Au Luxembourg

20 mai 2020 18:27; Act: 20.05.2020 19:12 Print

Le chômage partiel prolongé jusqu'à la fin de l'année

LUXEMBOURG - Le chômage partiel sera prolongé jusqu'au 31 décembre 2020, a indiqué le ministre du Travail, Dan Kersch.

storybild

Le gouvernement veut aider les travailleurs en difficulté.

Sur ce sujet
Une faute?

«Avec le chômage partiel, tout le monde est gagnant», a lancé Dan Kersch, vice-Premier ministre et ministre du Travail au moment d'effectuer le bilan global d'un système qui a constitué «la meilleure garantie contre les faillites» au cours de l'épidémie de coronavirus et du confinement qui en a découlé. Au total 750 millions d'euros ont déjà été dépensés, 14 200 entreprises en ont profité et 325 000 salaires ont été versés.

Un système qui sera également prolongé jusqu'au 31 décembre 2020 «avec la garantie que personne ne gagnera moins que le salaire minimum», a-t-il confirmé, lors d'une conférence de presse, mercredi. «Personne ne peut nier que nous sommes dans une crise structurelle», a-t-il justifié, en précisant que la procédure va évoluer.

«Sauver les emplois»

Principal changement, les entreprises ne seront plus interdites de licencier, même si certains verrous demeurent. «Sauver les emplois», le message reste le même, mais les sociétés en difficulté qui ont bénéficié de cette mesure auront la possibilité de «présenter un plan de reprise» au comité de conjoncture.

Le ministre LSAP s'attend malgré tout à «une série de licenciements dans le cadre de ces plans de redressement». Les derniers chiffres du chômage «ne sont pas bons, comme on s'y attendait». Le pays compte 4 800 demandeurs d'emploi de plus par rapport à avril 2019, et le taux de chômage s'approche des 7%. Une situation qui ne devrait pas s'arranger, d'après le ministre...

«Il y a également les jeunes qui finissent leurs examens qui vont arriver sur le marché du travail. J'espère que les communes et la fonction publique pourront en engager une partie, mais cela ne résoudra pas tous les problèmes».

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pandora le 21.05.2020 02:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la prépension serait une bonne chose pour engager les jeunes et diminuer le nombre de chômeurs

  • Cassepasles le 20.05.2020 19:44 Report dénoncer ce commentaire

    Pré-pension.....

  • gege54 le 21.05.2020 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Certaines sociétés vont en profiter pour mettre leurs employés au chômage et que sa soit l’état qui les paye à 80% alors qu’il y a du boulot. Et d’autres employés vont en profiter d’être en maladie payer 100%

Les derniers commentaires

  • dragon le 22.05.2020 18:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sauver des emplois sur le dos des salariés

  • ginoboni le 22.05.2020 12:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je vais même vous dire les gens gagnent plus que ceux qui travaillent car c’est calculé sur les 3 derniers mois

  • AndJusticeForAll le 22.05.2020 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    Tout est enregistré, archivé, les profiteurs du Covid19 le payeront un jour.

  • indep le 22.05.2020 10:52 Report dénoncer ce commentaire

    Les indépendants n'y ont pas droit, et les entreprises ne jouent pas toujours le jeu du télétravail... et les aides? parlons-en...

  • Marisa le 22.05.2020 08:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on vous vole, même le min a l'heure. N'est pas 12,48€