Accidents au Luxembourg

17 janvier 2019 09:00; Act: 17.01.2019 13:00 Print

Y a-​​t-​​il trop de passages pour piétons?

LUXEMBOURG - Le nombre de piétons tués continue de diminuer. La Sécurité routière est en progrès, avec une campagne incriminant le trop grand nombre de passages pour piétons.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le nombre de piétons tués dans des accidents a continué de diminuer en 2018. L'année dernière, trois piétons avaient ainsi perdu la vie, contre quatre en 2017. En 2016, ils étaient huit. En outre, 33 personnes ont été grièvement blessées en 2018, 95 légèrement. En 2017, 41 piétons ont été grièvement blessés, en 2016, 48.

Paul Hammelmann, président de la Sécurité routière, n'est pas encore tout à fait satisfait, malgré cette baisse en continu. «Chaque mort ou blessé grave sur la route est de trop». Son «objectif ambitieux» est donc d'arriver à zéro victime. Depuis fin 2016, une campagne est en cours pour la sécurité des piétons. Pendant les mois d'hiver, quand il fait sombre et que la nuit arrive tôt, les intéressés doivent porter des vêtements clairs avec des réflecteurs de lumières ou des gilets de sécurité visibles.

Il y a trop de passages pour piétons

Cette campagne fait déjà effet, selon Paul Hammelmann. Cependant, il ne faut pas se reposer sur ses lauriers. Une partie de la campagne consiste également à travailler avec les communes. Une des causes du grand nombre de piétons impliqués dans des accidents est le fait qu'il y ait encore trop de passages pour piétons au Grand-Duché: «Le problème est qu'ils sont parfois mal éclairés ou mal signalés», affirme Paul Hammelmann. De plus, ils existent souvent à des endroits où personne ne s'attend à les trouver.

Selon Paul Hammelmann, il y avait ainsi un passage pour piétons sur la rocade derrière Bertrange, dans une zone à 90 km/h. Celui qui franchissait ce passage pour piétons (notamment dans l'obscurité) était juridiquement protégé, mais prenait un gros risque. «Nous avons fait un travail pédagogique dans les communes. Nous signalons les passages pour piétons absurdes ou inadaptés et nous expliquons comment et où installer un site plus sûr».

Paul Hammelmann, président de la Sécurité routière, au micro «L'essentiel Radio» de Kim Hammerschmidt:

(Stefanie Braun/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chris le 17.01.2019 10:21 Report dénoncer ce commentaire

    Le probleme ne vient pas toujours des voitures. Certains pietons traversent sans etre sur d'etre vu par la voiture. Et meme sans regarder et avec le telephone a l'oreille.

  • Paul le 17.01.2019 10:58 Report dénoncer ce commentaire

    L'un des problèmes, c'est qu'on apprend plus aux gens à "utiliser" un passage pour piétons, car beaucoup s'y engagent sans réfléchir et sans se soucier du danger en s'appuyant sur le fait qu'ils ont la priorité sur les automobilistes. A un passage, on attend que les voitures se soient arrêtées au préalable et après seulement, on traverse. C'est cela qu'il faut enseigner à nos enfants, et d'autant plus quand ils portent des écouteurs et qu'ils ont les yeux rivés sur leur écran.

  • l'amoroso le 17.01.2019 11:22 Report dénoncer ce commentaire

    Souvent les piétons s'engagent sur le passage sans regarder ni à gauche/droite... c'est ce qui surprend les conducteurs

Les derniers commentaires

  • Oggy le 21.01.2019 15:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils ne grillent plus les feux rouges, ils ont été autorisés par le code de la route, depuis 2 ans !

  • Rose le 18.01.2019 08:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très souvent ce n’ai pas la faute au chauffeur, plein de piétons traversent n’importe où. Ils regardent pas si une voiture arrive. Et quand on leur fait remarquer ils sont même mal polie envers nous.

  • sebdesign le 18.01.2019 07:46 Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup de zones devraient être à 30 pour que les automobilistes respectent les passages piétons. Et ceux qui les respectent pas ce sont les frontaliers

  • Bono le 18.01.2019 07:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les passages piétons ne sont pas suffisamment éclairés, il u a des communes qui ont bien compris en y mettant des lampes blanches qui illumine très très bien les passages piétons...

  • alexandreethan le 18.01.2019 06:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait les piétons souvent se disent je suis prioritaire alors je traverse quand je veux sans même regarder.. après effectivement il y a des passages qui ne servent à rien mal positionné et ou mal éclairer