Au Luxembourg

20 janvier 2021 11:17; Act: 20.01.2021 12:18 Print

Le chômage en forte progression sur un an

LUXEMBOURG - Le nombre de demandeurs d'emploi en décembre 2020 a progressé de 20,5% par rapport à décembre 2019. Le taux de chômage est de 6,4%.

Sur ce sujet
Une faute?

Le marché de l'emploi continue à souffrir de la crise. Le nombre de demandeurs d’emploi résidents disponibles inscrits à l’Agence pour le développement de l'emploi (Adem) était de 19 918 au 31 décembre 2020. Par rapport au mois de décembre 2019, cela constitue une hausse de 3 386 personnes ou de 20,5%.

Le taux de chômage, corrigé des variations saisonnières, calculé par le Statec, s’élève à 6,4%. Après une hausse soudaine du chômage en mars et avril et un recul observé à partir du mois de mai, le taux de chômage s’est établi entre 6,3% et 6,4% depuis le mois d’août, note l'Adem.

Baisse des sorties vers l'emploi

Dans le détail en décembre, 2 208 résidents se sont inscrits auprès de l’Adem, soit une baisse de 43 personnes ou de 1,9% par rapport à décembre 2019. «La hausse du chômage s’explique avant tout par une baisse des sorties vers l’emploi plutôt qu’une hausse des inscriptions», explique l'Agence.

Malgré la progression du chômage, certains postes restent non pourvus. Ainsi, au cours du mois de décembre 2020, les employeurs ont déclaré 2 275 postes vacants à l’Adem, ce qui correspond à une baisse de 1% par rapport à décembre 2019. Au 31 décembre 2020, l’Adem recensait 6 276 postes vacants dans sa base de données, une baisse de 1,9% sur un an.

Ces chiffres cachent néanmoins des grandes disparités sectorielles, souligne l'Agence. Ainsi l’évolution des postes vacants disponibles a augmenté dans la construction (+38%), la santé (+11%) ou le secteur financier (+7%), tandis que l’Horeca (-53%), le commerce (-26%) ou le transport et la logistique (-15%) ont connu une baisse.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • actrice de ma vie le 20.01.2021 12:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mmmmmm!!!! Etrange !!!!!!!

  • kikou le 20.01.2021 20:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J adore l expression corrigé des variations saisonnières. Des beaux mots pour cacher une réelle augmentation. Il n y a pas de honte à reconnaître une réelle augmentation

  • Compote le 20.01.2021 11:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sans blague.

Les derniers commentaires

  • Jean Valjean le 21.01.2021 16:03 Report dénoncer ce commentaire

    Pour diminuer cela et augmenter la production , une seule solution...La Vaccination ultra rapide

  • kikou le 20.01.2021 20:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J adore l expression corrigé des variations saisonnières. Des beaux mots pour cacher une réelle augmentation. Il n y a pas de honte à reconnaître une réelle augmentation

  • le canard enchaîné le 20.01.2021 16:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cetait sans compter sur le prix nobel de médecine dr streff claude

  • veto le 20.01.2021 14:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A quand des mesures de reemploi serieuses et pas juste des rdv sans analyse du dossier? A quand des controles strictes sur le surplus de cdd et interim? Pourqoui parler portugais est un avantage? Pourqoui est ce qu il y a tant de frontalier alors qu ici il y a beaucoup de monde sans emploi? Pourqoui il n y a pas le moyen pour des employees plus agees d etre reformes pour le type d emploi actuel? Tant qu on ne s attaque pas a ces problemes, le chomage augmentera.

    • analyste le 21.01.2021 00:41 Report dénoncer ce commentaire

      Moi je me demande surtout pourquoi tant de résidents ne veulent pas bosser...chômeurs nombreux et tant de places non pourvues... oui il n'y a pas adéquation me direz-vous... Mais est-ce vraiment cela ?? En tout cas et à ce stade ne critiquez pas les frontaliers car ils soutiennent l'économie.

    • veto le 21.01.2021 23:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Reponse. Salaire. De plus en plus de frontalier sont surtout engage par rapport au salaire. Moi, je voulais travailler le plus vite possible. Mais au prix de mon diplome. de un, c est obligatoire de payer le diplome, de 2 on va pas etudier pour etre payer au salaire minimum oarce wue ben oui il faut rembourser les dettes scolaires et 3 si un frontalier helas ca inclus tout kes residents qui ont du fuir le luxembourg, faute au salaire proposes de ne plus pouvoir s offrir un habitat peut vivre de 1200 euro , un resident non. deja rien qu habiter est un luxe. Moi ce que je critique c est travail egal salaire egal. Un frontslier devrait etre paye a qualification egale au meme prix qu un resident et etre embauche pour ses capacites, non pour son prix. Et le jour ou on obligera a donner a tout le monde peut importe d ou il vient pour le meme travail le meme salsire, je vous garantis que le taux de frontalier diminuera. Il restera que ceux qui correspondent au besoin reel du pays en main d oeuvre etrangere. Ce que je demande c est une equite.Vous trouvez ca normal, vous qui etes probablement frontalier d etre paye pour beaucoup moins qu un resident? oui, je sais par rappport a vos tarifs c est le luxe, mais pour les residents c est ha misere.

  • luxo le 20.01.2021 13:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a surtout une forte augmentation des radiations. Par ex les bénéficiaires du revis sont rapidement radier de L’adem