Fait divers au Luxembourg

03 novembre 2021 12:49; Act: 03.11.2021 12:54 Print

Le cambrioleur se blesse, la police retrouve sa trace

LUXEMBOURG-VILLE - Après deux cambriolages lors desquels un individu s'est blessé, la police a découvert plusieurs personnes en situation illégale et de nombreux objets volés.

storybild

Deux cambriolages avec un mode opératoire similaire se sont produits à quelques minutes d'intervalle. (photo: Image d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Mardi matin, peu avant 7h, la police a été informée d'un cambriolage dans un pub, rue du Nord, à Luxembourg-Ville, au cours duquel un inconnu s'est introduit en brisant une vitre de la porte d'entrée. Des traces fraîches de sang ont été trouvées sur place, ce qui semble indiquer que le cambrioleur s'est blessé durant l'effraction.

Une fonctionnaire de l'équipe cynophile a été appelée en renfort pour investiguer. Au même moment, une autre patrouille de police a été appelée pour une tentative de cambriolage route d'Esch, où les mêmes indices (nombreuses éclaboussures de sang) ont été retrouvés. À proximité du lieu où se sont déroulés les faits, plusieurs patrouilles de police et un maître-chien ont fouillé un bâtiment. À l'intérieur de celui-ci, elles ont trouvé huit personnes ainsi que des objets volés provenant d'un des cambriolages précédemment signalés. En outre, un grand nombre d'objets de valeur (montres, lunettes, sacs, vêtements, bicyclettes et scooters, etc.) ont été saisis, provenant vraisemblablement de vols antérieurs.

En infraction avec la législation sur l'immigration

Parmi les personnes retrouvées, le suspect du cambriolage commis rue du Nord durant la nuit a été identifié. Il pourrait également être l'auteur de la tentative de cambriolage route d'Esch, selon la police. Le parquet a ordonné son arrestation et sa présentation au juge d'instruction, ce mercredi matin.

Les autres personnes étaient toutes en infraction avec la législation sur l'immigration. L'une d'entre elles, après que la police des étrangers et le département de l'immigration du ministère des Affaires étrangères ont été informés, a été placée dans un centre de rétention. Les actes officiels nécessaires ont été accomplis contre les autres hommes.

(pp/L'essentiel)