Inondations au Luxembourg

19 juillet 2021 16:47; Act: 20.07.2021 16:01 Print

«Une solidarité qui ne s'arrête pas aux frontières»

LUXEMBOURG - Suite aux fortes précipitations, le plan d’intervention «Intempéries» a été déclenché. Suivez l'évolution de la situation sur notre site.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les principaux faits:

•Le plan d’intervention «Intempéries» a été déclenché, suite aux fortes précipitations enregistrées au Luxembourg au cours des derniers jours.

•Aucun blessé à ce stade, mais des dégâts matériels importants, note la cellule de crise.

•Les communes d'Echternach et Vianden sont en partie évacuées.

•MeteoLux annonce encore quelques précipitations au fil des prochaines heures, mais de moindre ampleur. La vigilance reste cependant de mise car les niveaux des cours d’eau du Grand-Duché sont montés rapidement et sont actuellement très élevés.

•De nombreuses routes sont fermées à la circulation.

Plusieurs écoles resteront fermées ce jeudi.


L'évolution de la situation:

Mardi 20 juillet

15h30 Xavier Bettel et Taina Bofferding ont reçu les secouristes du Luxembourg

Des équipes de secours du Grand-Duché se sont rendues les 14 et 16 juillet dans la province de Liège et la région d’Ahrweiler, en Allemagne, pour aider les autorités locales dans leur lutte contre les intempéries. L’équipe envoyée en Belgique était constituée de 6 pompiers du groupe de sauvetage aquatique du Corps grand-ducal d’incendie et de secours (CGDIS). Celle dépêchée en Rhénanie-Palatinat comportait 26 personnes - officiers de liaison, pompiers et infirmiers du CGDIS, ambulanciers de la Croix-Rouge luxembourgeoise. Ces derniers se sont rendus sur place avec un véhicule de commandement et dix ambulances.

À l’occasion du retour des premières équipes, le Premier ministre Xavier Bettel et la ministre de l’Intérieur Taina Bofferding les ont invitées au ministère d’État ce mardi matin, afin de les remercier pour leur engagement et récolter leurs impressions suite à ce déploiement. «Cette aide est une illustration des relations étroites et amicales entre le Luxembourg et ses deux pays voisins et trouve sa base dans des accords bilatéraux. Je remercie vivement ces hommes et femmes, tous pompiers et ambulanciers pour leur prompte aide!», a déclaré Taina Bofferding, ministre de l’Intérieur.

«Nous sommes aux côtés de nos voisins allemands et belges en ces moments sombres remplis de tragédies humaines. Nous remercions profondément les équipes de secours luxembourgeoises qui, depuis des jours maintenant, font preuve d’un engagement exemplaire, non seulement ici au Luxembourg, mais également en soutenant leurs collègues de l’autre côté de nos frontières. C'est l'illustration de l'esprit de solidarité qui nous unit entre pays, entre amis - une solidarité qui ne s'arrête pas aux frontières en moments de besoins, mais au contraire se vit au quotidien», a souligné de son côté Xavier Bettel.

10h15 Chômage partiel pour les entreprises touchées

Les entreprises touchées par les intempéries peuvent introduire une demande d'octroi de chômage partiel à partir de ce mardi et ce, jusqu'au 31 juillet, ont indiqué mardi les ministère de l'Économie, du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire. ۚSont concernées les entreprises qui, suite aux inondations, ont subi la destruction ou l’endommagement de leur matériel productif, de leur stock, de leur local d’exploitation et / ou de production».

Le formulaire est disponible sur guichet.lu. Les entreprises concernées peuvent également s'adresser au secrétariat du Comité de conjoncture (8002 - 9191 et emploi@eco.etat.lu).

Lundi 19 juillet

12h58 «La situation se détend» sur le front des inondations

Lors des prochains jours et des prochaines semaines, le déblayage des dégâts liés aux intempéries va se poursuivre, a annoncé, ce lundi midi, la cellule de crise gouvernementale «intempéries». «La situation se détend», mais il reste de très nombreuses choses à nettoyer.

Sur les différents axes routiers du Grand-Duché, plusieurs tronçons sont toujours fermés. Le ministère de l'Intérieur rappelle qu'il ne faut pas accéder aux routes et aux pistes cyclables barrés à la circulation. Tout aussi problématique, 250 ménages sont actuellement sans électricité, dont 110 dans la région d’Echternach, Steinheim et Born, 50 sur le territoire de la Ville de Luxembourg et environ 90 dans la région Bettembourg - Bertrange. Des électriciens doivent remettre en état des tableaux électriques et les équipes de CREOS sont mobilisés.

10h45 De lourds travaux dans le centre de Mersch

Située à la rencontre de l'Eisch et de la Mamer qui se jettent ensuite de l'Alzette, la commune de Mersch n'a pas été épargnée par les inondations de la semaine dernière. Ce lundi 19 juillet 2021, peu avant 10h, les autorités de la ville ont demandé aux automobilistes d'éviter le centre de la localité.

«De grands travaux de déblaiement auront encore lieu pendant toute la journée dans quelques impasses et dans les rues suivantes», a souligné la commune, avant de préciser le tout. À Mersch: rue d’Arlon, rue G.D. Charlotte, rue de la Gare, et Rue Lohr. À Rollingen: rue de Luxembourg.

Dimanche 18 juillet

Le calme après la tempête. Suite à plusieurs journées compliquées, le Luxembourg devrait pouvoir souffler ce dimanche avec une météo ensoleillée sans risque de pluie à travers le pays, indique MeteoLux. Jusqu'à 27 degrés sont attendus dans l'après-midi. De quoi décompresser après les inondations qui ont entraîné des dégâts exceptionnels en milieu de semaine dans plusieurs villes, et de nombreux décès dans les pays voisins.

Le niveau des eaux est ainsi proche d'un retour à la normale. Dimanche matin, seule la Moselle se trouvait en «vigilance hydraulique». À Mertert, le niveau d'eau est retombé à 50 cm, par exemple. Même chose à Mersch, où le niveau de l'Alzette se situe autour de 150 cm. Pour comparaison, il avait grimpé à 600 jeudi, bien au-dessus de la cote d'alerte située à 400.

Samedi 17 juillet

19h45 La situation s'améliore mais la vigilance reste de mise

48 heures après les pluies intenses qui ont causé d'importantes inondations dans le pays, le niveau de l'eau continue de baisser au Luxembourg. Le Grand-Duché est toujours placé en «veille hydrologique», ce qui signifie qu'un «risque éventuel de crue subsiste», mais la situation est en nette amélioration par rapport à vendredi. Le niveau d'eau continue de baisser dans la plupart des stations de contrôle, même si un retour à la normale n'est pas attendu avant quelques jours.

À Hesperange, par exemple, le niveau d'eau était, samedi matin à 8h15, à 126 cm, loin de la cote de préalerte de 230 cm, mais toujours au-dessus des 96 cm du 14 juillet à la mi-journée. Ce samedi, à 19h45, cette marque est tombée à 103 cm. À Mersch, le niveau qui était encore de 236 cm à 8h15 ce samedi est passé à 185 cm à 19h15. À Troisvierges, Clervaux et Wiltz, les niveaux baissent également. À Stadtbredimus, le niveau (555 cm) est monté au-dessus de la cote de vigilance (530 cm) mais se situe encore loin de la cote de préalerte (620 cm) et la tendance est plutôt à la stabilisation.

8h26 Un risque de crue subsiste

Le pays est désormais placé en «veille hydrologique», ce qui signifie qu'un «risque éventuel de crue» subsiste, mais que la situation est moins critique que les jours précédents, selon inondations.lu. Le niveau d'eau a baissé dans la plupart des stations de contrôle, même s'il faudra un peu de patience avant un retour complet à la normale. À Hesperange, par exemple, le niveau d'eau était, samedi matin à 8h15, à 126 cm, désormais loin de la cote de préalerte de 230 cm, mais toujours au-dessus des 96 cm du 14 juillet à la mi-journée.

À Mullerthal, l'Ernz noire est redescendue à 109 cm après avoir atteint 354 cm dans la nuit de mercredi à jeudi. À Vianden aussi la décrue se poursuit, avec 181 cm mesurés à 8h15 samedi, encore au-dessus des 59 cm observés mardi. L'administration de la gestion de l'eau affirme toutefois que le niveau de la Moselle va continuer à grimper un peu pendant la nuit, avant une tendance à la baisse à compter de dimanche matin, qui continuera dans les jours à venir. «Il ne faut pas s'attendre à une nouvelle augmentation», note l'administration.

Vendredi 16 juillet

18h28 Les inondations vues depuis la ligne 1 des CFL près de Mersch

Les voyages en train... Cela permet aussi de vous proposer une autre vision des inondations survenues ces derniers jours au Grand-Duché. Petit aperçu sur la ligne 1 des CFL reliant Luxembourg à Troisvierges avec un arrêt à la gare de Mersch.

17h26 Le Grand-Duc Henri sur le front des inondations à Vianden

En compagnie de la Ministre de l'Intérieur, Taina Bofferding, le Grand-Duc Henri s'est présenté, ce vendredi 16 juillet 2021 au nord-est du pays où les fortes précipitations des deux derniers jours n'ont pas épargné Vianden. Au moment de cette visite, on peut constater, photos à l'appui, que le niveau de la rivière Our était encore assez élevé.

16h49 Un formulaire pour les aides aux particuliers

Les formulaires permettant aux particuliers de demander des aides financières après les inondations de ces derniers jours sont disponibles sur guichet.lu.

16h24 Le formulaire pour les aides aux entreprises sinistrées est en ligne

Les entreprises qui ont subi des dommages directs liés aux inondations de ces derniers jours peuvent introduire une demande d'aide financière. Le formulaire à cet effet vient d'être mis en ligne. Entreprises artisanales, commerciales, touristiques ou industrielles peuvent demander une aide.

Les dégâts pour lesquels les entreprises peuvent être aidées incluent les dommages matériels sur les bâtiments, équipements et stocks. Ils doivent être évalués par un expert indépendant agréé ou un expert d'assurance. Le gouvernement rappelle aussi que seuls les frais non pris en charge par les assurances sont éligibles.

Le formulaire est disponible sur guichet.public.lu en suivant ce lien. Les entreprises concernées peuvent aussi contacter le (+352) 247-74704 ou info.aide.pme@eco.etat.lu.

15h10 Le kérosène coule de nouveau au Findel

«L’alimentation a pu être rétablie en fin de matinée»: le ministère de la Mobilité et des Travaux publics a indiqué vendredi peu après 15h que l'aéroport du Findel était de nouveau approvisionné en kérosène.

Suite aux inondations, le système d'alarme s'était enclenché à cause de la présence d'une «quantité réduite d'eau» dans le puits par lequel le pipeline passe. «Le pipeline en soi n'a pas été affecté», a indiqué le ministère, qui a rappelé que le Centre Europe des pipelines (CEPS) est, avec ses plus de 5 000 km de pipelines, le plus important réseau d’oléoducs de l’OTAN» et «comme le Luxembourg en est membre, ce réseau alimente l’aéroport de Luxembourg avec tous les aéronefs qui y décollent et atterrissent, en carburant».

14h40 Hesperange vue du ciel

L'Administration communale a publié une vidéo de Hesperange vue du ciel. L'Alzette est complètement sortie de son lit et a envahi les alentours. Peu après 14h vendredi, son niveau allait repasser sous la cote de préalerte.

14h30 «Nous sommes là pour vous!»

L'armée est déployée dans les communes sinistrées par les inondations.

12h19 Le trafic ferroviaire vers la Belgique reprend

Les trains entre le Luxembourg et la Belgique ne roulaient plus depuis jeudi matin, 6h. Les CFL indiquent ce vendredi peu après midi que «le trafic transfrontalier a repris».

12h08 Echternach sous les eaux

La ville d'Echternach a partagé une photo aérienne des inondations sur sa page Facebook. Elle explique aux résidents évacués de ne pas rentrer chez eux pour le moment, pour des raisons de sécurité. Les résidents seront informés dès que la situation s'améliorera.

10h50 Soutien aux agriculteurs

Le ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural a indiqué que les agriculteurs, viticulteurs et maraîchers touchés par les inondations pouvaient se tourner vers les deux centres de l'Administration des services techniques de l'agriculture pour indemnisations.

- au Nord (Mersch, Rédange, Wiltz, Clervaux, Vianden, Diekirck) au 80 33 93 - 1 ou via circ.diekirch@asta.etat.lu
- au Sud (Echternach, Grevenmacher, Remich, Esch, Luxemburg, Capellen) au 45 71 72 - 380 ou via circ.grevenmacher@asta.etat.lu

Toutes les infos sur guichet.lu.

9h04 L'Administration des douanes encore fermée

Le bureau de Mersch de l'Administration des douanes sera de nouveau fermé ce vendredi, à cause des inondations, a indiqué le gouvernement.

8h15 Un problème d'alimentation au Findel

Sans doute à cause des inondations, une vanne d'un oléoduc a été endommagée jeudi dans la région d'Echternach, probablement du côté allemand, indique le gouvernement. Cela provoque «un dysfonctionnement du réseau Centre Europe des pipelines (CEPS)» et en conséquence «une interruption d'alimentation de kérosène vers l'aéroport de Luxembourg».

Le gouvernement précise que vu les conditions, l'analyse de l'incident s'avère «très compliquée». Le problème d'alimentation est censé durer quelques jours. Les compagnies doivent donc prendre leurs précautions, en embarquant suffisamment de carburant pour un aller-retour, ou en se ravitaillant ailleurs.

7h35 Encore 98 routes barrées à la circulation

La circulation reste compliquée ce vendredi sur les routes du Luxembourg. «98 routes sont encore fermées», indiquait l’ACL vers 7h15 à L’essentiel. Il s’agit avant tout de chemins repris. Si les autoroutes sont épargnées, de nombreuses routes nationales sont concernées par les restrictions, notamment autour de la capitale (Montée du Clausen, Eich, rue des Hauts-Fournaux,...). Les axes sont aussi fermés près d'Echternach, Vianden, Diekirch ou encore Ettelbruck. Des chemins repris sont fermés à travers tout le pays.

Sur le rail, les CFL rappellent la fermeture de la ligne 10, vers le nord. Des bus de substitution sont mis en place, tout comme sur la ligne 90, entre Thionville et le Grand-Duché.


Jeudi 15 juillet

18h03 L'eau commence à baisser un peu

Dans leur bilan jeudi à 18h, les pompiers indiquent qu'ils ont reçu 6 230 appels liés aux inondations depuis mercredi, 12h. Ce qui a entraîné 1 200 interventions. Les villes de Rosport, Bour, Steinheim et Echternach ont été particulièrement touchées et des résidents ont dû être évacués. La situation reste compliquée à Echternach.

La situation s'améliore toutefois petit à petit et seules 36 demandes d'intervention ont été traitées de 12h à 15h ce jeudi. En outre, la décrue a lentement commencé ce jeudi à 12h, et elle sera plus ou moins rapide selon les endroits. La décrue a commencé à Echternach, où elle devrait se prolonger jusqu'à samedi. La Sûre commencera à baisser dans la nuit de vendredi à samedi. À Diekirch, la décrue commencera à 12h vendredi. Et si l'Alzette doit commencer à reculer vendredi à 16h, les choses se feront plus lentement à Mersch et Ettelbruck.

16h42 Le festival d'Echternach victime des inondations

Le premier week-end du «Echterlive Festival» a été annulé. La première série d'événements musicaux devait en effet avoir lieu de vendredi à lundi au Trifolion. Les organisateurs ont annoncé que les billets déjà vendus seront remboursés, même si le traitement des demandes peut prendre un peu de temps en raison de la situation.

16h14 Pas d'électricité avant demain à Mersch, Beringen et Rollingen?

La coupure d'électricité qui frappe certaines rues de Mersch, Beringen et Rollingen pourrait encore durer un peu. Le gestionnaire Electris indique en effet que la mise en service pourra commencer une fois que le niveau de l'eau sera redescendu à 520 cm à la station de mesure de Mersch. «Il faut s'attendre à ce que l'approvisionnement ne puisse se faire que demain dans le courant de la journée», précise Electris.

Voici la liste des rues concernées: la rue des Prés, la rue Grande-Duchesse Charlotte, la rue de la Gare, la rue Lohr, la rue de Luxembourg, la rue Nic Welter, la rue Irbicht, rue de Larochette et la rue Servais.

16h09 La Caritas débloque des fonds

Le centre de l'Oseraie, à Kopstal, a dû être évacué la nuit dernière. Le site de la Caritas accueille une quinzaine de personnes vivant dans une grande précarité et essayant de mener à bien des projets de réinsertion. Le centre a été complètement inondé et ses résidents sont partis pour une structure d'urgence. La Caritas Buttek de Diekirch a elle aussi été fermée en raison de la crue de l'Alzette. Mais pour continuer à aider les personnes qui en dépendent, la Caritas a débloqué des fonds et ouvert une ligne téléphonique (40 21 31 - 918). Les bénéficiaires de l'épicerie sociale peuvent demander des bons pour faire leurs courses dans les supermarchés.

Le centre de l'Oseraie de la Caritas a été évacué.

15h44 L'Eisch se déchaîne dans l'ouest du Grand-Duché

Affluent de l'Alzette, situé à l'ouest du Luxembourg, la rivière Eisch dessine une partie de la frontière avec la Belgique. Voici quel visage elle présente, ce jeudi après-midi, dans les bois de Clairefontaine proches des localités de Eischen et de Steinfort au Grand-Duché et de la commune d'Arlon en Belgique.

15h38 Des habitants de Born évacués en bateau

Le CGDIS a indiqué que le groupe de sauvetage aquatique et les pompiers ont évacué 44 personnes par bateau de leurs maisons inondées à Born, une section de la commune de Rosport-Mompach, qui fait toujours face à une situation critique. Les habitants concernés ont été pris en charge par la commune.

15h10 L'eau potable est polluée à Hesperange

Il est conseillé aux habitants d'Hesperange de ne pas consommer d'eau du robinet pendant les prochaines 24 heures. Elle a été polluée par les fortes pluies.

14h39 Bettel va s'exprimer en fin de journée

Un Conseil de gouvernement extraordinaire suite aux intempéries va se réunir ce jeudi à 17 heures. À l’issue de la séance, le Premier ministre Xavier Bettel, doit tenir une conférence de presse.

14h07 Echternach et Vianden en partie évacuées

Le CGDIS a annoncé sur Twitter la décision, prise avec le bourgmestre, d'évacuer une partie de la population d'Echternach cet après-midi. Les pompiers organisent ce défi logistique avec le soutien de l'armée et de la police. Le CGDIS demande aux habitants d'attendre l'arrivée des secours et de ne pas prendre d'initiative. «Les préparations sont en cours», note Cédric Gantzer, du CGDIS. «Nous n'allons pas évacuer toute la ville, mais la population qui se trouve en zone inondée, que nous estimons en danger». L'évacuation n'est pas obligatoire, note encore le porte-parole des pompiers, mais c'est une proposition.

S'il est pour l'heure trop tôt pour savoir combien d'habitants seront évacués, «on verra sur le terrain», les personnes seront emmenées vers différents bâtiments publics, notamment le Trifolion, avant d'être «réparties dans différentes structures».

Echternach, un peu plus de 5 600 habitants, se situe au cœur de la vallée de la Sûre, la zone où la situation est la plus critique à l'heure actuelle.

Idem à Vianden. La commune a annoncé sur sa page Facebook l'évacuation des rues Victor-Hugo, du Vieux Marché, Théodore-Bassing et du Ruisseau. Des hébergements seront organisés pour ceux qui ne pourront rentrer chez eux dans l'immédiat.

14h04

13h20 Au moins 50 millions d'euros de dégâts

L'Association des compagnies d'assurances et de réassurances (ACA) a indiqué être «pleinement mobilisée auprès des assurés pour accélérer l'indemnisation et répondre le plus rapidement possible aux besoins des clients». Elle a invité les personnes touchées à prendre des photos des dégâts occasionnés et à contacter leur assureur par mail/téléphone pour vérifier leur couverture et les procédures d'indemnisation.

Selon ses premières estimations, le coût global de ces inondations est d'au moins 50 millions d'euros.

13h17

Vidéo d'une lectrice tournée rue de la Montagne à Echternach:

12h46

En raison du risque d'inondation de la promenade de la Moselle à Wasserbillig, les propriétaires de véhicules stationnés le long de la route sont priés de les retirer immédiatement, alerte la police. «Le lieu-dit "Spatz", près du pont frontalier est déjà inondé et la partie de l'esplanade en direction de Wasserbillig-Mertert sera également inondée en raison de la montée continue des eaux», précise-t-elle.

Les propriétaires de véhicules stationnés dans des zones inondées et le long des ruisseaux et des rivières sont appelés à les retirer «dès que possible» de la zone à risque d'inondation.

12h39

La Croix-Rouge luxembourgeoise se mobilise. Elle indique que des logements d’urgence sont mis à disposition. En outre, il est possible de contacter son Fonds de Solidarité à travers les offices sociaux ou en direct en contactant la helpline au numéro 2755, afin de pouvoir faire face à des dépenses urgentes.

Julia, infirmière des Aides et Soins de la Croix-Rouge luxembourgeoise se rend au domicile de bénéficiaires à Mersch en barque, pour leur prodiguer les soins nécessaires (Crédit Croix-Rouge luxembourgeoise).

12h30 44 personnes ont été évacuées

44 personnes ont déjà été évacuées, indique le CGDIS. 32 rues dans le pays ne sont pas accessibles pour l’instant. Les localités les plus touchées sont Rosport, Bour et Steinheim. Une évacuation sur base volontaire a été lancée pour ces localités. À ce titre, environ 250 personnes vont être évacuées à Rosport.

Jusqu’à présent, 1 030 interventions ont été effectuées par le CGDIS en lien avec les inondations. Aucune personne n'a été blessée.

12h25

Ce jeudi matin, le niveau de la Sûre près de Bollendorf a atteint 608 centimètres, la deuxième valeur la plus élevée depuis le début des records, indique le Trierische Volksfreund. Il a baissé de deux centimètres depuis 10h30. Les experts supposent que le pic a probablement été atteint.

12h20 Des coupures de courant

Le gestionnaire de réseau électrique Electris signale qu'en raison des inondations actuelles, une partie de ses infrastructures a dû être arrêtée temporairement pour des raisons de sécurité, à Mersch, Beringen et Rollingen. Les rues actuellement concernées par ces mesures sont les suivantes: la rue d’Arlon, la rue des Près, la rue Grand-Duchesse Charlotte, la rue de la Gare, la rue Lohr, la rue de Luxemburg, la rue Nic Welter, la rue Irbicht, et la rue Servais.

12h05

Le CGDIS indique avoir réalisé 300 interventions liées dans le cadre du secours à la personne, depuis minuit.

11h29 Perturbations du réseau des autobus de la capitale

Des perturbations ainsi que des retards au niveau du réseau des autobus à Luxembourg sont observés ce jeudi, notamment sur les lignes 3, 4, 10, 11, 21, 23, 25 et 26, indique la Ville dans un communiqué.

Des déviations sont mises en place en fonction des circonstances. Pour toutes questions relatives à la situation actuelle liée aux intempéries, la Ville recommande aux utilisateurs de contacter le Service AVL: 4796-2975. Il est également possible d'écrire un mail à autobus@vdl.lu.

11h19

Le Premier ministre Xavier Bettel réconforte des habitants dans le Grund à Luxembourg:

11h07

La Ville de Luxembourg met en place un dispositif d’aide pour les habitants des zones sinistrées. Une hotline est désormais opérationnelle afin de soutenir les habitants impactés et de leur offrir une assistance par les différents Services de la Ville de Luxembourg : Tél. : 4796-4796 (du lundi au vendredi de 08h00-12h00 et 13h00-17h00)

11h03

L'Our est en ébullition à Vianden:

11h02

La station de dépistage du Large Scale Testing (LST) à Esch-Raemerich restera fermée ce jeudi jusqu’à 14 heures au moins, en raison des intempéries, indique le ministère de la Santé. Les personnes ayant fixé un rendez-vous pour cette station peuvent se rendre avec leur confirmation à la station de Bascharage ou à Howald, sans autre formalité.

Le ministère de la Santé rappelle qu’il est essentiel de saisir le nom correct lors de la prise de rendez-vous sur myGuichet, celui-ci ne pouvant être rectifié par la suite.

10h58

POST Luxembourg indique qu'il n'est pas en mesure d'assurer la distribution de journaux, de courriers et de colis dans la région de Mersch ce jeudi. La distribution est également perturbée dans d'autres communes.

Les points de vente de POST à Mersch, Colmar-Berg et à Vianden restent également fermés jusqu'à nouvel avis.

10h37

Tous les agriculteurs et propriétaires d'animaux de pâturage qui ont leurs animaux dans les prairies le long de l'Alzette dans la région de Mersch/Rollingen /Lintgen et dans toutes les autres zones inondables doivent s'occuper des animaux dès que possible et organiser leur enlèvement si nécessaire, informe la police.

10h34

Vidéo d'une lectrice à Bettembourg:

10h04 La cellule de crise fait le point

À 9h ce jeudi, les équipes du CGDIS et de la police ont effectué plus de 1 200 interventions liées aux intempéries et ce à travers tout le pays, indique le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. «Les interventions du CGDIS consistaient surtout à assurer des sauvetages ou mises en sécurité de personnes en détresse», précise-t-il. Aucune personne blessée n’a été signalée à ce stade. Les dégâts de nature matérielle sont importants. 110 tronçons de route ont été barrés. «Les autoroutes sont déblayées, mais il se peut que la circulation routière reste encore perturbée dans certaines zones», notent les autorités. L’armée apporte son soutien pour les travaux de nettoyage.

MeteoLux annonce que jusqu’à 02h du matin, 60-80 l/m2 sont tombés en moyenne pendant les dernières 24 heures au Luxembourg. Il faut s’attendre à des précipitations supplémentaires tout au long de la journée (jusqu’à 10 l/m2), ainsi qu’à des orages ponctuels au niveau local. Pendant la nuit prochaine, il peut éventuellement y avoir des précipitations supplémentaires jusqu’à 10 l/m2.

Les autorités appellent les résidents à n'appeler le 112 uniquement si des personnes sont en détresse, respectivement en cas d’urgence vitale, d'accident ou d'incendie. Voici les comportements à adopter.

9h11

Vers minuit, l'abbaye de Neumünster et ses environs ont été inondés par la hausse des niveaux de l'Alzette après des précipitations continues et fortes, indique le centre culturel sur Facebook. «Neimënster restera fermé pour le moment, pendant que nous travaillons sans relâche dans les coulisses pour évaluer et minimiser les dégâts, ajoute-t-il. [...] Nous sommes dévastés par la situation actuelle».

9h05

L’Administration des douanes et accises indique que son bureau à Mersch, responsable pour la taxe sur les véhicules routiers, restera fermé ce jeudi. Le bureau est ainsi inaccessible à cause des inondations (fermeture des routes).

8h54

Le supermarché Cactus d'Ettelbruck ne pourra pas ouvrir ses portes jusqu'à dimanche inclus, en raison des intempéries.


Notre synthèse

Suite aux fortes précipitations enregistrées au Luxembourg au cours des derniers jours, le plan d’intervention «Intempéries» a été déclenché, a indiqué dans la nuit de mercredi à jeudi le ministère de l'Intérieur. Activée par le Haut-Commissariat à la protection nationale sur demande du Premier ministre Xavier Bettel, la cellule de crise gouvernementale s’est réunie à minuit, jeudi matin, afin de coordonner les opérations avec les différents intervenants prévus dans le Plan d’intervention d’urgence en cas d’intempéries.

Ont participé à la réunion, le ministère de l’Intérieur, le CGDIS, le Haut-Commissariat à la protection nationale, l'Administration de la gestion de l’eau, l'Administration des Ponts & Chaussées, l'Armée, Creos, MeteoLux, la police grand-ducale et le Service de la communication de crise.

De nombreuses routes fermées à la circulation

Le Centre de gestion des opérations (CGO) a été activé afin de coordonner les opérations de secours sur le terrain. Les équipes du CGDIS sont mobilisées au maximum de leur capacité et ont dû intervenir à de multiples reprises dans tout le pays. Les sapeurs-pompiers se sont concentrés sur la mise en sécurité de personnes en danger, ainsi que sur la protection des infrastructures critiques et stratégiques.

Les Ponts & Chaussées ont dû intervenir sur une soixantaine de tronçons. À l’heure actuelle, de nombreux tronçons de route restent fermés à la circulation. MeteoLux annonce encore quelques précipitations au fil des prochaines heures, mais de moindre ampleur. La vigilance reste cependant de mise car les niveaux des cours d’eau du Grand-Duché sont montés rapidement et sont actuellement très élevés. Ils pourraient d'ailleurs continuer à augmenter jusque dans l'après-midi, ce jeudi. Les autorités demandent aux habitants de zones potentiellement inondables de ne pas s’exposer au danger et d’éviter les surfaces inondées.

Des habitants relogés par les communes

La circulation routière reste perturbée dans de nombreuses zones et les automobilistes doivent adapter leur conduite et demeurer vigilants, tout en respectant toutes les consignes et injonctions des autorités. «De nombreux automobilistes s'engagent sur des routes qui sont pourtant barrées, indique à L'essentiel Cédric Gantzer, porte-parole du CGDIS. Ce n'est évidemment pas la bonne attitude à avoir. La situation est encore loin d'être stabilisée, ce jeudi matin». Le porte-parole du CGDIS demande également à ce que les appels au 112 se limitent aux véritables urgences (personnes en détresse, accident ou incendie), afin de ne pas encombrer les services de secours.

Le ministère de l’Éducation nationale recommande de son côté aux parents de s’informer auprès des autorités locales quant aux ouvertures et dispositions des écoles et structures d’accueil.

Dans plusieurs endroits du pays, de nombreuses maisons sont inondées et ne sont plus habitables et de nombreuses personnes ont dû être évacuées et relogées par les communes. Le ministère de l'Intérieur a publié des infos pratiques sur les comportements à adopter dans le cadre de la vigilance orange actuellement en cours.

Ce jeudi matin, les autorités continuent de suivre l’évolution de la situation de près. La population est appelée à suivre l’évolution de la situation auprès des sources officielles (MeteoLux), (inondations.lu), @infocriseLU, @CGDISlux, @PoliceLux ainsi que des médias nationaux.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • quel kado le 15.07.2021 07:56 Report dénoncer ce commentaire

    l'année absolue la plus pluvieuse et froide - alors que les experts avaient annoncé une année de sécheresse totale et extrême et une chaleur extrême absolue record jamais vue depuis des siècles - c'est finalement le contraire depuis presqu'un an

  • Français Frontalier : solidarité (bis) le 15.07.2021 13:17 Report dénoncer ce commentaire

    Devant l'ampleur des intempéries qui ont impactés le Luxembourg(un peu la France semble-t-il)et surtout la Belgique et l'Allemagne, je propose d'apporter mon aide à ceux qui sont dans la + grande détresse en priorité : pr aider à dégager boue, eau, encombrements, etc. Ca me dérangerait pas de poser 1 semaine pour aider, si on pouvait mettre en place une plateforme pour lister les gens volontaires prêts à aller donner 1 coup de mains à nos voisins frontaliers, ca serait utile. Critiquer n'aidera pas les sinistrés du moment, il faut agir et se montrer solidaire de suite. Courage à vous!

  • Mieux communiquer. le 15.07.2021 07:45 Report dénoncer ce commentaire

    Le ministère des transports pourrait-il être très réactif vis-à-vis des automobilistes en communiquant le plus rapidement possible pour éviter les engorgements et pertes de temps ? Il manque régulièrement des signalisations avec des indications de fermeture et de déviation, même longtemps après le début du problème. Les guidages par satellite ou internet ne sont pratiquement jamais informés et continuent de nous orienter vers des routes saturées ou fermées.

Les derniers commentaires

  • Vindulux le 18.07.2021 00:21 Report dénoncer ce commentaire

    Voila ce qui arrive quand on donne des salaires trop élevés à des luxembourgeois, pour qu'ils puissent s'acheter un SUV neuf tous les 3 ans et partir plusieurs fois en vacance avec Luxair. Notre mode de consommation de pays riche a un impact sur la planète entière. Avant ce n'était que les pays du sud qui étaient touchés. Maintenant c'est aussi le Canada, la GB, La France, la Belgique, l'Allemagne et le GDL. Il n'est plus possible de nier notre responsabilité envers le réchauffement climatique. Vivement la fin des SUV, et vive le vélo!

  • Baron Rouge le 17.07.2021 19:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En Belgique Stéphane Moreau à décider de rendre l’argent pour les victimes des inondations…

  • pralin le 17.07.2021 18:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sa tour d’argent ? Je dirais plutôt sa tour en Or au frais de la populace.

  • kock le 17.07.2021 13:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    beaucoup des gens donnent la faute a la construction et les routes, a savoir je pas vu encore des gents donnent la faute aux barrages, quand elles sont trop pleines qu'es ce qui passe ? mais elles décharges après c'est normal que il a des inondations non?

    • Thierry le 17.07.2021 13:27 Report dénoncer ce commentaire

      Les gens ont besoin de trouver un responsable pour tout ce qui arrive. C'est se libérer de ses propres responsabilités.

  • François le 16.07.2021 23:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Léon: Votre remarque à l'encontre du chef de l'État est complètement hors-sujet! Merci et bonne journée.