Changement au Luxembourg

09 février 2015 07:30; Act: 09.02.2015 09:42 Print

Le chèque-​​service rétrécit pour être étendu à tous

LUXEMBOURG - Le chèque-service accueil (CSA) est désormais exportable, comme les bourses. La décision a été prise vendredi.

storybild

Pour éviter une condamnation en justice, le Luxembourg ouvre le chèque-service à tous les salariés. (photo: Editpress)

Une faute?

Le chèque-service accueil, jusqu’ici réservé aux résidents, s’ouvre aux frontaliers. Une décision prise par le gouvernement, vendredi, qui devrait éviter de rééditer une mésaventure en justice du type «bourses d’études».

Mis en œuvre en 2008, le chèque-service permet aux parents de jeunes enfants de moins de 13 ans d’avoir accès à des tarifs privilégiés (parfois même gracieusement) aux services d’éducation et d’accueil (crèches, foyers de jour, maisons relais, garderies) et des assistants parentaux (nounous), ainsi qu’aux clubs sportifs et écoles de musique. En l’occurrence pour cette dernière partie, les activités sportives et la musique, le gouvernement a décidé, vendredi, de les retirer des prestations offertes par le CSA afin de donner davantage de «cohérence au dispositif», selon les termes utilisés.

Par ailleurs, le rang de l’enfant dans la famille qui servait de baromètre a été modifié, le montant du chèque-service sera calculé en fonction du nombre d’enfants. Quant aux fonctionnaires européens, les dispositions spéciales qui s’appliquaient pour le calcul de l’aide sont supprimées. Concernant l’accès des frontaliers au CSA, on ne sait pas où devront se faire les demandes ni si les crèches dans les pays voisins seront couvertes.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Jeff Bodé le 09.02.2015 09:08 Report dénoncer ce commentaire

    Du n'importe quoi!!!! Il n'y a déjà pas assez de places pour les résidents dans les crèches. Bravo gouvernement, bravo!!!!!

  • Zyx le 09.02.2015 09:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je vois pas l'heure de plier bagage de ce pays ou le suicide est top, le problème est que personne se pose la question "Pourquoi"

  • Nomi le 09.02.2015 14:25 Report dénoncer ce commentaire

    Alors on va supprimer les exemptions d'impôts des politiques et deputes!! Je suis retraité, j'ai élevé mes entants sans subventions, et maintenant on met la main à ma poche pour subventionnner les crèches pour les enfants de frontaliers. Est ce que c'est honnête?

Les derniers commentaires

  • laurence berger le 11.02.2015 11:13 Report dénoncer ce commentaire

    Selon le Call Center de Cheques Services +352 80021112, ce sera d'application qu'à partir de septembre 2016. Je pense que cet amendement est en ligne avec une politique plus égalitaire pour les frontaliers. Surtout que pour les travailleurs frontaliers français, des aides ont été supprimées pour faire garder leurs enfants par des nourrices agréées.

  • Un peu de recul le 10.02.2015 17:11 Report dénoncer ce commentaire

    Il est clair que les avantages d'habiter a Luxembourg sont en train de diminuer. A force d equilibrer les avantages entre frontaliers et residents, cela va pousser les residents ou potentiels residents a choisir un mode de vie frontalier. En toute logique cela amenera a une baisse du prix de l immobilier.. bonne nouvelle?

    • Bon courage. le 11.02.2015 09:57 Report dénoncer ce commentaire

      @Un peu de recul.Cela aura aussi un impacte sur la pauvreté au Luxembourg,les gens ayant des difficultés financière iront s'installer de l'autre côté de notre frontière (là ou tout est moins cher) et pourront commencer une autre vie plus confortable,encore faut il supporter habiter chez les autres!!

  • Pitti le 10.02.2015 17:01 Report dénoncer ce commentaire

    Les 0,5 % pris sur le salaire c'est pour la crèche de Noël ?

  • Betty le 09.02.2015 20:12 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends pas qu'il y ait encore des chèques service! Ne serait il pas temps de les liquider? Nous sommes en crise il me semble! On a bien liquidé d'autres services et d'autres prestations pourquoi maintenir ces chèques service?

    • Vindulux le 10.02.2015 10:19 Report dénoncer ce commentaire

      Nous nous plaignons que le logement est plus cher chez nous. Mais ce n’est pas en excluant les frontaliers du chèque service que cela entrainera une baisse du cout du logement. Ensuite nos salaires élevés sont responsable de la hausse des logements dans les régions frontalières. Et les résidents des pays voisins qui travaillent dans leurs pays ont d’énormes difficultés avec leurs petits salaires, pour acquérir un logement chez eux.

    • Betty le 10.02.2015 11:45 Report dénoncer ce commentaire

      Attention Vindulux, je ne parle pas d'exclure les frontaliers, pas du tout. Je dis qu'il faut l'enlever à tous!!!! Il n'a pas de raison d'être!

    • Mimz le 03.04.2015 11:27 Report dénoncer ce commentaire

      Avez-vous des enfants Betty? Je ne sais pas comment moi je ferais, étant mono-parentale, sans cette aide. Réfléchissez un peu avant d'écrire à tout va.

    • Laura le 22.05.2015 14:37 Report dénoncer ce commentaire

      Si vous n'avez pas d'enfants alors ne parlez pas ainsi,s auf si biensûre vous avez un super salaire. Les chéques de services est une aide pour beaucoup d'entre nous!!!!!!!! Les liquider et quoi d'autre, pas tous le monde peut se payer une crèche à 1000€ loin de la!!!!!

  • impact le 09.02.2015 19:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lara tout a fait d'accord avec toi et je ne suis pas Luxembourgeois!!