Au Luxembourg

11 septembre 2019 15:30; Act: 11.09.2019 16:04 Print

Le centre de soins pour la faune sauvage va grandir

DUDELANGE - Le centre de soins pour les animaux sauvages fête ses 30 ans en 2019. À cette occasion, l’association a dressé un bilan mercredi.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Faucons, corbeaux, renards, hérissons, ou encore des ratons laveurs, sont recueillis chaque année par le centre de soins pour les animaux sauvages de Dudelange. Et ils ne sont pas les seuls. Au total, 3 260 animaux y ont été soignés l’an dernier. Pour 2019, le cap des 3 000 animaux a même déjà été dépassé. «Accueillir 3 000 animaux sur ce site, n’est plus possible», regrette, pourtant, Roby Biwer, le directeur de Natur&emwelt.

En 2020, le centre de soins, qui bénéficie actuellement de 37 ares, va ainsi s’étendre sur 119 ares. Ce terrain supplémentaire a été mis à disposition par la commune. Le centre qui emploie 14 personnes, dont deux vétérinaires, va pouvoir engager deux autres soigneurs et un vétérinaire supplémentaire

Soignés dans les locaux

Ce nouvel espace comprendra de plus grandes volières, ressemblant à l'environnement naturel des animaux. «Il ne faut pas seulement soigner les animaux, insiste Roby Biwer, mais il faut aussi les préparer à revivre en liberté». Quatre volières du même genre ont été installées dans plusieurs forêts du Luxembourg.

Arrivant principalement blessés, ces animaux sauvages viennent principalement de la Grande Région: de la Wallonie, en Belgique, et la Lorraine. Mais certains s'avèrent parfois plus exotiques. Il arrive que des serpents, des tortues ou encore des perroquets soient recueillis par le centre. Ils ne peuvent évidemment pas être remis en liberté comme les autres espèces. La solution est donc de leur trouver un parc animalier.

Le centre muni de plusieurs locaux adéquats dont un cabinet vétérinaire, une salle d'opération, un autre des soins intensifs, ressemble à un «hôpital pour animaux». Quelles que soient leurs blessures, les animaux reçoivent les soins nécessaires à leur guérison mais aussi un espace leur permettant de se rétablir, comme les volières. «Les animaux ont besoin de s’entraîner à voler, à chasser pour survivre par la suite dans la nature», explique Raf Stassen, le directeur, qui tient à rappeler qu'un particulier peut amener un animal au centre de Dudelange, seulement «quand il a vraiment besoin d'aide».

(L'essentiel/Marine Meunier)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bravo le 11.09.2019 15:54 Report dénoncer ce commentaire

    bravo a eux, pouvons nous ramener nos pauvres sangliers?

  • sparo le 11.09.2019 18:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo à toutes ces personnes..car tous les animaux ont besoin d’aide

  • pralin le 11.09.2019 20:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à ces personnes qui s'en occupe des animaux

Les derniers commentaires

  • DCH le 12.09.2019 10:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à toute l’équipe ????

  • Vert de vert le 12.09.2019 09:07 Report dénoncer ce commentaire

    Au centre de soins pour les animaux sauvages, ils sont serviables, compétants et courtois mais pas faciles à trouver. Le chemin du centre est très mal balisé. Heureusement que la plupart des promeneurs du coin savent où ils sont situés. Bonne et heureuse upgrade 2.0 au centre !

  • cerise le 11.09.2019 22:11 Report dénoncer ce commentaire

    Je félicite toutes les personnes qui disent "bravo" et je les invite à faire un petit don. Ils en ont besoin, merci!

  • pralin le 11.09.2019 20:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à ces personnes qui s'en occupe des animaux

  • sparo le 11.09.2019 18:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo à toutes ces personnes..car tous les animaux ont besoin d’aide