Projet au Luxembourg

17 avril 2018 12:05; Act: 17.04.2018 20:52 Print

Le cannabis thérapeutique ne se fumera pas

LUXEMBOURG - Les députés ont commencé à plancher, mardi matin, sur le projet de loi autorisant, sous de strictes conditions, le cannabis thérapeutique.

storybild

Le recours au cannabis médical sera strictement encadré. (photo: AFP)

op Däitsch
Sur ce sujet

Atténuer la douleur des patients très gravement malade, quand les médicaments classiques ne peuvent plus les soulager. Tel est l'objectif du projet de loi légalisant au Luxembourg le cannabis médical, sur lequel les députés ont commencé à travailler ce mardi matin, en commission parlementaire de la Santé. «Nous avons presque finalisé notre travail», s'est félicité la présidente LSAP de la commission, Cécile Hemmen.

«Nous avons suivi les recommandations du Conseil d'État». Grand changement par rapport au texte initialement déposé par la ministre de la Santé, prescrire du cannabis médical ne sera pas réservé aux médecins spécialisés. «Nous avons ouvert la prescription aux médecins généralistes», indique la députée. Pour pouvoir prodiguer du cannabis thérapeutique à ses patients, le praticien devra suivre une formation d'une durée de 6h à 24h «pour être agréé».

Bilan tous les deux ans

La distribution du cannabis sera strictement encadrée et la substance ne sera délivrée que dans les pharmacies hospitalières, à des patients souffrant de cancer, de maladies neurodégénératives ou de maladies chroniques et douloureuses. «On n'est strictement pas dans le joint ou le cannabis récréatif, mais absolument dans le domaine médical». Le cannabis se prendra donc en gélule, en gouttes ou huiles mais ne se fumera pas et sera importé, souligne Cécile Hemmen, «de pays qui peuvent se prévaloir d'une agence spécialisée. Ce sera probablement le Canada, et, dans une deuxième phase, aussi l'Allemagne qui est en train de travailler dans cette direction».

Le Luxembourg est un des premiers pays en Europe à se doter d’une telle législation. Le texte prévoit aussi un bilan après deux ans d'application, pour évaluer le nombre de patients bénéficiaires. Il devrait permettre également aux responsables politiques de voir si la liste des maladies peut être élargie. En effet, au cours des discussions, plusieurs députés étaient d’avis que la liste des maladies aurait pu en inclure d’autres comme par exemple le VIH.

Cécile Hemmen, présidente LSAP de la commission, au micro de «L'essentiel Radio».

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ocean Grown le 17.04.2018 16:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'alcool est une drogue! svp..ne séparez pas les termes alcool et drogue...sinon votre commentaire n'est pas à prendre au serieux!

  • @Dejan le 18.04.2018 08:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a été mille fois prouvé que ces pathologies ne surviennent que et 'seulement' que si on consomme du cannabis trop tôt, c.à.d à un un âge trop jeune. Consommer du cannabis à partir de 20 ou 21 ans et il y a zéro pourcent de risques.

  • libre penseur le 17.04.2018 15:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'huile de cbd s'achète sur internet c'est pas compliquer ! pas besoin d'ordonnance mais un cadre législatif c'est déjà ça ........ après en gélule ? le cannabis à zéro thc existe aujourd'hui et avec des teneurs en cbd hautes pas besoin de le fumer il existe des vaporisateurs qui fonctionnent par induction pas de tabac pas de fumée nocives ! les décideurs devraient vraiment se mettre à la page ils ont 10 ans de retard

Les derniers commentaires

  • 123 le 18.04.2018 12:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur Apollon, vous n'avez pas compris. Ils ont surtout banni le joint car les gens sont trop bruyants quand ils sont sous l'emprise de la drogue.

  • Apprendre à lire le 18.04.2018 10:29 Report dénoncer ce commentaire

    On parle quand même de cannabis thérapeutique dès le titre... Je vois bien qu'il y a pas mal de personnes que ça intéresse ici, mais il ne faut pas mélanger la légalisation de l'usage anti-douleur de cette plante avec l'usage récréatif qui peut en être fait. On n'est pas en Californie.

  • 123 le 18.04.2018 08:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment expliquez-vous que la Haye va interdire les joints dans leur ville, extérieur etc? Parce que c'est une nuisance. Il faut arrêter de défendre l'herbe et plutôt se pencher sur ce gouffre douloureux de la vie. Ca évitera de devoir s'appuyer sur une drogue.

    • Apollon le 18.04.2018 09:33 Report dénoncer ce commentaire

      @123, ils veulent interdire les joints dans le "centre ville" de la Haye avant tout parce que les gens font trop de bruit...Et en effet, ça sent fort, mais ça ne pue pas plus que le tabac mon cher ami. On a interdit de fumer des cigarettes dans les lieux publiques, au Japon tu ne peut même pas les fumer dans la rue. Mais est-ce que quelqu'un s'est posé la question de rendre la cigarette illégale? Non, et ben, ils peuvent faire pareil à la Haye.

  • 123 le 18.04.2018 08:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le cannabis est un fléau, ça pue et rend malade.

    • liza le 18.04.2018 10:01 Report dénoncer ce commentaire

      à chacun son opinion, mais pour moi l'alcool ça rend bête, stupide voir violent, ça détruit le foie et autre et pourtant ce n'est pas interdit... alors c'est quoi le vrai fléau? p.s. je ne consomme pas de cannabis mais du cbd (extrait) qui m'aide avec mes douleurs chroniques. je penses qu'il faut renforcer la recherche et les études sur les vertus et réelles complications de cette plante...

    • hopla le 18.04.2018 12:03 Report dénoncer ce commentaire

      idem la cigarette et les voitures

  • +18 le 18.04.2018 08:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Légalisation à l'âge de 18 voire 21 ans minimum et le problème est résolu. Évitons donc de parler des risques pour jeunes. Tout comme pour le permis de conduire, la consommation d'alcool ou autres il y des limites d'âge et ils ne sont donc pas concernés puisque légalement ils sont trop jeunes pour y toucher. Ce n'est quand même pas parce-qu'un jeune risque de voler la voiture de ses parents que l'ont interdit aux adultes de conduire. Dès qu'on parle cannabis, les gens semblent oublier que l'on peut interdire aux jeunes et autoriser pour les adultes.

    • Siul le 18.04.2018 09:18 Report dénoncer ce commentaire

      Bravo