Santé au Luxembourg

21 septembre 2021 09:57; Act: 21.09.2021 09:57 Print

Le cannabis bientôt légal, voilà ce que l'on sait déjà

LUXEMBOURG – Le projet de loi sur le cannabis sera présenté le mois prochain. Des points sont déjà connus, d’autres restent à trancher.

storybild

Le cannabis sera vendu dans des magasins spécialisés, comme au Canada depuis 2018. (photo: AFP/Philippe Huguen)

Sur ce sujet
Une faute?

La loi qui légalisera la vente et la consommation de cannabis commence à prendre forme. Si le ministère de la Justice reste muet avant la présentation attendue courant octobre, un élu évoque, sous couvert d’anonymat, «un modèle proche de celui du Canada», où le cannabis a été légalisé récemment. Parmi les certitudes, la drogue sera vendue dans des échoppes dédiées, à créer ex-nihilo. La question de savoir si elles seront publiques ou privées sous agrément n’a «pas encore été tranchée». Mais l’option des pharmacies et bureaux de tabac, un temps évoquée, a été définitivement écartée.

Le produit sera vendu aux seuls résidents. Ceux-ci l’achèteront en précisant leur identité et la quantité ne pourra pas dépasser un certain seuil hebdomadaire. «Cela pose des questions sur la protection des données, mais nous avons déjà résolu des problèmes de ce type plus complexes», indique notre source. Les habitants des pays voisins ne pourront donc pas acheter de cannabis, même si la consommation au Luxembourg de produit partagé avec un résident ne pourra pas faire l’objet d’un délit.

Réorienter la politique antidrogues

La loi n’est pas encore finalisée, car des arbitrages entre les différents ministères (Santé, Justice, Finances) restent à effectuer. La question des plants privés reste par exemple à définir. La loi constituera dans tous les cas un tournant. Son objectif «ne sera pas de faire plaisir aux fumeurs de joint, mais de réorienter une politique antidrogues en échec depuis 40 ans», explique Charles Margue (Déi Gréng), député et président de la commission Justice.

Les élus veulent une loi relativement consensuelle. «Nous ne savons pas où en est précisément l’opinion publique sur le sujet», sachant que les partis sont eux-mêmes divisés, lance un autre député. Selon lui, «ce qui peut faire consensus est l’assèchement du trafic, qui a reculé au Canada, et la lutte contre la toxicomanie».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pignon le 21.09.2021 10:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Franchement si ça peut réduire le trafic et les crimes qui vont avec je ne suis pas contre.

  • ash le 21.09.2021 10:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Car tu crois que les travailleurs en costumes de luxe ne consomment aucune substance illicite ? Ahah laisse moi rire…

  • NoThanks le 21.09.2021 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faux..cela vas justement regularizer le produit..mersonne viudras acheter dans la rue du cannabis ..avec encadrement ont sait si le cannabis est de bonne qualité et sans metaux lourds..chose que les dealears de bas étage vous vendent dans la rue

Les derniers commentaires

  • OÙ EST LA LIBERTÉ D'EXPRESSION SUR L'ESS le 22.09.2021 22:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais bien sûr tu verras! Ils vont vendre les kg qu'ils ont confisqué aux dealers!!! Mdr

  • Mais pourquoi? le 22.09.2021 11:20 Report dénoncer ce commentaire

    Si on prend l'exemple des Pays-Bas, on peu constater l'échec de la légalisation. Non-seulement le traffic existe toujours, mais même si la vente est résidentielle, allez savoir pourquoi les trafficants arrivent de toute l'Europe là-bas pour ramener la drogue. J'ai jamais compris pourquoi si c'était réglementé. Veut-on la même chose ici? Veut-on le quartier Gare à l'échelle du pays? Qui a envie de voir débarquer les dealers de banlieux ici?Y-a un truc que je ne saisis pas...

    • FRauLUX le 22.09.2021 12:08 Report dénoncer ce commentaire

      Parce qu'il y a aux Pays-Bas un très gros port. Et ce sont ces endroits (les ports) qui servent pour reception et dispatch.

  • Asma Asouma le 22.09.2021 10:25 Report dénoncer ce commentaire

    les personnes vont vouloir devenir residents, donc se procurer un job bien, et meme apprendre le Luxembourgeois pour beneficier de cet privilege. S‘integrer dans la societe Luxembourgeoise!

  • joo le 22.09.2021 09:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On autorise toutes substances dangereuses pour la santé morale et corporelle. Bienvenue au Great Reset

  • Jean Reim le 22.09.2021 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    Légal ou pas et comme pour l'alcool : quid de la durée des effets du cannabis et comportement sur la route ?