Réactions au Luxembourg

06 juillet 2015 09:58; Act: 06.07.2015 12:09 Print

«La solution n'est ni la Chine ni la Russie, c'est l'UE»

LUXEMBOURG - Les politiques luxembourgeois ont été nombreux à réagir à l’écrasante victoire du non en Grèce.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Le premier d'entre eux, Xavier Bettel, a indiqué «respecter le résultat» et être confiant: «L'Europe est forte et je suis sûr que nous allons trouver des solutions» avant d'ajouter «c'est maintenant à la Grèce de faire des propositions».

De son côté, le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn a confié ne pas être «surpris»: «Les Grecs voulaient donner plus d'amplitude à Tsipras pour négocier. Grâce à ce non clair, c'est le cas. Il ne fait pas oublier que 35% de la population grecque vit sous le seuil de pauvreté, la situation est catastrophique». Le ministre a par ailleurs souligné que «90% des Grecs veulent rester dans la zone euro. Il faut travailler sérieusement maintenant. Le jeu doit se terminer. Pour la Grèce, la solution n'est ni la Chine ni la Russie, c'est l'Union européenne».

Sans surprise, le CSV et Déi Lenk ne voient pas le résultat sous le même angle. Alors que le député Laurent Mosar regrette que «la Grèce ait fait un pas de plus vers la sortie de la zone euro (...) Tout ça à cause d'un gouvernement irresponsable et populiste», pour son homologue de déi Lénk, David Wagner «le peuple a vaincu».

D'autres s'interrogent sur l'après-référendum: la ministre de la Famille et de l'Intégration Corinne Cahen demande «Et maintenant?» tandis que le président du Piratepartei, Sven Clement indique que si «le Greferendum apparait clair, mais comment trouver des solutions l'est beaucoup moins».

(MC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vive la graisse le 06.07.2015 14:06 Report dénoncer ce commentaire

    Que les grecs aillent se faire voir chez les grecs!!

  • Pécuchet le 06.07.2015 11:17 Report dénoncer ce commentaire

    Pour répondre à Cahen: si la position allemande de refus de négocier avec la Grèce l’emporte, alors l’euro est condamné à brève échéance et la France également car elle sera soit obligée de sortir de l’euro dans la pire des situations économiques et avec un endettement massif lié à sa faible croissance, conséquence d’une monnaie étouffante, soit obligée de faire la course à l’échalote avec l’Allemagne, course à l’austérité, mortifère pour l’avenir de la France et qu'elle n’a en aucun cas les moyens de gagner.Cela aura un effet domino pour tous!Quel est le prochain maillon faible qui va sauter?

  • tonton beber le 06.07.2015 11:12 Report dénoncer ce commentaire

    L'UE a échoué. Elle a échoué à rassembler les peuples dans la solidarité, et en temps que vassal inconditionnel des USA, elle a échoué à faire entendre sa voix sur l'échiquier mondial. Cette Europe là peut crever, de ses cendres renaîtra quelque chose qui ne pourra être que mieux.

Les derniers commentaires

  • Jang le 07.07.2015 10:23 Report dénoncer ce commentaire

    Mosar prend les Grecs pour des c*** qui seraient tombés dans le panier de quelques populistes. Voilà le modèle de politicien périmé dont les citoyens EU ont raz le bol !

  • Tino T. le 07.07.2015 08:33 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas la Chine et pas la Russie c'est l'UE! Ben non monsieur! En 2013 aux USA des multi milliardaires ont parié sur une chute de l'euro et de l'UE dans la suites pour entre 2014 et 2021! Qui va gagner et qui va perdre dans leur pari! C'est de ceux la que dépend la suite des évènements, mais je doute que ce soit une "solution"!

    • FullmétalJF le 07.07.2015 09:13 Report dénoncer ce commentaire

      Ce sont les USA qui ont autorisé et encouragé la création de l'UE sous sa forme actuelle, après avoir compris au début des années 90 que ce qui était en train de naître ne les gênait absolument pas, ni politiquement, ni économiquement, bien au contraire. Et ils nous dirigent à distance par ex. quand ils veulent la Turquie dans l'Europe et leur fameux traité international, quand ils nous imposent leur mode de relation avec la Russie et autres. Et alors, c'est la panique à l'idée de voir la Grèce se rapprocher de la Russie !!!

  • Greco le 07.07.2015 07:39 Report dénoncer ce commentaire

    les Grecs, c'est vraiment le pire en EU...

  • trop beau pour être vrai le 06.07.2015 21:45 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien beau de faire de la Grèce le champion de la lutte démocratique des peuples contre la tyrannie des banquiers. Jusqu'ici, la Grève n'a prouvé que l'inverse: comment on arrive à ruiner un pays dans un temps record pour le rendre totalement dépendant de ses cranciers et de l'UE pour sa propre survie. L'extrême gauche comme solution? Refaire le monde entier - finance internationale comprise - sans avoir jamais prouvé ne serait-ce que dans un seul pays que son modèle peut effectivement fonctionner dans la réalité?

    • Que le monde change ... le 07.07.2015 09:00 Report dénoncer ce commentaire

      Il nous faut absolument un revirement dans la politique, ceci est une chance pour un nouveau début et non seulement pour les Grecques mais tous les Etats membres. La cause de la crise ne réside pas chez le peuple mais dans la mauvaise gestion des banques .. spéculations, corruption, tax rulings etc ... et non seulement en Grèce. Que ceux qui ont provoqué les dettes soient jugés et prennent leurs responsbilités! Il est important que le travail humain vaudra la peine et sera valorisé pour en pouvoir vivre en dignité.

  • trop beau pour être vrai le 06.07.2015 20:49 Report dénoncer ce commentaire

    Et si on demandait maintenant par referendum aux citoyens des autres 18 pays de la zone euro ce qu'ils pensent. Question: En l'absence de plan de reconstruction valable par la Grèce, êtes vous pour ou contre un Grexit?

    • @trop beau pour être vrai le 06.07.2015 22:31 Report dénoncer ce commentaire

      Vous oubliez que les grecs ne veulent pas sortir de l'euro ni de l'UE ... Il n'y a aucun moyen de les mettre dehors ... Tout le reste n'est que poésie des eurobéats ou eurodictats ...