Politique au Luxembourg

04 septembre 2019 07:00; Act: 04.09.2019 10:33 Print

La succession de Félix Braz est évoquée

LUXEMBOURG - Le Conseil de gouvernement devra trouver un remplaçant à Félix Braz, qui se trouve dans un état grave.

storybild

Un éventuel remplacement du ministre de la Justice et vice-Premier ministre Félix Braz est évoqué. (photo: Editpress/Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Un retour imminent de Félix Braz aux affaires, après son malaise cardiaque du 23 août, devient improbable. À l'heure actuelle, c'est François Bausch, ministre de la Mobilité et des Travaux publics, qui gère les dossiers relevant du ministère de la Justice.

Le gouvernement continue à communiquer avec parcimonie, mais il est probable que des discussions sur un remplacement au moins provisoire de Félix Braz soient menées lors du prochain Conseil de gouvernement, vendredi. Selon nos informations, l'actuelle ministre de la Culture et du Logement, Sam Tanson, est pressentie pour reprendre temporairement le portefeuille de Félix Braz, si son absence venait à perdurer.

Avocate de formation, Sam Tanson a fait un bon score aux législatives de 2018 en arrivant deuxième sur la liste écologiste au Centre, juste derrière François Bausch. À 42 ans, elle s'impose comme une des figures de proue de Déi Gréng. Une autre question sera de déterminer si un autre écologiste du gouvernement reprendrait le poste de vice-Premier ministre.

(Maurice Nagar/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ouvrier le 04.09.2019 08:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On n'a pas besoin d'un deuxième vice-ministre . Si ce n'est que pour se gonfler le portefeuille.

  • JDW le 04.09.2019 13:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas nécessaire de le Remplacer. Faire des économie. Un suffit et coûte déjà assez chère

  • Jacaues Vincennes le 04.09.2019 08:00 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut rien précipiter, c'est d'abord une question de respect pour Monsieur Braz. Respectons sa dignité.

Les derniers commentaires

  • Léon le 05.09.2019 13:33 Report dénoncer ce commentaire

    N’oubliez pas que monsieur n’a rien à foutre de vous.

  • Denise le 05.09.2019 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    Les gens ne sont pas capables de museler leur ambition. C'est honteux: il n'est même pas encore mort.

    • Ou La le 05.09.2019 15:22 Report dénoncer ce commentaire

      Pas encore ??? Comme vous y allez!

  • François le 05.09.2019 07:42 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut faire des elections...

    • Anne-Claire Brunaud le 05.09.2019 13:17 Report dénoncer ce commentaire

      C'est dans de tels cas qu'on se rend compte qu'on à encore beaucoup de progrès à faire en matière d'accompagnement à la fin de vie.

  • mila le 05.09.2019 07:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon rétablissement Monsieur Braz. Courage à Monsieur Braz et à la famille.

  • toz le 04.09.2019 20:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J ai eu l’occasion de discuter avec Monsieur Braz plusieurs fois .Un homme très gentil et fort sympathique, je luis souhaite de tout cœur un bon rétablissement.

    • Sady Bogdan le 05.09.2019 09:38 Report dénoncer ce commentaire

      Les médcins ne sont malheurement pas trés optimistes.

    • Monica le 05.09.2019 13:19 Report dénoncer ce commentaire

      @Sady: Le gouvernement préfère, à juste titre, éviter de communiquer sur le sujet. Ce serait trop indécent.