Au Luxembourg

22 mai 2019 18:33; Act: 23.05.2019 14:26 Print

Le cannabis dépénalisé pour les mineurs

LUXEMBOURG - Le Grand-Duché souhaite légaliser le cannabis pour les résidents majeurs tout en éloignant les mineurs du marché noir, a indiqué Étienne Schneider.

storybild

Des réflexions sont actuellement menées pour mettre en place un système de dépénalisation pour les moins de 18 ans. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Parmi les projets phares du programme de gouvernement présentés aux partenaires sociaux lors de la quadripartite de mercredi par Étienne Schneider, ministre de la Santé et Romain Schneider, ministre de la Sécurité sociale, la légalisation du cannabis récréatif figurait en bonne place.

L’idée d’une légalisation complète «de la production, de la détention et de la consommation du cannabis pour les majeurs résidents n’a pas rencontré de véritables critiques», a indiqué Étienne Schneider.

Système de dépénalisation

Reste à trouver une solution pour les mineurs «afin qu’ils ne soient pas incités à aller vers les dealers», a expliqué le ministre à L’essentiel. Des réflexions sont actuellement menées pour mettre en place un système de dépénalisation pour les moins de 18 ans. «Pas de légalisation, mais pas de condamnation non plus pour les consommateurs», a précisé le ministre.

Parmi les autres points abordés durant la quadripartite, les délais d’attente concernant les urgences et les IRM. «Quatre nouveaux IRM seront installés d’ici à février prochain», s’est félicité Étienne Schneider. La possibilité pour les cabinets privés de disposer de leur propre IRM est toujours suspendue à une décision de justice.

Concernant la situation des urgences, des augmentations de personnel et l’amélioration des infrastructures «permettent de réduire les délais d’attente. Mais il faudra encore un ou deux ans pour régler le problème complètement», conclut le ministre.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Grave erreur Mr Schneider le 22.05.2019 18:56 Report dénoncer ce commentaire

    Plusieurs études sur des populations très représentatives montrent les effets terribles sur nos enfants de moins de 20 ans et les séquelles qui en découlent sans parler des risques accrus de développer une schizophrénie. Sommes nous devenus si peu préocupés par l'avenir de nos enfants qu'il faille dépénaliser le cannabis pour dire d'être dans l'air du temps ? Nous avons besoin de vrais ministres qui oeuvrent pour le bien du pays et de sa population, pas de communicants qui ne cherchent que des voix électorales.

  • Margo le 22.05.2019 19:58 Report dénoncer ce commentaire

    Ouvrez un peu votre esprit .. la légalisation, je suis ni pour ni contre, mais il s’agit simplement d’un problème d’education : que vous le voulez ou non, nos enfants peuvent fumer aussi facilement qu’ils peuvent boire. Donner un cadre, et offrir un produit de « qualité » et controlé, est toujours mieux que ce qu’on peut trouver dans la rue... Un mauvais élève a coté de nous, la France, qui prend le chemin inverse, mais pourtant la conso y est l’une des plus elevé d’Europe..

  • Monde à l'envers le 22.05.2019 18:40 Report dénoncer ce commentaire

    Alors là, si ça c'est pas une incitation à consommer...

Les derniers commentaires

  • Society le 23.05.2019 12:45 Report dénoncer ce commentaire

    Le système de dépénalisation pour les jeunes, ça se passe à la maison, c'est de se prendre de belles tartes ! Ca s'appelle l'éducation !

  • Nico57 le 23.05.2019 11:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je fait pas sa devant elle on m’a éduqué dans le respect des autres moi je m’expose pas en terrasse avec des grosse chopes de bière à la vue de tous bref votre jugement m’importe peu c’est pas vous qui me faite avancé dans la vie bonne journée à vous quand même

  • agent 212 le 23.05.2019 10:53 Report dénoncer ce commentaire

    dépénaliser ne veut pas dire sans sanction !

    • Macadamia le 23.05.2019 11:34 Report dénoncer ce commentaire

      @agent 212: Ethymologie du mot: Dépénaliser: Arrêter de considérer comme passible de poursuites pénales et donc de sanctions. Donc je ne comprends pas bien ce poste

  • Frontalier le 23.05.2019 10:18 Report dénoncer ce commentaire

    Ce serait intéressant de savoir comment ça va se passer avec les frontaliers qui n’auront pas le droit de s’en procurer (normalement), contrôles renforcés ? Réouverture des frontières ? L’idéal serait que chacun fasse ce qu’il veut chez lui sans déranger et mettre autrui en danger.

  • dfsdfdfdsf le 23.05.2019 10:17 Report dénoncer ce commentaire

    decrochage scolaire est directement lié à la conso au luxembourg. pourquoi vous voulez de detruire vos enfants? tests periodiques sur la presence de substances aupres de lyceens /collegiens pourrait sauver vos enfants. mais c'est mieux de leur acheter un nouveau iphone.