Vin au Luxembourg

18 janvier 2020 17:30; Act: 20.01.2020 09:11 Print

La viticulture bio s’est développée en dix ans

LUXEMBOURG – L’importance de la viticulture biologique a doublé entre 2010 et 2019, tant au niveau du nombre d’agriculteurs qu’au niveau des surfaces consacrées.

storybild

La production biologique du vin augmente au fil des années. (photo: Editpress/Claude Lenert)

Sur ce sujet
Une faute?

Les produits biologiques ont le vent en poupe et cela se ressent forcément sur la production. Concernant la viticulture, sa place a doublé au Luxembourg depuis 2010, d’après les chiffres livrés vendredi par Romain Schneider (LSAP), ministre de l’Agriculture, en réponse à une question de la députée Chantal Gary (Déi Gréng).

En 2010, seulement trois viticulteurs produisaient en bio, tandis que cinq étaient en phase de conversion, soit huit exploitations concernées. L’année dernière, 14 avaient franchi le pas, tandis que deux étaient en train de le faire. Au niveau des surfaces, la tendance est la même, avec un doublement entre 2010 et 2018, date des derniers chiffres disponibles.

Le ministre a rappelé des mesures à venir en faveur de l’agriculture biologique. Par exemple, un rééquilibrage des aides dans le cadre de la Politique agricole commune (PAC) de l’Union européenne, ou encore une augmentation de la prime pour la viticulture biologique, cette dernière mesure devant être validée par la Commission européenne. Enfin, la modification de la prime à l’entretien de l’espace naturel vise à favoriser les méthodes biologiques et «incite à l’abandon de l’utilisation de produits à base de glyphosate».

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vindulux le 19.01.2020 12:16 Report dénoncer ce commentaire

    Le doublement du nombre de viticulteurs bio ne signifi rien , surtout si on part de 3 . Nous sommes encore très loin de la moitié des surfaces cultivées. De plus la norme bio n'est pas assez contraignante , il faudrait au moins respecter le label demeter pour arriver à un véritable vin naturel sans cuivre ni souffre.

  • nico le 19.01.2020 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le bio dans un pays aussi pollué !? Entre les sols abîmés par l Agriculture et la Pollution des voitures ça doit être du propre

  • nickname le 18.01.2020 18:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Combien de pesticides biologiques sont utilisés dans l’agriculture biologique? Ne sont-ils pas aussi dangereux? Beaucoup sont déjà interdits

Les derniers commentaires

  • Vladimir Volodymyr le 19.01.2020 14:46 Report dénoncer ce commentaire

    En URSS/Russie, plus précisément en Mordovie, Gérard Depardieu a lancé en 2014 déjà la production de vodka bio.

  • Vindulux le 19.01.2020 12:16 Report dénoncer ce commentaire

    Le doublement du nombre de viticulteurs bio ne signifi rien , surtout si on part de 3 . Nous sommes encore très loin de la moitié des surfaces cultivées. De plus la norme bio n'est pas assez contraignante , il faudrait au moins respecter le label demeter pour arriver à un véritable vin naturel sans cuivre ni souffre.

  • nico le 19.01.2020 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le bio dans un pays aussi pollué !? Entre les sols abîmés par l Agriculture et la Pollution des voitures ça doit être du propre

  • nico le 18.01.2020 23:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'alcool reste le deuxième facteur de cancer apres le tabac, le promouvoir et le subventionner est un non sens.

    • BigTits le 19.01.2020 15:59 Report dénoncer ce commentaire

      Oh oui, c'est effectivement ultra dangereux, et en plus ça fait grossir.

  • virinoh le 18.01.2020 20:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand on veut, on peut !