Au Luxembourg

08 avril 2020 16:14; Act: 08.04.2020 16:48 Print

Le chômage partiel explose, les chiffres historiques

LUXEMBOURG - L'État a déjà engagé 153 millions d'euros en trois mois et demi pour le chômage partiel. Presque trois fois plus que sur toute l'année 2009, au moment de la crise financière.

storybild

Le chômage partiel explose au Luxembourg également.

Sur ce sujet
Une faute?

Chaque nouvelle étude qui paraît sur l'impact du coronavirus sur l'économie démontre le côté sans précédent de la crise. Dernière en date, l'évolution du chômage partiel au Luxembourg, analysée par la Fondation Idea. Depuis le début de l'année, 153 millions d'euros ont été engagés par l'État pour financer cette mesure.

C'est près de trois fois plus que sur toute l'année 2009, au cours de laquelle un peu moins de 60 millions d'euros avaient été débloqués. La crise financière battait son plein à cette époque, ce qui laisse imaginer l'envergure de ce que nous connaissons actuellement. Autre chiffre qui le prouve, l'année dernière, 10 millions d'euros avaient été engagés pour le chômage partiel. C'est 15 fois plus cette année, en seulement trois mois et demi...

«Un chiffre qui va exploser dans les jours à venir»

Un chiffre qui va encore «exploser dans les jours à venir, une majorité de travailleurs n'étant pas éligible au télétravail», écrit la Fondation Idea. D'autant plus que le confinement et les fermetures de commerces et d'entreprises devraient encore se poursuivre sur plusieurs semaines.

Un cinquième des salariés du secteur privé (70 000 en tout) sont actuellement au chômage partiel. L'Adem a en effet dû faire face à un afflux de demandes exceptionnel (13 000!) avant la mise en place de la dite procédure. Un budget d'un milliard d'euros a été décidé pour financer la mesure durant deux mois.

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • psy le 08.04.2020 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En tout cas notre restaurant est fermé et je n ai pas encore vu l argent et même pas une réponse depuis le 17 mars

  • djinn le 08.04.2020 20:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous ne comprenez pas, je vous explique. Si vous travaillez, comprenez que des décomptes seront faits. Si vous avez travaillé 08h tous les jours, vous n’êtes concernés par le chômage partiel. Sont concernés ceux qui ne travaillent pas du tout ou les autres qui font moins de 8h. Le patron doit payer entièrement ceux qui font 8h à sa charge entière. Renseignez-vous.

  • PLUS JAMAIS CEUX-LA !!! le 08.04.2020 19:20 Report dénoncer ce commentaire

    Si on avait acheté des masques, blouses, lunettes, tests ... pour une période de 12 semaines (3 mois) alors cela nous aurait couté 20 à 25 mio eur, et nous n'aurions pas eu cette situation catastrophique et un cout de probablenment 1 milliard au final. Bettel & Cie a mis en danger la vie de beaucoup d'entre nous, ruiné des entreprises en pagaille et provoqué des séquelles irréversibles dans les poumons et autres organes à pas mal de gens. Sans compter que notre économie mettra plusieurs années à s'en remettre, et l'impot de crise. NOUS NE DEVONS PAS OUBLIER CELA.

Les derniers commentaires

  • RCT le 09.04.2020 10:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et qu’en est-y-il pour les chômeurs et les personnes en indemnités d’attente qui se retrouvent en fin de droit durant cette période de confinement ?

  • Rigoberta Menchu le 09.04.2020 09:47 Report dénoncer ce commentaire

    comme je vous avait déjà parlé ici on va regretter tous les millions perdus dans le programme spatiale de Schneider.

  • Boursumar le 09.04.2020 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    Et combien de firmes vont tricher avec ça?? J'espère qu'il y a des contrôles! Car certains font du télétravail et sont déclaré en chômage technique...Pas envie de payer pour les tricheurs!

  • Chiffres à revoir le 09.04.2020 00:48 Report dénoncer ce commentaire

    3 mois et demi??? Cela fait seulement depuis Mars que les mesures d'indemnisation de chômage partiel ont commencées. D'où viennent les 3 mois1/2?? Je veux bien que l'on y inclue le chômage hivernale depuis janvier, mais cela est habituel. Je crois qu'il a bon dos le COVID19 pour combler certaines lacunes des gouvernements. La Belgique par exemple, éternellement déficitaire, ne pourra être à l'équilibre budgétaire à cause du virus. Mais virus ou pas, ils sont toujours dans le rouge...On ferait pas un peu pareil ici. Ou alors c'est encore une intox de journaliste payé à la ligne.

  • le canard enchaîné le 09.04.2020 00:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui mais en cas de crise mondiale économique l'argent bien dévalué comme crise de 1929 et bien.dautres pays ont suivi comme en amérique du sud