Covid-19 au Luxembourg

24 février 2021 17:03; Act: 24.02.2021 18:57 Print

Le variant britannique est devenu majoritaire

LUXEMBOURG - Le variant britannique représentait 57,6% des échantillons de Covid analysés la semaine passée au Luxembourg. La pandémie rebondit légèrement.

storybild

Le variant britannique est désormais largement majoritaire. (photo: Fabrizio Pizzolante)

Sur ce sujet
Une faute?

Le variant britannique est désormais le type de coronavirus le plus fréquent au Luxembourg, selon les chiffres publiés ce mercredi soir par le ministère de la Santé, qui portent sur la semaine du 15 au 21 février. La semaine dernière, le Laboratoire nationale de la Santé a analysé 132 échantillons, mettant en place un système «permettant de disposer de résultats représentatifs pour l'ensemble de la population du Luxembourg».

Le LNS a ainsi trouvé le variant britannique dans 76 cas, soit 57,6% des échantillons analysés. Le variant sud-africain représente lui 6 cas, soit 4,5%. Aucun nouveau cas du variant brésilien n'a été trouvé. Ces variants sont-ils responsables du léger rebond de la pandémie au Luxembourg, constaté la semaine dernière? Le ministère de la Santé annonce 1 249 nouvelles infections, soit 13,7% de plus que la semaine précédente, alors que le nombre de tests effectués a diminué, passant de 70 617 à 60 717.

Taux d'incidence à 200

Le taux de positivité des tests augmente d'un demi-point, à 2,06%. La hausse est encore plus marquée pour les tests sur ordonnance, donc pour les personnes avec des symptômes: la positivité s'établit à 5,7%, contre 3,52% la semaine précédente. Le taux de reproduction effectif du virus grimpe aussi, légèrement, passant de 1 à 1,05. Tout ça mis bout à bout donne une reprise de la pandémie. Le taux d'incidence grimpe ainsi, pour la semaine passée, à 200 cas pour 100 000 habitants, quand il était à 176 la semaine d'avant. Ce taux grimpe pour toutes les tranches d'âge, sauf chez les moins de 14 ans (-24%) qui ne sont pas allés à l'école.

La hausse est la plus élevée chez les 60-74 ans (+75%) et les 30-44 ans (+49%). Au final, la moyenne d'âge des personnes infectées a augmenté à 38,1 ans. Le nombre d'infections actives passe lui de 2 597 à 2 613. Le nombre de décès dans la semaine a aussi grimpé, passant de 11 à 16, d'une moyenne d'âge de 80 ans. Note d'espoir: le nombre de patients guéris a franchi la barre des 50 000. En outre, malgré le rebond de la pandémie, le ministère note une situation «relativement stable» dans les hôpitaux.

Enfin, l'analyse des eaux usées indique «une forte prévalence du virus au niveau national». Une légère tendance à la hausse est notée en début de semaine, mais n'a pas continué ensuite.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • @billy gâteux. le 24.02.2021 18:46 Report dénoncer ce commentaire

    Mais voyons billy, vous savez bien que la faute originelle est uniquement due aux Chinois. C'est donc à la RPC de Pékin que l'UE doit envoyé sa facture ... de 12 mois !!!

  • marc le 24.02.2021 19:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je m’en fou .. arrêter avec vos folies et surtout de rendre les gens psychopathes avec vos faux chiffres et surtout tout vos mensonges ... ????????

  • Sans moi le 24.02.2021 20:23 Report dénoncer ce commentaire

    La pub à droite de l'écran pour la vaccination me gonfle. En plus, la plupart ont des têtes de c...

Les derniers commentaires

  • @bi57 le 25.02.2021 13:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le travail des journalistes dans un monde idéal consisterait à donner des informations objectives aux lecteurs. Ce n'est pas "parce que c'est écrit dans le journal" qu'une information donne une vision correcte de la réalité. Les journaux peuvent aussi pêcher par omission, en ne rapportant pas qu'il existe des traitements précoces efficaces par exemple, ou en choisissant de publier uniquement des news anxiogènes. Heureusement, il existe des sites indépendants de toute influence néfaste pour se renseigner correctement.

  • momolux le 25.02.2021 13:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg aurait pue prouver au monde, qu il a vacciné toute sa population volontaire mais non.... On préfère faire les charlots comme les pays voisins qui ont des dizaines de millions d habitants ...

  • bi57 le 25.02.2021 09:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous sommes tous las de cette situation et espérons tous un retour à la normale le plus tôt possible, cependant cessez de critiquer les journalistes qui ne font que leur boulot, cad nous communiquer les infos. S’ils s’en gardaient j’entends déjà les complotistes venir hurler qu’on nous cache les chiffres!!! Alors oui, les infos apparaissent tous les jours, libre à vous de ne pas les lire.

  • Luxo le 25.02.2021 08:52 Report dénoncer ce commentaire

    Ce sont les Britanniques qui nous l'on ramené? Ou nous l'avons ramenez au pays en rentrant de vacance?

    • @Luxo le 25.02.2021 13:11 Report dénoncer ce commentaire

      Ou peutetre les deux car il y pas mal de britanniques ici et meme des touristes, le saviez vous au moins?

  • Fauve le 25.02.2021 08:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi les journalistes ne donnent-ils que des mauvaises nouvelles avec statistques du nombres de personnes atteintes du covid et du nombre de morts ! Et pourquoi pas informer les gens du nombre de personnes guéries et de ceux qui sont sortis des soins intensifs !!!! Et tant qu'on y est en cette période morose et anxiogène, il faudrait créer un journal qu'avec de bonnes nouvelles et de belles images, çà existe aussi sur terre. Et de grâce au lieu de parler et dépenser tant d'argent pour aller sur la planette Mars, occuppons-nous d'abord de notre terre qui est malade.