Logements au Luxembourg

28 janvier 2019 17:27; Act: 28.01.2019 17:27 Print

La politique du logement social critiquée

LUXEMBOURG – La Cour des comptes a rendu, lundi, un avis détaillé et plutôt critique sur la réalisation de logements sociaux, ces dernières années au Luxembourg.

storybild

Les programmes de construction d'ensembles n'échappent pas à la critique. (photo: Editpress/François Aussems)

Sur ce sujet
Une faute?

La politique du Luxembourg en matière de logements sociaux pourrait être plus efficace. C’est ce qui ressort du rapport de la Cour des comptes sur la question, rendu public ce lundi. L’institution a livré une analyse critique concernant la politique et les moyens mis en œuvre par les autorités.

Les besoins de logements sociaux seraient encore mal définis, ce qui ne facilite pas la prise de décision. La Cour des comptes, qui table sur au moins 736 000 habitants en 2030 et autour du million en 2060, recommande «d’établir une projection des besoins futurs» en tenant compte notamment de l’évolution des prix. Le rapport déplore une augmentation moyenne pour l’ensemble des loyers de 50% pour les appartements et de 38% pour les maisons entre 2005 et 2017.

Des communes à impliquer davantage

Les mesures pour augmenter le parc locatif social, actuellement composé de 2 904 logements ayant bénéficié d’aides à la construction, sont également critiquées. Les budgets alloués à la construction d’ensembles feraient ainsi l’objet d’une «surévaluation récurrente». Pour l’année 2018, l’État a dédié 108 millions d’euros à ces programmes, dont 95% sont destinés aux promoteurs publics. La Cour des comptes estime qu’il serait judicieux de chercher à «améliorer la participation des promoteurs privés dans la réalisation de logements sociaux locatifs».

Enfin, les communes pourraient être davantage concernées, d’après l’institution qui cite l’exemple du programme national Baulücken, qui «peine à produire les effets escomptés», du fait du manque d’implication des acteurs locaux.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • indigné révolté le 28.01.2019 22:38 Report dénoncer ce commentaire

    je ne trouve pas normal que des menages qui gagnent plus de 20000 EUR beneficient de logements sociaux a Gasperich. maman fonctionnaire européen et papa fonctionnaire d'état ou dans une banque ??? expliquez moi ce que vous faites avec mes impots

  • Paul B le 28.01.2019 17:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a une véritable mafia entre les politiciens, les banques-assurances et les constructeurs. Je me demande même s'il n'y a pas une entente commerciale

  • bienvenue au loup le 28.01.2019 19:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La cdc ont le droit de commenter la stratégie des dépenses des deniers publics vu que les bailleurs sociaux demeurent les principaux destinataires des subventions publiques et de ce fait ils se placent de facto en concurrence déloyale vis à vis des promoteurs privés. Le fonds du logement et sa gestion chaotique voir frauduleuse durant les 20 dernières années on est le parfait exemple.

Les derniers commentaires

  • Ayor le 29.01.2019 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    Selon un reportage de la télé allemande nous ne sommes pas les seuls dans ce cas. En Allemagne les prix de l'immobilier ont explosé et avec eux le prix de la location. A ce qu'il paraît les prix ont augmenté de 75% en 3 ans avec tendance croissante. Il s'agit là d'une moyenne car dans des villes comme Berlin, Munich ou Hambourg il s'agit plutôt de 80 à 90%. Alors tous ceux qui veulent profiter encore rapidement d'un logement en Allemagne, dépêchez vous!

  • Luxo le 29.01.2019 12:16 Report dénoncer ce commentaire

    Lorsque l'on observe les prix des logements au GDL on peut douter que notre pays soit classé parmis les moins corompus au monde.

  • fabilux le 29.01.2019 10:37 Report dénoncer ce commentaire

    c'est triste qu'un pays comme le Luxembourg ne sache pas loger sa population, qd je vois des luxembourgeois quitter le pays à cause du logement on se pose des questions!!!!

    • Lola le 29.01.2019 14:15 Report dénoncer ce commentaire

      Juste un jeune qui sort de l'unif a 27 ans ne peut pas emprunter pour une Maison ou un appart car au prix de l'immobilier il devrait rembourser entre 2500 et 4000 euros par moi et sur 30 ans alors la solution rester chez papa maman ???????????

  • letty le 29.01.2019 10:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a un seuil pour bénéficier d un logement sociaux c environ 6000€

  • Constat le 29.01.2019 09:50 Report dénoncer ce commentaire

    On peut admirer le GDL pour beaucoup de choses, mais le fait qu'il est incapable de loger sa population aux revenus modestes balaie tous ces autres "avantages".