Contrôles au Luxembourg

24 juin 2019 10:59; Act: 24.06.2019 13:33 Print

La police va traquer l'usage des GSM au volant

LUXEMBOURG - À partir de lundi, et pour toute la semaine, la police observera si vous utilisez votre GSM en conduisant. Textos, vidéos, appels... tout y passe.

storybild

«L'échange de messages, mais aussi la consultation d'Internet et d'applications, sollicitent encore davantage les capacités d'attention du conducteur», justifie la police, qui regrette un «recul» de la technologie «mains libres» en voiture. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

À partir de ce lundi, et jusqu'au dimanche 30, la police effectuera des contrôles bien précis sur le bord des routes du pays. Elle observera avec attention si vous utilisez votre GSM en conduisant. Une campagne appelée «distraction au volant» et textos, appels, mails, vidéos, réseaux sociaux... tout y passe. «L'échange de messages, mais aussi la consultation d'Internet et d'applications sollicitent encore davantage les capacités d'attention du conducteur. Ces pratiques constituent une source de distraction très dangereuse», justifie la police, qui regrette au passage un «recul» de la technologie «mains libres» en voiture.

Il y a quelques jours, près de Mersch, une conductrice a admis qu’elle utilisait son téléphone au moment où elle a perdu le contrôle de sa voiture. Le véhicule est parti en tonneaux et deux personnes ont été blessées. Fin mai, un chauffeur de bus qui reliait Saarburg, en Allemagne, à Luxexpo The Box, au Kirchberg, a été filmé par un passager en train de regarder un film sur son smartphone. Plus dramatique, alors qu'il circulait vers le Grand-Duché, un Luxembourgeois est décédé dans un accident la semaine passée en Belgique, sur l'autoroute E411. Il aurait, là aussi, utilisé son GSM au volant.

L'usager s'expose à une amende de 145 euros, deux points retirés sur le permis de conduire, et même à des poursuites judiciaires qui peuvent entraîner une peine de prison.

(nc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La Fleur de Lys le 24.06.2019 11:53 Report dénoncer ce commentaire

    la police devrait traquer ce genre de comportements quotidiennement

  • Dent bleue le 24.06.2019 11:48 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin!

  • nicolas le 24.06.2019 11:44 Report dénoncer ce commentaire

    enfin !

Les derniers commentaires

  • Lux le 27.06.2019 10:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est grand temps ! Et les peines devraient être beaucoup plus taxées cela fait plus de 15 ans que j’en ai un mais j’ai toujours acheté un kit main libre ! De plus moins cher que les amendes si elles étaient plus élevées ! En tant que conductrice, je peste chaque fois que je fois une personne au volant avec son GSM!

  • BonPoint le 25.06.2019 12:47 Report dénoncer ce commentaire

    Il va surtout falloir traquer le non-usage du GSM au volant, tellement c'est cela qui devient matrginal.

  • Egaalwaat le 25.06.2019 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    on nous contrôle de plus en plus et tout le monde trouve cela normal... Notre sécurité est plus importante que notre liberté...

  • Sheriff le 25.06.2019 09:55 Report dénoncer ce commentaire

    Faites enfin quelque chose d'efficace que ce phénomène disparait, c'est urgent!!!!

  • Motard prudent le 25.06.2019 09:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il était temps!