Mobilité au Luxembourg

28 février 2019 13:07; Act: 01.03.2019 09:06 Print

La ponctualité des trains, cible prioritaire des CFL

LUXEMBOURG - Avec près de 1 000 trains et 90 000 voyageurs par jour, les CFL ont enregistré un taux de ponctualité de 89% pour l'année 2018.

storybild

«En 2018, 89% des trains sont arrivés à l'heure ou avec un retard inférieur à 6 minutes», a expliqué Marc Wengler, directeur général des CFL. (photo: L'essentiel/Marion Mellinger)

Sur ce sujet
Une faute?

D'ici 2027, la société nationale des chemins de fer luxembourgeois (CFL) va investir près de 4 milliards d'euros dans ses infrastructures ferroviaires. L'objectif est d'améliorer la ponctualité des trains mais aussi l'information des voyageurs. En 2018, 89% des trains sont arrivés à l'heure ou avec un retard inférieur à 6 minutes. «Les retards sont majoritairement dus à ceux subis sur les réseaux voisins et à ceux consécutifs aux arrêts trop longs en gare qui créent un effet domino», a expliqué Marc Wengler, directeur général des CFL.

L'objectif d'ici 2024 est d'atteindre un taux de ponctualité de 92%. Plusieurs solutions vont être mises en place pour y parvenir. «Des travaux sont réalisés à la gare de Luxembourg, avec déjà deux quais supplémentaires. Du matériel roulant supplémentaire a été commandé et sera livré entre fin 2021 et 2024». Par ailleurs, l'État luxembourgeois s'est engagé à cofinancer une partie des investissements sur les infrastructures françaises, à hauteur de 100 millions d'euros.

«La qualité des annonces va aussi être améliorée»

L'information des voyageurs en temps réel est l'autre sujet de préoccupation des CFL. Les panneaux d'affichage et l'application mobile permettent d'être au courant des impacts sur le trajet mais d'autres solutions sont en cours de déploiement.

«Nous avons lancé un projet-pilote en 2017, d'affichage dynamique couplé à des annonces sonores, qui va être étendu sur l'ensemble du réseau d'ici 2020. La qualité des annonces va aussi être améliorée», ajoute le directeur général des CFL. En septembre dernier, un centre opérationnel du transport voyageurs et supervision trafic a également été mis en place pour mieux répondre aux attentes des clients.

(Marion Mellinger/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Malchance man le 28.02.2019 13:51 Report dénoncer ce commentaire

    purée, alors moi je suis l homme le plus malchanceux du monde, car je suis toujours dans un train des 11% restants!

  • cedber le 28.02.2019 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    une minute de retard est un retard ET un train supprimé est un retard car on attend le suivant

  • Paulo le 28.02.2019 13:57 Report dénoncer ce commentaire

    Si seulement ils disaient les vraies chiffres!! 89% des trains sont arrivé a l'heure? J'ai beaucoup de mal a y croire, et l'histoire des moins de 6 minutes , je pense qu'ils arrangent un peu leurs chiffres comme ils veulent, dernièrement sur l’écran du train ils affichaient un retard de 4 min alors que l'heure d'arrivée prévue était déjà dépassé depuis 10 min. . Et aucune information au passagers, dernière exemple a Luxembourg trains vers Ettelbruck annulé a 16h:59 on fait sortir les passagers on les met dans celui de 17h25 ,départ 17h35 arrivé a Ettelbruck 19h40. Mais Non 89% a l'heure.HAHAHA

Les derniers commentaires

  • Pierre le 01.03.2019 10:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop faussé leur chiffres là. Je serieux curieux de connaître les statistiques si on enlevait l’histoire des 6 minutes pas de retard...

  • philippe le 28.02.2019 20:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’ai rouler pendant 12 ans de Erpeldange Ettelbruck Luxembourg Kirchberg et retour est les trains avaient souvent des retards ou des annulations.Je prenait le train souvent plus tôt.Ce que j’ai remarquer que les contrôleurs ne savaient jamais pourquoi les trains avaient des retards ou annulations.

  • Lolo le 28.02.2019 17:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur le Directeur de la CFL ne doit pas prendre ces trains, comme ceux qui ont fait les stats. Encore une demie heure de retard ce matin et lundi matin train de 6H10 supprimé à Rodange. Mais peut être que c'est pas la même CFL,et l'on critique la SNCF. Monsieur le Directeur je devrais vous envoyer mon décompte d'heures perdues sur une année, que mon patron ne me paie pas à cause des retards. Vous me devez pas mal de pognon.

  • Catherine le 28.02.2019 17:12 Report dénoncer ce commentaire

    Alors que mes trains d'hier soir et de ce matin étaient tellement en retard qu'ils ont été supprimés...

  • cedber le 28.02.2019 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    une minute de retard est un retard ET un train supprimé est un retard car on attend le suivant