Au Luxembourg

20 juillet 2020 11:04; Act: 20.07.2020 12:18 Print

Le chômage explose de 32,2% sur un an

LUXEMBOURG - Les chiffres du chômage publiés ce lundi sont très impactés par la crise du coronavirus. L'Adem reste proche des 20 000 résidents inscrits.

Sur ce sujet
Une faute?

19 876 demandeurs d'emploi résidents disponibles. L'Adem approche de la barre des 20 000 chômeurs, avec un bond de 32,2% sur un an en juin, d'après les chiffres publiés ce lundi. C'est 4 839 personnes de plus qu'en juin 2019. À ces résidents, il convient d'ajouter 3 551 non-résidents inscrits à l'Adem, en hausse de 44,5% sur un an. Le nombre de postes vacants est lui en chute de 16,5% à 3 003. À noter toutefois que le nombre de chômeurs baisse très légèrement par rapport à avril et mai.

Avec cette évolution, le taux de chômage reste à 7%. D'après l'analyse de l'Adem, la hausse du chômage en juin «provient essentiellement d'une baisse des sorties vers l'emploi, plutôt que d'une hausse des nouvelles inscriptions». En effet, le nombre de dossiers pour de nouveaux demandeurs d'emploi résidents baisse de 2,3% par rapport à juin 2019, à 1 898, quand le nombre de dossiers clôturés, pour des chômeurs qui ont retrouvé un travail, baisse de 2 611 en juin 2019 à 1 487 en juin 2020. Ce sont surtout les jeunes qui sont frappés par cette hausse du chômage sur un an, avec une hausse de 51,9% chez les moins de 30 ans, contre 35% chez les 30-44 ans et 20,9% chez les 45 ans et plus.

«Il y a moins d'entrées grâce au chômage partiel»

Des mauvais chiffres intimement liés à la crise du coronavirus, bien sûr, confirme Jean Ries, de l'Adem. «On voit que les offres augmentent, mais il reste quand même encore beaucoup d'incertitudes, les employeurs ne savent pas où on va. On n'en est pas encore au niveau d'avant», explique-t-il. Du coup, les patrons rechignent à embaucher depuis que le virus est arrivé. Les courbes du chômage sont reparties à la hausse dès mars, avec les intérimaires de la construction, quand les chantiers ont été mis à l'arrêt. «Depuis, on est passé d'un taux de chômage de 5,5% en février à 6,1% en mars, puis 7% et on reste là».

Peu de chômeurs trouvent donc des opportunités d'emploi, mais la situation aurait pu être bien pire, le nombre d'inscriptions à l'Adem n'étant pas aussi élevé qu'on aurait pu le craindre. «Il y a moins d'entrées, grâce au recours au chômage partiel», explique Jean Ries. Selon qui il ne faut pas s'attendre à de bons chiffres dans les mois à venir. «Les entreprises n'ont pas encore commencé à licencier, et il y a les préavis. Ça va venir de manière plus progressive». D'autant que l'économie luxembourgeoise dépend beaucoup des autres pays et que la situation reste tributaire de l'évolution de la pandémie. Il faut encore s'attendre à de mauvais chiffres pour la suite...

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Assistant Social le 20.07.2020 14:04 Report dénoncer ce commentaire

    Si en temps normal l'ADEM ne fait qu'essayer de pénalisé les gens qui perçoivent des indemnisations en leur compliquant la vie le plus possible sans jamais leur proposer quoi que ce soit...maintenant que le chômage atteint des sommets c'est même pas la peine de rêver !!! Au Fonds National de Solidarité c'est pareil ils font tout pour ne pas aider les gens qui parfois sont dans une situation dramatique.

  • Schlapp le 20.07.2020 16:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout ça c'est trop mielleux, trop long, trop de précautions pour dire tout simplement que le chômage explose au Luxembourg.

  • blague assurée le 20.07.2020 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand le ciel se déchire au monde des bisounours, la réalité frappe plus fort que le virus lui-même. bouh !

Les derniers commentaires

  • motorad le 21.07.2020 12:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Luxair a embauché 90 personnes, 82 sont de frontalier .

    • Greta Thunberg le 21.07.2020 20:47 Report dénoncer ce commentaire

      Après on parle du réchauffement climatique avec tout ces émissions de carbone a cause des déplacement.

  • polux le 21.07.2020 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    actuellement l'Adem n'accorde pas les indemnités de chômage aux indépendants qui n'ont pu poursuivre leur activité, ce en contradiction avec les textes.(my guichet.lu) une belle leçon de solidarité envers ces créateurs d'emploi qui ont pourtant cotisé

  • luxembourg on en parle le 20.07.2020 22:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tiens c’est bizarre pas d’article sur le phénomène de la traite des êtres humains ici à Luxembourg ! Pourtant de beaux articles dans Wort ou Paperjam

    • Gonzo le 21.07.2020 11:51 Report dénoncer ce commentaire

      Une certaine presse reçoit des subventions par l'Etat, elle ne peut donc tout dévoiler

  • as1 le 20.07.2020 20:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tres simple a regler, nouvelle loi, residents droit chômage, non residents pas droit au chomage au lux (dans le lieu ou ils resident) ceux qui sont au chomage doivent accepter tout travail proposer (femme Menage, jardinier, serveur, cuisine) vous verez le chomage diminuer radicalement. Le gouvernement nourri trop fegnants (avec nous impôts) chômage pour les résidents avec un travail obligatoire pour contribuer à économie do pays et secteurs qui ont besoin. Vite fait régler le problème de chomage au lux. Puis Adem il faut accepter inscriptions des résidents (non résidents pas possible s’inscrire). Trop medecins au lux donnent arrets maladies sans raisons (plus contrôles des médecins qui offrent des arrêts à droite et à gauche) je pourrais citer quelqu’uns au lux.

    • Metwurst le 20.07.2020 21:11 Report dénoncer ce commentaire

      ben voyons, et maintenant la tete pensante va nous expliquer comment le pot commun du chomage est alimenté..... Bouffon

    • @as1 le 21.07.2020 11:42 Report dénoncer ce commentaire

      Encore un génie qui pense que les non-résidents cotisent dans leur pays de résidence pour le chômage... Découverte pour vous : tous comme l'impôt sur le revenu, c'est ici aussi qu'ils cotisent... Interdire leur inscription alors qu'ils cotisent ? Alors qu'ils le fassent dans leur propre pays et que les cotisation des résidents (autorisés à s'inscrire eux) augmentent dans les proportions perdues, c'est aussi très simple à régler !

    • aussi une vérité le 21.07.2020 15:12 Report dénoncer ce commentaire

      mais c'est quand-même étrange de voir augmenter les chiffres de sans-emplois monter et en même temps le nombre de frontaliers embauchés. Et ça aussi dans les segments bas sans formation quelconque.

  • Dongiul le 20.07.2020 20:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Esclavad’gisme.... vous dites n’importe quoi. Je voudrais bien voir si vous étiez riche.... vous feriez exactement ce que les riches font maintenant. Si une personne investit dans une entreprise c’est pour avoir un intérêt supérieur au livret A!!! Sinon ils serait tranquille au milieu des îles du Pacific!!