi. On lâchera rien

Les derniers commentaires

  • pimprenelle le 17.01.2022 13:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est vrai que le professeur Montagnier a « seulement » été prix Nobel … excusez du peu . Quand on n’a pas d’argument véritable à opposer , on décrédibilise . Pathétique

  • jangmetti le 15.01.2022 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah oui.Et la dictature vous paye votre maladie imaginaire

  • Rui Fonseca E Castro le 15.01.2022 15:07 Report dénoncer ce commentaire

    L'ordre des Medecins Portugais a reçu 500.000 euros en 2021 d'entreprises qui vendent ces substances expérimentales dit le Magistrat portugais Rui Fonseca E Castro mais aussi des spécialistes, des médecins médiatiques comme le pneumologue Froes Ou Simas. Tout ces gens ont reçu de l'argent de ces lobbys. Jens Spahn lobbyiste de Big Pharma a reçu des millions d'euros. Voir ses maisons.

    • manuelsanchezdacosatdossantos le 15.01.2022 16:29 Report dénoncer ce commentaire

      Oui. On te crois les yeux fermés. Tu nus ouvres les yeux sur tout ce qui se passe. 1000000 Merci

  • The Great Culling le 15.01.2022 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    .... en attendant que les recrutements prévus (200 par an pendant trois à quatre ans) ne se fassent ressentir.… Nos "experts" veulent une loi qui dure au moins jusqu’en juillet 2024 pour forcer tous les boosters au plus de 50 ans. Quoi encore une preuve que le vaccin ne nous sort pas tout de suite de la crise et que la crise va durer encore des ans. Le gouvernement ignore les avertissements de Luc Montagnier le 12.1 à la Chambre (pétitions 1950+1916). Toute cette machinerie rappelle 1x05 Secret Societies « Conspiracy Theory with Jesse Ventura » sorti le 31.12.2009 sur truTV

    • Mon pauvre the great blabla le 15.01.2022 13:55 Report dénoncer ce commentaire

      Il n’y a aujourd’hui en 2022 plus que quelques anti probablement complotistes pour encore accorder du credit a Montagnier!! Faites qq recherches sur les delires de cet homme depuis quelques annees, delires qui ont commence avant la crise covid pour voir a quel point ce brave homme qui as certes ete en son temps un grand scientifique as perdu la boulle!! Un peu de serieux svp… les anti qui ont invites ce groupe « d’experts » (lol) auraient pu choisir des gens plus serieux si ils voulaient apporter de la cedibilite a leurs arguments!

    • Rui Fonseca E Castro le 15.01.2022 15:02 Report dénoncer ce commentaire

      L'ordre des Medecins Portugais a reçu 500.000 euros en 2021 d'entreprises qui vendent ces substances expérimentales dit le Magistrat portugais Rui Fonseca E Castro mais aussi des spécialistes, des médecins médiatiques comme le pneumologue Froes Ou Simas. Tout ces gens ont reçu de l'argent de ces lobbys. Jens Spahn lobbyiste de Big Pharma a reçu des millions d'euros. Voir ses maisons.

  • osorio le 15.01.2022 01:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo