Au Luxembourg

13 octobre 2021 20:23; Act: 14.10.2021 08:15 Print

La situation s'est détendue dans les hôpitaux

LUXEMBOURG - Un bilan hebdomadaire de la pandémie au Luxembourg note un léger recul du virus dans les hôpitaux, même si le nombre de cas augmente.

storybild

Le nombre de cas de Covid augmente, mais la situation se détend dans les hôpitaux. (photo: AFP/Damien Meyer)

Sur ce sujet
Une faute?

Le nombre de cas de Covid lors de la semaine du 4 au 10 octobre, a augmenté de 14% par rapport à la semaine précédente, passant de 591 à 675, selon un bilan hebdomadaire publié ce mercredi. Seuls 53,9% de ces nouveaux infectés étaient non-vaccinés. Toutefois, si le nombre de cas grimpe, ce n'est pas le cas des hospitalisations.

En effet, le rapport hebdomadaire note que «la situation s'est légèrement détendue dans les hôpitaux, avec quinze nouvelles admissions» en soins normaux et «cinq lits occupés dans les soins intensifs, contre huit la semaine précédente». Des patients hospitalisés qui ont en moyenne 57 ans, contre 56 ans la semaine précédente. Parmi ces gens à l'hôpital, les deux tiers à peu près n'étaient pas vaccinés.

Avec ce nombre de cas en hausse, la prévalence du virus augmente aussi, pour passer à 106 cas pour 100 000 habitants, contre 93 la semaine précédente. Le taux d'incidence augmente dans toutes les catégories d'âge, sauf chez les 0-14 ans, où il chute de 17%. Mais ce sont les plus jeunes qui gardent la prévalence la plus élevée, avec 167 cas pour 100 000. Les taux les plus bas sont enregistrés dans les tranches d'âge 60-74 ans et 75 ans et plus, mais ils sont là en augmentation. Enfin, le niveau de contaminations des eaux usées dans les stations d'épuration du pays reste élevé, et ce depuis plusieurs semaines.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un petit Absurdistan le 13.10.2021 20:37 Report dénoncer ce commentaire

    La situation s'est détendue dans les hôpitaux donc le gouvernement resserre l'étau... Dire que je trouvais ce pays plus pragmatique que ses voisins avant...

  • Patience le 14.10.2021 09:23 Report dénoncer ce commentaire

    Le rapport hebdomadaire paru hier indique en avant dernière page que les doubles injectés représentent 46% des testés positifs, 33% des hospitalisés soins normaux, et 40% des hospitalisés soins intensifs… en augmentation par rapport à la semaine dernière. Il est aussi intéressant de lire en page 5 que les parts patients coronacircus en soins intensifs est de 5,6%. Ces données pourraient remettre en question la logique des mesures décidées récemment, tel que le Check...

  • Pasteur Emile le 14.10.2021 08:16 Report dénoncer ce commentaire

    ce chiffre de 53.9% ce non-vaccinés montre que le passe sanitaire est inutile et discriminatoire, puisque les vaccinés sont aussi porteurs du virus donc contaminants. CQFD

Les derniers commentaires

  • XB démission le 16.10.2021 00:10 Report dénoncer ce commentaire

    Ouais, situation tellement détendue que le pays est à nouveau classé ROUGE à cause de l'incompétence de XB. Fais ton boulot au lieu de répandre des fake news, incapable. Depuis le début que des décisions de merde et ça voudrait donner la leçon aux autres...

  • Xavier Bettel ? le 15.10.2021 21:29 Report dénoncer ce commentaire

    Ah tiens, maintenant notre Premier Ministre ne la ramène plus à soutenir que 100% des hospitalisés sont non-vaccinés.... Pourrait-il se montrer svp aussi prolixe avec les statistiques actuelles sur les proportions de vaccinés parmi les hospitalisations et intensifs ? Sachant aussi que la part de vaccinés parmi les cas tout court ne vaut rien car les vaccinés n'ont pas besoin d'être testés si ils sont asymptomatiques... les non-vaccinés, eux, le doivent pour continuer à vivre...

  • Lulu le 15.10.2021 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Écrivez à tous les parlementaires et au grand duc. Nos droits les plus fondamentaux sont piétinés par le gouvernement !!

  • resident evil le 15.10.2021 13:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La démocratie c est le libre choix. Point bare.

    • Jean Rigole le 15.10.2021 14:20 Report dénoncer ce commentaire

      @resident Pas du tout, mais alors pas du tout ! La démocratie, c'est censé être le peuple qui décide. Forcément, c'est la majorité qui décide. Pas la minorité. Le libre choix, tel que vous le clamez, c'est l'anarchie.

    • @resident evil le 15.10.2021 17:35 Report dénoncer ce commentaire

      La démocratie, c'est de voter des lois, dont certaines restreignent le libre choix, à la majorité. On ne vous laisse pas rouler à gauche sur la route, ce n'est la dictature pour autant.

    • What le 15.10.2021 17:46 Report dénoncer ce commentaire

      La démocratie c'est quand il y a un vrai référendum avec un vrai sondage fait par tous. Une démocratie pleine et pas une démocratie politique, prenant le meilleur, suede, norvege, islande et la on sera dans une vrai démocratie.

    • Pat et Tique le 15.10.2021 23:11 Report dénoncer ce commentaire

      @residentevil Votre "point bare" en dit long sur vos capacités de discussion démocratique.

  • DrinkCoca le 15.10.2021 13:05 Report dénoncer ce commentaire

    Les fumeurs, buveurs d'alcool ou consommateurs de drogues seraient plus exposés face au Covid, et ce, même s'ils sont vaccinés. Donc logiquement le gouvernement va inclure ces dimensions dans le pass sanitaire et il faudra montrer patte blanche. Inclure aussi l'IMC sauf les personnes qui ont une affection (34 personnes). Instaurer le sport hebdomadaire chez les employés qui sont covidcheckés, parce que ce que veut le gouvernement, c'est le bien commun. Merci gouvernement.