Débats au Luxembourg

29 janvier 2020 09:00; Act: 29.01.2020 09:13 Print

Le Brexit n'angoisse pas les jeunes du pays

LUXEMBOURG - À trois jours du Brexit, les étudiants du Grand-Duché se disent peu affectés, mais sont prêts à en apprendre davantage.

storybild

Les élèves du Lycée Hubert-Clément discutent peu du Brexit entre eux. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

La sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne est pour vendredi, mais les jeunes du Luxembourg ne s'en alarment pas. Un tour des cours de récréation permet de s'apercevoir que pour de nombreux élèves, le Brexit ne bouleversera pas leur quotidien. Beaucoup estiment que ses répercussions les affecteront peu personnellement, et seront bien plus importantes outre-Manche.

«Ce sont eux qui seront politiquement et financièrement isolés», considère Christophe, 18 ans, élève au Lycée de garçons d'Esch-sur-Alzette. Une ombre au tableau cependant: la crainte qu'étudier dans une université britannique ne devienne plus difficile, comme le redoute Anna, 18 ans, du Lycée Hubert-Clément. En général, le Brexit est un thème que les étudiants abordent peu entre eux ou à la maison.

Mais ce manque d'inquiétude ne traduit pas pour autant un manque de curiosité. «L'année dernière, ils entendaient les nouvelles et posaient des questions en classe», témoigne Jean-Marc Lantz, professeur d'anglais au Lycée de garçons. «Dans ces cas-là, il est nécessaire de leur expliquer simplement». Certains sont même demandeurs de précisions, comme Jordan, élève à Hubert-Clément en filière économique: «Ce serait aussi intéressant d'en apprendre les détails, ce qui va changer, et quelles en seront les conséquences».

(Salomé Useldinger et Valentin Rakovsky/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Olala le 29.01.2020 13:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tant que la connexion à Fortnite, Instangram et TikTok n'est pas affectée, tout va bien

  • flores le 29.01.2020 13:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que vont faire les anglais qui habite et travail au Luxembourg ? Cela vas t’il changer quelques choses pour eux ??

  • caroline le 31.01.2020 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    qui habitent et travaillent / cela va-t-il ...

Les derniers commentaires

  • caroline le 31.01.2020 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    qui habitent et travaillent / cela va-t-il ...

  • flores le 29.01.2020 13:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que vont faire les anglais qui habite et travail au Luxembourg ? Cela vas t’il changer quelques choses pour eux ??

    • JustMe le 29.01.2020 17:45 Report dénoncer ce commentaire

      En un mot: non.

  • Olala le 29.01.2020 13:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tant que la connexion à Fortnite, Instangram et TikTok n'est pas affectée, tout va bien

  • luis le 29.01.2020 12:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    avant il avait pas la Europe (uee)union économique européenne. le dernier mot dit tout. economie pour les travailleurs pluS de misère social .avant beacoup mieux alors le brexit c,est bien pour le roaiome uni pas pour nous

  • Marginal le 29.01.2020 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    simplement pour signaler qu'avant l'EU, chaque pays vivait bien, donc ces jeunes ont tout à fait raison de ne pas s'alarmer.

    • @Marginal : ah bon ?!? le 29.01.2020 10:59 Report dénoncer ce commentaire

      L'union Européenne, appelée Communauté Européenne avant, est né avec le traité de Rome en 1958. uste 13 ans avant. Juste 13§ans après la fin de la 2eme guerre mondiale. La mémoire est courte chez de nombreuses personnes.

    • Le Belge d'URSS/Russie, une fois le 29.01.2020 12:29 Report dénoncer ce commentaire

      Haha bien dit cher collègue, l'URSS/Russie est CONTRE l'UE et l'OTAN, pour rappel ...

    • Constatation le 29.01.2020 12:51 Report dénoncer ce commentaire

      @Le Belge, vous êtes lassant de ramener tout à la Russie, je ne vous lirais même plus dorénavant, vos commentaires n’apportent rien de constructif.

    • Le ptit robert époux Larousse le 29.01.2020 14:48 Report dénoncer ce commentaire

      @Marginal : ah ouais surtout les portugais et les espagnols qui vivaient quasi encore comme au 18e siècle avant leur entrée dans l'U.E. dans les années 70-80.... et comme les pays de l'Est comme Roumanie et Bulgarie, qui voient arriver des routes en bitume au lieu des chemins de terre.... vous avez une vision très étriquée de l'histoire contemporaine.... enfin pour peu que vous ayez même une vision tout court au vu de votre commentaire

    • Marginal le 29.01.2020 15:49 Report dénoncer ce commentaire

      détendez-vous, je parlais avant l'euro, vous savez la monnaie, ou il y avait encore des frontières... , Ouf, Une certitude , le Brexit vous fait plus d'effet négatif que les habitants du Royaume-Uni .....

    • @@Marginal : ah bon ?!? le 30.01.2020 14:35 Report dénoncer ce commentaire

      la guerre froide c'était quand déjà ? l'Ue ne servait-elle pas de mur idéologique pro américain face à l'URSS ?