Luxair

20 août 2019 06:54; Act: 20.08.2019 10:54 Print

«Ouvrir la porte du cockpit est un risque inutile»

LUXEMBOURG -Voir des passagers être invités dans le cockpit au cours d'un vol peut interroger sur la sécurité. Cela n'est pourtant pas contraire à la réglementation.

storybild

Le manuel d'exploitation de Luxair autorise que d'autres personnes que l'équipage occupent le siège supplémentaire du cockpit à condition que le commandant ait donné son accord préalable.

Sur ce sujet
Une faute?

«Ouvrir la porte du cockpit à quatre reprises pendant le vol est à mon sens un risque inutile à prendre pendant le vol». Un lecteur qui a pris un vol Luxair entre Barcelone et Luxembourg le 7 août dernier indique que trois personnes ont été successivement invitées à occuper le siège supplémentaire dans le cockpit de l'avion, aux côtés des pilotes: un enfant pendant le décollage, un deuxième enfant au cours du vol, et un adulte pendant l’atterrissage.

Ce lecteur s'est interrogé sur la légalité de cette pratique, notamment par rapport au respect des règles de sécurité aérienne. Il a contacté la Direction de l'aviation civile (Dac), qui lui a répondu que cette pratique ne présentait «aucune irrégularité» par rapport à la réglementation en vigueur déterminant les exigences techniques et les procédures administratives applicables aux opérations aériennes. Ainsi, selon le Règlement (UE) N°965/2012 de la Commission du 5 octobre 2012, «la décision finale d'accès au compartiment de l'équipage de conduite incombe au commandant de bord».

«Les passagers qui s'inquiètent pour la sécurité se font des idées, estime pour sa part Joe Schroeder, porte-parole de Luxair. Le commandant de bord qui invite une personne dans le cockpit la connaît. Il connaît aussi son avion et sait à quel moment le faire».

(ol/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nico57 le 20.08.2019 08:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve sa vraiment sympas de la part des pilotes et pas cool le passager qui les balances!!

  • isi le 20.08.2019 07:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’avais une peur bleue de prendre l’avion jusqu’à ce que je passe le vol entier dans le cockpit et qu’on me rassure sur la technique, le fonctionnement du pilote automatique, ....et tout ce qui fait qu’il ne faut pas avoir peur mais au contraire se sentir en sécurité lors d’un vol! j’ai peu observer ces professionnels à l’œuvre et depuis ma peur de l’avion a disparue si comme moi aller dans le cockpit peut aider à vaincre une phobie alors je ne vois pas où est le problème. C’est même un sacré privilège comme expérience :-)

  • Seba le 20.08.2019 08:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De nos jours, tout le monde se tracasse pour un rien. Quand j’étais enfant, j’ai aussi été invité à visiter le cockpit de l’avion qui m’emmenait en Espagne, Luxair aussi MDR, et ça a été un très bon moment. Mais ça s’était bien avant le 11 septembre. Le mieux que l’on puisse faire, c’est de profiter de la vie normalement sans penser aux dangers, sinon autant rester enfermer chez-soi tout le temps (oh! mais là aussi il peut y avoir un danger incendie, CO, home jacking etc, pas de bol!).

Les derniers commentaires

  • Motmot le 21.08.2019 05:33 Report dénoncer ce commentaire

    Mais qu'est-ce que tous ces gens qui ont peur d'un avion font dan un avion??? C'est la question primordiale avant tout sujet de conversation/d'article...

  • Jack le 20.08.2019 20:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Z et le pilote reste un humain comme un autre. Que l’accès à la cabine se fasse avant le décollage ou après l’atterrissage soit, mais en aucun cas en plein vol, c’est interdit sur plusieurs territoires comme les États Unis par exemple. Principe de précaution avant tout

    • Principe hypocrite le 20.08.2019 22:38 Report dénoncer ce commentaire

      MDR, avec ce principe, on ne ferait plus rien et on avancerait plus. Je suis sûr que comme tout le monde vous avez un smartphone, si vous appliquiez votre principe, vous devriez encore en être à l'encre et au papier, ondes électromagnétiques et principes de précaution obligeraient. Et on peut même aller encore plus loin: pas de voiture, risque d'accident mortel surtout avec un piéton; pas de couteau, risque d'être utilise comme arme; pas de centrale nucléaire (utilises-tu de l'électricité)

  • Optimiste le 20.08.2019 17:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Totalement faux à partir du moment où ils connaissent la personne...

  • Z. le 20.08.2019 17:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai temoigné ce cas-ci: une jeune fille reçoit une crise de panique avant le décollage. Le capitain l'invite au cockpit et elle assiste au décollage et une grande partie du vol. La compagnie aérienne épargne ainsi un montant important et la fille se débarrasse de son ennui pour toujours.

  • Z. le 20.08.2019 16:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un pilote qualifié est une personne de confiance et de haute responsabilité. Un citoyen ignorant du metier ne devrait pas oser se prononcer.