Chiffres

22 octobre 2018 11:09; Act: 22.10.2018 15:47 Print

Toujours moins de chômeurs au Luxembourg

LUXEMBOURG - Le nombre de chômeurs a encore diminué au Luxembourg. Assez pour que le taux de chômage s'établisse désormais à 5,4%.

Sur ce sujet

La baisse du chômage se poursuit au Luxembourg, où le nombre de demandeurs d'emploi s'élevait à 14 582 à la fin du mois de septembre, d'après les chiffres dévoilés par le Statec. C'est 1 208 personnes de moins qu'il y a un an, ce qui équivaut à une diminution de 7,7%.

Avec cette nouvelle réduction du nombre de demandeurs d'emploi, le taux de chômage s'établit désormais à 5,4%, le taux le plus bas depuis mai 2009. Une baisse qui profite aux jeunes de moins de 30 ans (-15,5%) mais également aux personnes peu qualifiées (-9,3%). Autre signe positif, les chômeurs de longue durée sont également moins nombreux (-6,9%). Tout comme les demandeurs d'emploi handicapés ou à capacité de travail réduite (-5,9%).

Si le nombre de personne de retour à l'emploi progresse de mois en mois, beaucoup d'entreprises ont encore des difficultés à combler leurs offres. En septembre, 3 234 postes vacants ont été déclarés à l'Adem. C'est mieux que l'année précédente (-1,8%). Mais le nombre de postes disponibles (7 275) «reste à un niveau très élevé», concède l'Adem.

Les explications de Pierre Gramme, chargé de mission à l'Adem.

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grand Maître le 22.10.2018 12:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "Chômeurs de longue durée" ont peut être tout simplement été radiés, d'où le bon résultat. Les chiffres ne parlent pas à eux seuls .Pourquoi le chiffre des postes vacants n'est alors pas plus bas il est facile de faire croire que tout va bien. ..Plus d'explications serait préférables?

  • Zorro la tête à Toto le 22.10.2018 15:49 Report dénoncer ce commentaire

    comme les chômeurs frontaliers ne sont pas dans ce chiffre et que les frontaliers représentent la moitié de la main d'œuvre, il y a sans doute autant de chômeurs frontaliers non indemnisés par l'Adem au bout du 3ème mois que de chômeurs inscrits à l'Adem: il y a en fait 30000 chômeurs issus du marché du travail luxembourgeois, soit 11% de taux de chômage, ce qui en fait le plus mauvais résultat des Pays européens. Vivement le mise en place de la réforme pour qu'on y voit clair sur la réalité des chiffres.

  • Rom1 le 22.10.2018 16:01 Report dénoncer ce commentaire

    Exactement les chômeurs longue durée ou autre on les mets dehors et plus de couverture sociale. L'adem ne cherche rien pour la personne et s'en fiche totalement qu'elle n'est plus de caisse. Ca c'est ce que le Luxembourg cache. Vive le Luxembourg

Les derniers commentaires

  • chomeur le 23.10.2018 13:10 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas grâce à l'ADEM que le chomage à diminué , mais grâce aux entreprises et à tous ceux qui ont pris des risques pour créer leurs entreprises.

  • 3 électricien recherché le 23.10.2018 11:46 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis le chef d'une firme d'électricité. J' ai de plus en plus de clients lesquelles sont luxembourgeois, allemands ou ont une autre nationalité germanophone. J'ai proposé à mes salariés de faire des cours de langues pour apprendre le luxembourgeois et l'allemand. Comme patron , je prends même les frais des cours de langues/ formation en charge. Malheureusement 3 de mes salariés ont refusé de faire ces cours. J'ai du les licensier avec effet immédiat parce qu'ils ont refuser ces formations. Donc je cherche 3 nouveau électriciens ( français et allemand sont obligatoire.

    • électricien francophone le 23.10.2018 12:54 Report dénoncer ce commentaire

      Ces licenciements sont abusifs et discriminatoire! Comme si les plans des instalations électriques étaient dessinés en luxembourgeois . Quel que soit la langue, les fils bleus rouges, noir ou vert jaune se conectent de la même façon. Pourquoi n'avez vous pas recruter dès le départ des Luxembourgeois?

  • Faites vous même des demandes le 23.10.2018 11:22 Report dénoncer ce commentaire

    Les personnes doivent s'occuper soi-même de trouver un emploi. Mais c'est plus facile , d'attendre jusque les fonctionnaires à l'Adem font une proposition pour un emploi. Moi, j'étais inscris à l'ADEM. ( nationalité : Hongrie) Ils n'ont pas proposés un emploi à moi.( excuse: trop qualifiés pour un travail manuel, pas assez qualifiés ....). J'ai moi même écrit beaucoup de demandes spontanées à des enterprises. Et j'ai reçu un poste comme salarié de guichet à la poste. ( Statut: salarié privé , après 5 ans j'ai 3212,54 euro). Je parle 6 langues, important pour le poste d'un guichetier

  • Unicor le 23.10.2018 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    @Mirko, les salaires ont augmenté dans les pays de l'Est, mais pas le pouvoir d'achat, par rapport au coût de la vie, et les salaires moyens tournent autour de 600€ aux centres et 400€ en campagne, les frais de logements dépassent la moitié du salaire, on reste loin des 1800€ de la Lorraine et des 3000€ du Luxembourg. Il faut analyser globalement, il y a du potentiel dans le nivellement social vers le bas dans tous les pays de l'ancienne Europe, et c'est bien pour cela que l'on a précipité l'intégration des pays de l'Est.

    • Luxo le 23.10.2018 13:05 Report dénoncer ce commentaire

      Réduire le salaire d'un luxembourgeois n'est pas un nivelement par le bas si d'autres se rapprochent du salaire français ou du notre. Nous les riches devons accepter de gagner moins afin que les pauvres vivent mieux, surtout au Luxembourg. Si plus de 80% des salaires du pays étaient en dessous des 3000 € le coût du logement serait au même niveau que dans les pays voisins. Et nous aurions tous une meilleure qualité de vie, même si nous devrions circuler dans des véhicules nettement moins luxueux. 1800 € de salaire et un loyer de 300 € c'est mieux que 3000€ avec un loyer de 1500 ...

  • Kli le 23.10.2018 09:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N’importe quoi. Le chomage est calcule de la meme maniere partout en Europe. Pourquoi ne pas inclure toute la France du temps que vous y etes ? La verite est que le chomage baisse, meme si nous pouvons encore faire mieux etant donne le dynamisme du pays.