Filmpräis

26 novembre 2021 09:00; Act: 26.11.2021 09:22 Print

«Le cinéma se porte bien au Luxembourg»

LUXEMBOURG - Le directeur du Film Fund, Guy Daleiden, se réjouit du grand retour ce soir du Lëtzebuerger Filmpräis, Oscars du cinéma pour le Grand-Duché.

storybild

Guy Daleiden est le directeur du Film Fund Luxembourg, destiné au soutien des productions audiovisuelles du Grand-Duché.

Sur ce sujet
Une faute?

L’essentiel: Le Lëtzebuerger Filmpräis fait son grand retour vendredi soir.

Guy Daleiden (directeur du Film Fund): Oui, nous sommes heureux de pouvoir faire notre travail. L’annulation l’an passé nous a retardés d’une année, et des films auraient voulu connaître un accueil critique. Nous sommes aussi contents de pouvoir nous voir et réunir le secteur, qui ne s’est pas retrouvé depuis le LuxFilmFest. Le Lëtzebuerger Filmpräis est important en termes de récompenses, mais aussi de promotion des films au Luxembourg. Cette année, l’événement sera diffusé pour la première fois en streaming sur le site de RTL.

Il y a des nouveautés cette année. Pourquoi un vote à deux tours?

Il y avait trop de projets, avec tous les films sortis depuis trois ans. Ce qui signifie que le secteur se porte bien. Cela aurait plus de sens que «De Superjhemp Retörns», sorti fin 2018, soit en compétition l’an dernier, mais nous ne pouvions pas le laisser de côté.

Deux nouveaux prix seront également inaugurés.

Oui, ce qui promet une cérémonie plus longue. En ce qui concerne le prix d’interprétation, il y a eu des discussions autour de la question du genre, mais nous n’avions jamais eu de prix séparés.

«Capitani», «An Zéro» ou encore «Sawah» partent-ils favoris cette année?

Je ne peux pas me prononcer là-dessus. Il y a des favoris de la part du public. Depuis la première édition en 2003, il y a eu une réelle évolution au niveau de la qualité des œuvres. Il y a davantage de films réalisés par des cinéastes luxembourgeois. Ce qui démontre la vitalité du secteur.

(Recueilli par Cédric Botzung/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • le canard enchaîné le 26.11.2021 09:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Année 2020 Utopolis kirchberg pas grand monde

  • nimp le 27.11.2021 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    de la m@st... entre soi

  • je t en prie ... je t'jure ... le 26.11.2021 09:18 Report dénoncer ce commentaire

    Caramels, bonbons et chocolats Si tu n'existais pas déjà, je t'inventerais Merci pas pour moi, mais tu peux bien les offrir à une autre Qui aime les étoiles sur les dunes Moi les mots tendres enrobés de douceur Se posent sur ma bouche mais jamais sur mon coeur ...

Les derniers commentaires

  • nimp le 27.11.2021 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    de la m@st... entre soi

  • Shame on you le 26.11.2021 12:29 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne peux plus aller au cinéma, nos ministres m'interdisent de vivre pour servir les labos. Nous revenons en 1940 avec le prétexte d'un virus. Mais tout cela n'est que de la manipulation pour détruire nos libertés.

    • Sorry, not sorry le 26.11.2021 16:28 Report dénoncer ce commentaire

      oui vous pouvez y aller: avec un test ou avec le covid check. Nous sommes en 2021, dans un pays européen riche et personne ne vous persécute. Au contraire, si vous tombez malade par manque de vaccination (gratuite), on va vous soigner quand-même, pas vous envoyer dans un camp. Arrêtez de pleurnicher, c'est soûlant et assumez vos choix.

  • Resident inquiet le 26.11.2021 10:36 Report dénoncer ce commentaire

    Mettre en place un event alors que le COVID flambe partout, ce n'est pas très "académique" tout ça...bref, du cinéma quoi...

  • le canard enchaîné le 26.11.2021 09:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Année 2020 Utopolis kirchberg pas grand monde

  • je t en prie ... je t'jure ... le 26.11.2021 09:18 Report dénoncer ce commentaire

    Caramels, bonbons et chocolats Si tu n'existais pas déjà, je t'inventerais Merci pas pour moi, mais tu peux bien les offrir à une autre Qui aime les étoiles sur les dunes Moi les mots tendres enrobés de douceur Se posent sur ma bouche mais jamais sur mon coeur ...

    • @LaDesiree le 26.11.2021 09:52 Report dénoncer ce commentaire

      @jetenprie. Severine sors de ce corps. La desiree n'est plus dans le salon.