Politique au Luxembourg

24 avril 2019 12:25; Act: 24.04.2019 13:25 Print

Le budget 2019 divise toujours la Chambre

LUXEMBOURG – Les députés ont assisté mercredi à la présentation du rapport sur le budget 2019. Les avis sont contrastés entre la majorité et l’opposition.

storybild

André Bauler a présenté le rapport sur le budget. (photo: Editpress/Fabrizio Pizzolante)

Sur ce sujet
Une faute?

La présentation du rapport sur le budget annuel a provoqué des débats animés à la Chambre. Passé le moment d’union lors de la minute de silence en la mémoire du Grand-Duc Jean, les députés ont livré des avis très tranchés sur le dernier budget, dévoilé en mars. Auteur du rapport élaboré dans le cadre de travaux parlementaires, le député DP André Bauler a expliqué que le budget 2019 poursuivait trois buts: «Assurer l’attractivité de l’économie, renforcer la cohésion de la société et créer une économie durable».

Le budget «renforce l’attractivité de nos entreprises», selon lui, sans oublier les enjeux sociaux. «20% des investissements prévus sont réalisés dans le cadre de mesures environnementales», plaide-t-il. «Bien sûr, le Luxembourg ne peut pas à lui seul sauver le monde, mais c’est son devoir de prendre sa part», a souligné le député. Il a aussi mis l’accent sur les mesures donnant du pouvoir d’achat selon lui, comme la hausse du salaire minimum. Il est aussi revenu sur les effets de la réforme fiscale de 2017.

Évidemment, l’opposition ne l’entend pas de cette oreille. «Ce budget n’est pas durable», a attaqué Martine Hansen, la cheffe de fraction du CSV. Elle dénonce de l’incertitude au niveau des recettes, réalisées «sur une base hésitante», avec des éléments «pas chiffrés», signe selon elle d’un «budget fourre-tout». Martine Hansen a émis des doutes sur la gratuité à venir des transports, estimant qu’ils ne fonctionnaient «pas toujours bien aujourd’hui». S’il loue la bonne croissance économique, le parti d’opposition réclame un budget «basé sur la qualité de vie».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dan Ohn le 24.04.2019 17:00 Report dénoncer ce commentaire

    Au lieu de rendre les transports en commun gratuits il aurait mieux valu augmenter la cadence des bus et le nombre de lignes.

  • scrip le 24.04.2019 14:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Budget pour encore plus sponsoriser les allocations parentales des papas riches? .. 160?millions en 2017 ? pour ces papas qui ont eu le droit pour se remettre d avoir porter le bébé 9 mois et de se remettre de l’accouchement après continuer d allaiter l allaitement des femmes . ..( sauf pour ceux qui vont laisser bébé chez mamie ou la nounou

  • HJ Dussères le 24.04.2019 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    Franchement on exagère : trop de fonctionnaires trop payés et malgré tout une baisse constante de la qualité des services.

Les derniers commentaires

  • Dan Ohn le 24.04.2019 17:00 Report dénoncer ce commentaire

    Au lieu de rendre les transports en commun gratuits il aurait mieux valu augmenter la cadence des bus et le nombre de lignes.

  • HJ Dussères le 24.04.2019 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    Franchement on exagère : trop de fonctionnaires trop payés et malgré tout une baisse constante de la qualité des services.

  • scrip le 24.04.2019 14:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Budget pour encore plus sponsoriser les allocations parentales des papas riches? .. 160?millions en 2017 ? pour ces papas qui ont eu le droit pour se remettre d avoir porter le bébé 9 mois et de se remettre de l’accouchement après continuer d allaiter l allaitement des femmes . ..( sauf pour ceux qui vont laisser bébé chez mamie ou la nounou

  • Hubert le 24.04.2019 14:12 Report dénoncer ce commentaire

    La Chambre ne devrait pouvoir ratifier un budget qui est dessus des recettes qu'à la majorité qualifiée! Il n'est pas normal qu'une majorité absolue puisse endetter le pays sans prendre en considération l'avis des autres. En l'occurence, 31 députés suffisent à décider pour tout le pays! Or, un pays se dirige en entier et pas seulement à 51%... Il me semble d'ailleurs que X. Bettel voulait arrêter d'endetter le pays pour que ce fardeau n'incombe pas aux prochaines générations.

    • 50% suffit souvent le 24.04.2019 15:10 Report dénoncer ce commentaire

      Aller dire cela aux remainers du référendum en UK....

  • la petite goutte le 24.04.2019 13:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo madame, il faut se battre tout les jours pour connaître une partie de la vérité...