Santé au Luxembourg

02 juillet 2019 06:51; Act: 02.07.2019 09:15 Print

La séance d'ostéopathie, pas encore remboursée

LUXEMBOURG - Faute d'un accord entre l'ALDO et la CNS, les séances d'ostéopathie ne sont pas remboursées, au grand dam de praticiens.

storybild

Faute d'accord entre l'ALDO et la CNS, les patients ne sont pas remboursés et les prix restent libres.

Sur ce sujet
Une faute?

Que fait l'Association luxembourgeoise des ostéopathes (ALDO) pour que la Caisse nationale de santé (CNS) nous octroie un code? Le métier d'ostéopathe est désormais reconnu, mais rien n'a encore changé», s'insurge Jérôme*. À l'image d'un certain nombre de ses confrères (140 praticiens sur 189 ont obtenu les autorisations du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Santé), Jérôme* s'interroge sur les motivations de l'ALDO.

«Quand je lis que le président est surpris qu'autant de demandes aient été acceptées, je suis perplexe. L'ALDO, qui n'a que 70 membres, craint-elle qu'il y ait trop d'ostéopathes qui exercent? En tout cas, c'est le patient qui est lésé car les prix oscillent entre 60 et 120 euros la séance et elle n'est toujours pas remboursée». Jean Bofferding, président de l'ALDO, s'inscrit en faux: «Nous ne freinons pas des quatre fers. Il n'y a aucun ostéopathe au sein de la commission du ministère de l'Enseignement supérieur qui doit valider les formations des praticiens. Et quand je demande au ministère combien d'ostéopathes ayant reçu l'agrément sont diplômés d'État, je n'ai toujours pas de réponse. C'est la sécurité des patients qui est également en jeu».

L'ALDO a aussi intenté un recours contre le règlement grand-ducal régissant la profession d'ostéopathe. «Une profession libérale, de santé, doit être régie par une loi formelle» , précise le président de l'ALDO, qui n'entend rien signer avec la CNS tant que le recours n'aura pas été examiné et tant qu'il n'aura pas de réponse du ministère.

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • MattRM le 02.07.2019 11:03 Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement certaines complémentaires les rembourses. Pour ma part, j'avais des vertiges, fatigues, douleur dans la nuque... après plusieurs séances de kiné sur 2 ans, je me suis dit "tient, essaye de voir si il y a un bon ostéopathe dans le coin". Plus de 11 ans que j'avais pas fait d'ostéo (depuis que je suis partie de la France). Et bien ça va beaucoup mieux, depuis que mes cervicales, atlas et axis sont remise en place et que cela m'a débloqué le nerf d'Arnold. Du coup, j'y vais tout les deux mois car ayant eu un choc à la nuque jeune, beh ça bouge souvent... et depuis, plus de pb !!!

  • TImmy le 02.07.2019 10:12 Report dénoncer ce commentaire

    Un jour, lors d'un faux mouvement, je sens un "crak". 1 an de kiné à renforcer des muscles, détendre, pour au final entendre que tout le monde vit avec des petites douleurs. Problème reglé en 1 séance d'ostéo

  • Patients le 02.07.2019 11:46 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà que les séances de kiné, pourtant nécessaires et prescrites par médecin et spécialiste, soient remboursées correctement comme les autres soins. Parce que 70% si la pathologie n'est pas lourde, c'est un drôle de message quand on sait qu'un rhume est pris en charge au taux standard de 88%... Quant à l'ALDO on sait bien ce qu'ils protègent.

Les derniers commentaires

  • livingMan le 02.07.2019 21:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @noncroyant : pas besoin d’être croyant ou pas. Car ce n’est pas une croyance. je ne sais pas où vous avez cherchez vos publications. Mais bons nombres d’études prouvant l’efficacité de l’ostéopathie ont été publiées. Mais comme vous ne vous y intéressé pas , vous ne cherchez probablement pas correctement dans les bases de données scientifiques.

  • Patty le 02.07.2019 14:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je serais dans un piteux état sans mon osteo.... Il ne s'agit pas à mon sens d'une médecine alternative mais d'une vraie médecine. La médecine classique est complètement aveugle et inadaptée face à certaines situations.

  • Ermesinde le 02.07.2019 12:48 Report dénoncer ce commentaire

    Un bon ostéopathe vaut 100 kinés

  • Patients le 02.07.2019 11:46 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà que les séances de kiné, pourtant nécessaires et prescrites par médecin et spécialiste, soient remboursées correctement comme les autres soins. Parce que 70% si la pathologie n'est pas lourde, c'est un drôle de message quand on sait qu'un rhume est pris en charge au taux standard de 88%... Quant à l'ALDO on sait bien ce qu'ils protègent.

  • MattRM le 02.07.2019 11:03 Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement certaines complémentaires les rembourses. Pour ma part, j'avais des vertiges, fatigues, douleur dans la nuque... après plusieurs séances de kiné sur 2 ans, je me suis dit "tient, essaye de voir si il y a un bon ostéopathe dans le coin". Plus de 11 ans que j'avais pas fait d'ostéo (depuis que je suis partie de la France). Et bien ça va beaucoup mieux, depuis que mes cervicales, atlas et axis sont remise en place et que cela m'a débloqué le nerf d'Arnold. Du coup, j'y vais tout les deux mois car ayant eu un choc à la nuque jeune, beh ça bouge souvent... et depuis, plus de pb !!!