Au Luxembourg

20 juin 2019 09:00; Act: 20.06.2019 13:05 Print

Le concours de Roeser prend ses quartiers

ROESER - Le Concours de saut international (CSI) de Roeser débute ce jeudi. L'apothéose, c'est dimanche.

storybild

Cette année, quelque 250 chevaux et 100 cavaliers vont s'affronter lors des compétitions de saut d'obstacles, qui s'étaleront sur quatre jours. Le concours commence ce jeudi.

Sur ce sujet
Une faute?

Pour sa 27e édition, le Concours de saut international (CSI) de Roeser, aussi appelé Réiser Päerdsdeeg, se déroulera sur quatre jours, de ce jeudi à dimanche. «En raison des intempéries qui ont ravagé le site lors de l'édition précédente, nous avons opté pour une formule d'un week-end, au lieu de deux», précise Daniel Rinaldis, membre de l'organisation.

Cette année, les épreuves ne seront donc pas cotées 3 étoiles, mais 2. «Beaucoup de jeunes cavaliers luxembourgeois vont pouvoir participer à une compétition internationale. Pour l'équitation luxembourgeoise, c'est évidemment un plus», dit François Thiry, le président de la Fédération luxembourgeoise des sports équestres (FLSE). L'événement, qui rassemble chaque année environ 15 000 spectateurs, comptera donc moins de «top riders», puisque le niveau du concours est un peu moins relevé. Environ un tiers des cavaliers présents seront luxembourgeois.

Plus de 180 bénévoles

Entre 250 et 280 chevaux de compétition sont arrivés dès mercredi soir à Roeser. Ce jeudi, au petit matin, ils devaient passer le contrôle vétérinaire, avant que les choses sérieuses ne démarrent à partir de 11h. Quatre compétitions internationales de saut d'obstacles auront lieu dans la journée. Cinq suivront vendredi et quatre samedi. Le clou du spectacle aura lieu dimanche, à partir de 15h30, avec le Grand Prix de Luxembourg Prix POST-Commune de Roeser. En plus des épreuves hippiques, les spectateurs pourront apprécier des animations autour des équidés.

Le tout nécessite une mobilisation de tous les instants. «Plus de 180 personnes sont mobilisées», souligne Daniel Rinaldis, membre du comité d'organisation. Outre les membres du comité, cet événement rassemble les sapeurs-pompiers, les ouvriers de la commune, les membres des clubs sportifs de la commune de Roeser. «Une cinquantaine de bénévoles sont aussi à pied d'œuvre sur le parcours pour installer les obstacles, les remettre en place, ramasser le crottin. D'autres sont à l'accueil, à l'entrée, à l'administration...», ajoute Julie Thiry, de l'organisation.

Victor Bettendorf au micro d'Ana Martins pour «L'essentiel Radio»:

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Apéritif le 20.06.2019 17:23 Report dénoncer ce commentaire

    Salade de saumon fumé pour tous à midi.

Les derniers commentaires

  • Apéritif le 20.06.2019 17:23 Report dénoncer ce commentaire

    Salade de saumon fumé pour tous à midi.