Alcool au Luxembourg

29 mai 2017 10:57; Act: 29.05.2017 12:04 Print

La première bière se boit à 16 ans au Luxembourg

LUXEMBOURG - Le ministère de la Santé a dressé un bilan positif de la semaine «Alcool? Moins c’est mieux», mais estime qu’il reste beaucoup à faire.

storybild

Les résidents boivent plus que les autres Européens. (photo: DPA)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«C’est un succès notable pour cette première édition», a indiqué Lydia Mutsch, en dressant le bilan de la première campagne nationale «Alcool? Moins c’est mieux», qui s’est déroulée du 13 au 21 mai en collaboration avec le ministère du Développement durable. Une soixantaine de participants dont trois hôpitaux, 11 pharmacies, 11 communes et 7 lycées ont joué le jeu et permis de sensibiliser la population qui ignore encore trop souvent les véritables dangers de l’alcool.

Pourtant, le ministère rappelle que la population luxembourgeoise boit en moyenne plus que ses voisins européens: plus de 40% des résidents boivent au moins une fois par semaine contre près de 30% en moyenne dans l’UE. Même constat en ce qui concerne les consommations dites excessives: 11% des résidents boivent au moins 5 boissons alcoolisées lors de la même occasion une fois par semaine contre moitié moins au niveau européen (5,5%). Les hommes (17%) sont plus enclins que les femmes (5,4%) à enchaîner les verres.

Selon l'étude European Health Interview Survey-EHIS, la première pinte est descendue aux alentours de 16 ans (15,6 ans pour les garçons, 16,6 ans pour les filles).

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • dav le 29.05.2017 12:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    perso je ne suis pas contre un verre de temps en temps, mais le principe de boire pour être bourré je trouve ça pathétique de même que ceux qui ont besoin de ça pour s'amuser..

  • alavotre le 29.05.2017 14:00 Report dénoncer ce commentaire

    si l'on pense que les boissons non alcooliques sont souvent moins chères dans les cafés, pubs, resto ... je vous laisse tirer les conclusions.

  • VinceThePrince le 29.05.2017 11:33 Report dénoncer ce commentaire

    Avant l'âge de 15 ans je vidais déjà les bouteilles de spiritueux de mes parents (en cachette). Je ne me rappele donc plus de ma première bière :-)

Les derniers commentaires

  • thl le 29.05.2017 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @RamBo, Bien dit

  • RamBo le 29.05.2017 17:33 Report dénoncer ce commentaire

    Faites une étude sur la dépendance digitale, c'est bien pire que l'alcool.

  • georgette le 29.05.2017 15:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et après on s'étonne qu'il y a des alcooliques.

  • pfff le 29.05.2017 14:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    promenez vous ds les petites rue du centre voir si ils ont 16 ans ceux qui boivent leur 1ère bière

  • Bobo enervant le 29.05.2017 14:29 Report dénoncer ce commentaire

    Moi j'aime bien boire pour être bourré, c'est dans ma nature.